AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les gens sont comme des nuages (willie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Willie McBride
passenger ✩ stay a little more

Messages : 198
Crédit : les roses noires


Occupation : Lycéen, c'est une occupation qui peu parfois prendre bien du temps.
Réputation : Toi, t'es le genre trop solitaire. Celui qu'on ne comprend pas. Celui qu'on chahute juste pour rire. Parce qu'il lit plus qu'il ne fait de sport. Parce qu'il ne s’intéresse pas aux fêtes et sûrement à rien d'autre de "normal" non plus. Parce qu'il a de trop bonnes notes, l'intello.

MessageSujet: les gens sont comme des nuages (willie)   Sam 2 Déc - 13:13


pinterest.

WILLIE MCBRIDE
musique

AGE › Dix-sept ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE › Le 20 mars 1967 à New York. NATIONALITÉ › Américaine, mais, maman avait un petit côté hispanique. ÉTAT CIVIL › Célibataire, t'as même pas réellement connu d'histoire. OCCUPATION › Lycéen, c'est une occupation qui peu parfois prendre bien du temps. GROUPE › The Basket Cases.

✩ Hello, stranger.

T’es un garçon silencieux, vraiment. Sûrement même un peu trop. Mais, tu aimes le calme. Être assis là, dans un coin à lire, apprendre. C’est quelque chose qui te passionne, tout comme l’astronomie. Tu es le genre de garçon qu’on ne comprend pas vraiment. Et tu ne comprends pas vraiment les autres non plus. Trop doué, sûrement surdoué, t’as toujours de bonnes notes. Et tu arrives à apprendre et engloutir tout ce qui passe sous tes mains. Introverti, tu ne vas pas vers les autres. Peut-être parce que le même schéma ne cesse de se répéter. Et même si tu te poses beaucoup de questions, tu n’arrives jamais à ce que ça cesse. Parce que tu es toi et tu ne peux pas devenir quelqu’un d’autre. Non. Enfant calme. Tu es un adolescent plutôt borné et peu à peu un faussé se construit dans les relations avec ton père. Le corps change, le corps grandit. Et, l’enfant laisse place à l’adulte. Tu ne comprends pas certaines choses. Tu n’en acceptes pas d’autre, alors que le corps jouit de rêves masculins. T’es un garçon un peu à part. Qui a son monde bien à lui, et qui ne rit pas du malheur des autres comme beaucoup le font. Tu ne comprends pas l’être humain alors que les moqueries raisonnent dans les couloirs du lycée.
Tu montres très peu, même jamais, tes sentiments négatifs. Comme la souffrance constante qui s’est installée depuis que maman s’en est allé. Tu ne montres pas aux autres, que les rires font mal, que les poings blessent. Tu gardes tout en toi. Jusqu’à exploser. Fuir, fuir loin pour pleurer. Fuir ce monde dans lequel tu te sens vilain petit canard. Et pourtant, tu ne te sens pas moins bien qu’un autre. Tu sais. Que tu mérites le bonheur comme tout le monde. Tu te demandes simplement, parfois, où il se cache.


✩ Meet me in Blackwood.


Depuis quand vivez-vous à Blackwood ? Si vous y vivez depuis toujours, avez-vous déjà quitté la ville ?
Cela ne fait que six mois. Six petits mois terriblement longs dans lesquels tu as pu découvrir l'endroit où ton père t'as conduit. Un endroit que tu n'aimes pas. Non. En tout cas, pas pour l'instant. Tu rêves de retourner d'où tu viens. De pouvoir retrouver maman. Et oublier cet endroit à la fois pittoresque et cliché. D'où on fait des maisons aussi ridicules ?
Que pensez-vous de votre vie ici ?
Elle ne change pas vraiment par rapport à avant. Tu as toujours les mêmes loisirs. Même si maintenant, tu as plus d'endroits à explorer, où te cacher. Parce que même si tu n'aimes pas être ici. Tu adores tout simplement cette nature qui entoure la ville. Endroit où trouver le calme et la sérénité.
Quelle est votre place dans la communauté de Blackwood ?
Tu es simplement un lycéen. Le fils du père. Le nouveau venu. Celui qui habite l'ancienne maison d'un tel. Oui, vraiment. T'as pas vraiment encore ta place. Parce que t'as encore l'étiquette du nouveau.
Quelle est ou quelle était votre réputation au lycée ?
Toi, t'es le genre trop solitaire. Celui qu'on ne comprend pas. Celui qu'on chahute juste pour rire. Parce qu'il lit plus qu'il ne fait de sport. Parce qu'il ne s’intéresse pas aux fêtes et sûrement à rien d'autre de "normal" non plus. Parce qu'il a de trop bonnes notes, l'intello. Mais, tu sais que pour certaines, t'as quand même l'étiquette du beau garçon, va savoir pourquoi...
Croyez-vous en l'existence d'événements paranormaux ? Si oui, en avez-vous déjà fait l'expérience ?
De façon totalement terre-à-terre, tu es persuadé qu'il y a de la vie ailleurs que sur terre. L’astronomie est ton domaine de prédilection depuis des années, tu l'étudies comme jamais. Et, au vu de la taille de l'univers, des voies lactée et des nombreux autres systèmes solaires. Il est obligatoire qu'il y ait de la vie. Tu en es certain. Après, non, tu n'as jamais vécu d'événement paranormal. Tu penses juste que les extraterrestres ne doivent pas être si vert que ça. Et, qu'en plus, tu ne vois pas pourquoi ils auraient forcément cette forme humanoïdes que les livres ou les films dépeignent. Ils pourraient être simple entité, conscience sans enveloppe charnelle.
Avez-vous un rêve ou un cauchemar récurrent ?
Ton rêve, celui de l'enfance, c'est de devenir astronaute, de pouvoir aller dans l'espace, sur la lune ou bien, sur mars. Ou même sur une toute autre planète. Oui, tu voudrais vraiment. Mais, sinon, si on parle de rêves oniriques, ceux du sommeil, il y a bien ces souvenirs, ces créations qui t'affichent avec ta mère dans une vie totalement différente de celle-ci. La plupart du temps, ces rêves finissent cauchemars en te remettant devant la réalité si douloureuse.
Quel est le dernier rêve que vous avez fait ?
Celui qui montre cette silhouette incertaine. Celui qui donne trop chaud et fait frémir le corps. Silhouette de dos. Tu vois le garçon, l'imagines, fantasme qui s'enroule dans le sommeil et qui éveille le corps adolescent.

✩ Under a sky full of stars.

« Papa ? »
Et ta main glisse dans les doigts trop larges, alors que tu relèves ton visage pour le regarder. L’incompréhension sur tes traits encore trop doux de l’enfance. Tu ne comprends pas vraiment. Non. Enfin, plus ou moins. Mais, tu comprends pas vraiment. Pourquoi y a maman qui s’enfonce dans le sol. La main se resserre contre la tienne. Et tu comprends encore moins. Parce que papa pleure. Et, ça te fait monter la boule dans ta propre gorge. « Papa ? » Et le sanglot est bel et bien là. Si violent que tu ne peux l’empêcher d’éclater. Mais, comment pourrais-tu faire, Willie, du haut de tes huit ans pour le retenir. Il éclate telle une bombe faisant trembler ta petite carcasse. Maman est morte. C’est ce qu’il a dit dans l’hôpital. Là, où elle était depuis si longtemps. Et la main se resserre contre la tienne. Et tes sanglots font blanchir les autres. Ceux que tu connais pas si bien. Que t’as presque jamais vu. Maman est morte.

« Un télescope ? » Et ton père affiche ce regard, tu sais, celui qui ne comprend pas encore dans quoi tu veux t’embarquer. Mais, il te sourit quand même. Alors, ça va. Tu penses. « Bah oui pour pouvoir regarder le ciel, les étoiles et l’espace. Quand je serais grand, je serais astronaute. » Et il sourit et acquiesce. « Astronaute umh… » Et tu ne sais pas s’il te pose la question. S’il te soutient, mais tu ne peux t’empêcher de te mettre à babiller sur le sujet. Racontant tout et rien. Oui, tout ce que tu as pu lire et trouver à la bibliothèque. L’espace, les fusées, tout y passe. Parce que t’es comme ça toi. Tu engloutis, retiens tout ce qui passe sous tes yeux. Alors, lorsque tu déchires le papier cadeau et que tu trouves le télescope, tu ne peux t’empêcher de sourire de bonheur avant de te précipiter dans le jardin. Tu vas pouvoir dessiner la carte du ciel !

Les rires sont violents. Les rires sont méchants.
Mais, tu restes là à regarder les autres qui te fixent. Qui se moquent, oui, tu crois. Alors qu’on t’a fait tomber en sport. Parce que t’es un garçon trop grand, un garçon qu’a des jambes trop maigres. Tu sais, qui se mélangent d’elles même sans que tu ne puisses les empêcher. Et tu ne sais pas. Si ce sont les rires. Si ce sont les gestes. Qui te font comprendre que tu ne veux plus vraiment grandir. Que tu vas sûrement les vivres jusqu’à la fin.

Les rires sont violents. Les rires sont méchants.
« Alors Williiiiieeeeeee….tu t’es pris un râteau ! Râteau ! » Et les autres garçons se mettent à répéter en cœur la voix du leader. Ton regard un peu éteint. Tu n’as personne pour aller au bal de fin d’année. Tant pis, tu resteras chez toi. Le corps se détourne, les rires augmentent. Tu ne comprends pas. Ce que tu as fait pour mériter tout ça. Tu ne comprends pas vraiment comment marche les autres en fait. Oui, c’est sûrement ça.

« Trop calme, silencieux. Il étudie….bon élève…mais….je….plus quoi faire. » Tu captes quelques paroles de ton père qui parle à un ami. Et tu sais, que c’est de toi qu’il parle. Parce que tu le vois, dans ses manières, qu’il ne sait plus quoi faire de l’adolescent que t’es devenu. Mais, tu aimes lire et étudier. Et puis, tu préfères regarder le ciel que de rire bêtement comme les autres. Même si…tu sens encore le poing le long de ta joue devenue violette. Même si les rires ont grandi en même temps que toi et les autres.

« On va déménager Willie. » Et tu n’as pas osé lui demander pourquoi. Tu n’as pas osé lui demander ce qui allait arriver à maman. C’était peut-être le pire. Parce que tu ne voulais pas la quitter. T’avais besoin de continuer à aller la voir. Mais, tu savais, que t’avais pas vraiment le choix. Alors, t’avais juste fait tes bagages. Oui. « Tu sais, ce sera mieux, j’en suis sûr ». Et tu le fixes, lui qui vous conduit vers un autre avenir. Mais, tu doutes que ce soit mieux. Et, tu te doutes que c'est sûrement pour toi, putain. Pour te changer d’école. T’éloigner de tous ceux que t’as connu, qui ont grandi en même temps que toi. T’as pas envie de venir ici.

« Willie, c’est très bien, continuez comme ça. » Et rien n’a changé. Tu te demandes parfois si ce n’est pas juste simplement de ta faute. Parce que tu ne parles pas assez, parce que tu ne t’intègres pas assez. Faire du sport avec les autres. Rires des blagues des autres. Mais…ça t’intéresses pas. Mais… le corps se lève, s’allonge. La seule chose qui a changé, c’est sûrement l’enfant qui a laissé place au jeune adulte, t’as par chance perdu ces jambes maladroites, ce corps malhabile. Mais…Willie, tu préfères toujours passer ton temps à fixer les étoiles que les gens. Parce que les gens, c’est comme des nuages, quand ils s’en vont, il fait soleil.

« Tu ne pourrais pas faire un effort Willie ? Vraiment. » Et tu le fixes, un peu trahis. Parce que toi, t’as pas demandé à venir ici. Et parce que t’en a vraiment rien à faire des autres. Se détourner et fuir. « Willie ! Merde, ça fait six mois et je ne t’ai jamais vu d’ami ! WILLIE ! » La porte claque. La colère monte alors que tu pars en courant vers la forêt. Tu n’aimes pas vraiment cette ville. Mais, tu adores la nature qui l’entoure. Si belle et si silencieuse. Un peu comme maman. Larmes de rage, tu t’enfonces dans le bois. Des amis, t’en as pas besoin.


✩ Falling masks.

PSEUDO/PRÉNOM › Elsa.
PRÉSENTATION PERSONNELLE › Alors, j'ai (je peu le dire je crois, puisque c'est vendredi) vingt-sept ans et euh...j'aime lire, j'aime écrire et je pense que je suis quelqu'un de plutôt souriant et heureux !
FRÉQUENCE DE CONNEXION › Un peu tout les jours normalement.
AVATAR › nathan niehaus
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? › Sur Bazzart dans la partie avis !
MOT DE LA FIN › Bouh, j'espère trouver ma petite place par ici  Coeur


Dernière édition par Willie McBride le Sam 2 Déc - 17:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t110-les-gens-sont-comme-des-nuages-willie#1009
avatar
Dallas Hewitt
passenger ✩ stay a little more

Messages : 161
Crédit : hershelves, skate vibe

MessageSujet: Re: les gens sont comme des nuages (willie)   Sam 2 Déc - 13:23

tu trouveras ta place par ici, c'est promis OMG
t'es bien hot, joli pseudo mais le willie m'intrigue un peu trop !
bon courage pour ta fiche ! I love you

_________________

sometimes a wind blows, and you and i float in love and kiss forever in a darkness, and the mysteries of love come clear. and dance in light, in you, in me and show that we are love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t96-sea-swallow-me-dallas http://blackwood.forumactif.com/t129-sea-swallow-me-dallas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: les gens sont comme des nuages (willie)   Sam 2 Déc - 13:34

BIENVENUE À LA ZON! BFF
hâte de découvrir le joli willie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: les gens sont comme des nuages (willie)   Sam 2 Déc - 13:41

Bienvenue ici, tu vas voir on y est bien (je l'espère en tous cas) Cutie
J'ai bien noté la date de ton anniversaire, héhé
Et puis j'ai hâte de découvrir ton Willie, l'avatar et le pseudo sont parfaits, tellement Blackwood 1984 Lights

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete
avatar
Willie McBride
passenger ✩ stay a little more

Messages : 198
Crédit : les roses noires


Occupation : Lycéen, c'est une occupation qui peu parfois prendre bien du temps.
Réputation : Toi, t'es le genre trop solitaire. Celui qu'on ne comprend pas. Celui qu'on chahute juste pour rire. Parce qu'il lit plus qu'il ne fait de sport. Parce qu'il ne s’intéresse pas aux fêtes et sûrement à rien d'autre de "normal" non plus. Parce qu'il a de trop bonnes notes, l'intello.

MessageSujet: Re: les gens sont comme des nuages (willie)   Sam 2 Déc - 14:04

Merci à vous tous BFF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t110-les-gens-sont-comme-des-nuages-willie#1009
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: les gens sont comme des nuages (willie)   Sam 2 Déc - 15:17

Bienvenue parmi nous Elsa, j'espère sincèrement que tu te plairas ici! I love you

Je viens de finir de lire ta fiche et Willie est un personnage tellement bien, such a precious child, j'ai envie de le serrer dans mes bras Angel

Citation :
Willie, tu préfères toujours passer ton temps à fixer les étoiles que les gens. Parce que les gens, c’est comme des nuages, quand ils s’en vont, il fait soleil.

Waw Faint

Tu es bien entendu validé, et de mon côté je vais réfléchir à une possibilité de lien entre Sasha et Willie Brille

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Willie McBride
passenger ✩ stay a little more

Messages : 198
Crédit : les roses noires


Occupation : Lycéen, c'est une occupation qui peu parfois prendre bien du temps.
Réputation : Toi, t'es le genre trop solitaire. Celui qu'on ne comprend pas. Celui qu'on chahute juste pour rire. Parce qu'il lit plus qu'il ne fait de sport. Parce qu'il ne s’intéresse pas aux fêtes et sûrement à rien d'autre de "normal" non plus. Parce qu'il a de trop bonnes notes, l'intello.

MessageSujet: Re: les gens sont comme des nuages (willie)   Sam 2 Déc - 15:25

Merci beaucoup Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t110-les-gens-sont-comme-des-nuages-willie#1009

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: les gens sont comme des nuages (willie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
les gens sont comme des nuages (willie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES GENS SONT MECHANTS de Ricardo Salvador
» Un Deux plus
» Tes baisers
» L'homme est-il néfaste pour notre monde ?
» À quoi ressemblera notre planète après le 21 décembre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonage Daydream :: ✩ INTRODUCTIONS ✩ :: Pretty things :: Welcome in Blackwood-
Sauter vers: