AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ( vipère assassine )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sheila Darling
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 68
Crédit : AILAHOZ


Occupation : sur les bancs du lycée mais la tête dans les nuages, un regard revolver qui dissimule une personnalité en dent de scie, c'est qu'elle en relâche du venin du bout de sa plume acérée.
Réputation : se hisser en haut du panier pour éclipser les qu'en dira-t-on ravageurs sur ceux que l'on a surnommé "Addams Family". Cheerleader, chroniqueuse pour le journal du lycée et commère en titre elle dupe son monde sous des faux airs de biche effarouchée. Fuir ses propres ombres dans une candeur feinte.

MessageSujet: ( vipère assassine )   Mar 12 Déc - 18:59


weheartit.

SHEILA DARLING
et du cœur à tes lèvres je deviens un casse-tête

AGE › dix-sept années qui dessinent des sourires mitigés à l'ombre de tes commissures, un syndrome de Peter Pan s'emparant de l'âme, une moue d'écolière, un rire en cascade. T'as tout d'une petite Lolita.  DATE ET LIEU DE NAISSANCE › ici-même, Blackwood et son crépuscule t'ont accueilli le premier janvier 1967, nouvelle année qui commence et le gel qui figeait le paysage. NATIONALITÉ › american women jusqu'au bout de tes ongles vernis. ÉTAT CIVIL › Tu t'amuses à séduire les uns pour mieux tromper les autres, gamine à l'allure de femme tu t'abîmes à jouer les adultes alors que ton âme enfantine rêve de simplicité, de sensibilité. T'es qu'émotions, rêves, abandon, ton monde à toi et fait d'acrobaties de mots. Tu fais pareil avec les sentiments, des arabesques et tes entourloupettes, on ne sait jamais sur quel pied danser. T'aimes comme une enfant, des paillettes dans les yeux des étoiles dans la voix, un égocentrisme à toute épreuve. Tu joues, tu imites, mais tu l'as pas vécu. Ton cœur papillonne pour les courbes divines et la douceur de la peau féminine, les lèvres gourmandes d'une femme, leurs tendres caresses et leurs long cheveux épars sur l'oreiller. Secret inavoué et inavouable, bien enfoui pour éviter de dégringoler de l'échelle sociale. Tu refuses d'avouer que les femmes t'attirent et t'ignores si les garçons te plaisent toujours. Depuis lui, t'as peur de le découvrir. Tu sais pas si t'aimes les deux ou aucun. Sentiment déroutant de ne trouver ta place nulle part. Tu te détestes si bien que tu ne parviens pas à accepter l'amour des autres tout en le désirant inlassablement. Un labyrinthe sans fin. OCCUPATION › t'es à ta place au lycée, errance rassurante que tu rêves de quitter tout en craignant de dégringoler. T'as grimpé au sommet du panier et t'en viens à en avoir le vertige, t'as joué des coudes pour y parvenir, reniant la toi profonde et la réputation familiale, te mêlant aux couronnés de succès et auréolés de gloire. Devenant cheerleader pour la vitrine, chroniqueuse pour la gazette du lycée par plaisir, t'y déverses ta frustration quotidienne dans l'anonymat le plus total ou presque. T'as pris un nom de plume "black viper" déversant tes mauvaises paroles tu perds tes écailles pour enfiler des crochets sans craindre de mordre dans le fruit défendu.GROUPE › Kings & Queens

✩ Hello, stranger.

Sheila c'est ce rictus énigmatique toujours dessiné sur ses lèvres rosées. Elle vous détaille de sa posture guindée et ses ses onyx félines vous scindent en deux, cherchant la faille à exploiter, la fissure qui lui permettra de se faufiler dans vos méandres tel le reptile qu'elle est. La gamine aime avoir le dessus pour vous faire tourner en bourrique, mener son monde par le bout du nez sans toutefois vous laisser pénétrer dans son univers. Elle jouera avec vos nerfs comme un chat avec une pelote de laine, vous pensant marionnette entre ses mains expertes, elle aura du mal à partager sa distraction même temporaire. Amorti tendre qui fait à peine illusion. Sensation de contrôle vaine pour colmater ses propres défaillances internes. Détestable avec ses proches, aimable avec le premier venu, elle pense qu'elle n'a plus rien à gagner auprès des personnes avec lesquelles elle vit, elle ne fait plus d'efforts et exerce sur autrui une tyrannie brutale, impitoyable, afin de les maintenir sous son joug. Mais, remplie d'orgueil, il lui manque ces douces flatteries chères à son cœur, flatteries qu'elle ne peut récolter qu'auprès de parfaits inconnus, qui, ignorant le tréfonds de son âme, trouvent cette jeune fille charmante, admirable, et la parent de toutes les qualités. Qualités dont elle se vaporise et qu'elle répète à outrance, mentionnant tous ces gens qui l'aiment tant et tant, qui la jugent si méritante, si éblouissante... Aussi fait-elle de louables efforts pour se gagner l'estime de ces gens-là, alors qu'elle soupçonne ses proches, sa soeur en particulier, d'avoir sondé le vide de son cœur. Elle espère ainsi gagner l'estime de ceux qui lui sont étrangers et agrandir le cercle au centre duquel elle se place. En rendant service à de parfaits inconnus, elle en recueille un gain d'amour-propre qui la conforte dans la haute opinion qu'elle a d'elle-même. Sheila c'est cette fille. Le genre de gonzesses qu'on ne comprend pas, on se demande comment elles fonctionnent. Celles qui n'ont pas l'air pratiques. Pas le genre à vous filer le mode d'emploi pour vous faciliter la tâche. Et puis il y a cette fâcheuse manie. Cette habitude qu'elle a de se précipiter dans les confidences afin d'accaparer l'attention de ceux qui l'impressionnent ou la déstabilisent. Ce pourquoi on l'a affublé de cette réputation de commère du lycée, la grande bouche qui sait tout sur tout le monde et qui adore le répéter. Sheila elle brasse beaucoup d'air pour attirer le regard. Comme si elle ne s'estimait pas assez intéressante pour rester silencieuse, comme s'il fallait qu'elle se "vende", qu'elle livre un kilo de chair fraîche pour charmer l'autre. Une nécessité d'amour et de reconnaissance un peu tragique, parce qu'elle trouve toujours de la beauté dans les drames de la vie. Elle se jette dans ces relations vouées à l'échec tête la première, se faire aimer et aimer sont des concepts qu'on devrait apprendre à l'école, sinon on se retrouve avec des gamines comme elle, complètement à côté de la plaque.

✩ Meet me in Blackwood.

Depuis quand vivez-vous à Blackwood ? Si vous y vivez depuis toujours, avez-vous déjà quitté la ville ?
Depuis toujours à son grand désarroi. Sheila y est née et a grandi dans le manoir familial auprès de son frère et sa sœur. Elle ne s'est jamais sentie en adéquation avec la ville et la réputation qu'elle a travers le comté, trop de phénomènes étranges pour une jeune fille qui rêve de normalité. Trop de proximité avec le voisinage, les commerçants, chacun y sait tout sur tout le monde rendant tout anonymat impossible. A Blackwood, difficile de se noyer dans la masse puisqu'elle n'existe pas, Sheila elle fantasme la vie dans la grande ville, être une poussière parmi une mer de gens. Elle veut des buildings à s'en décrocher le cou et de l'agitation constante, du bruit, du passage, un petit appartement miteux dans un centre-ville bondé. La vie provinciale elle s'est persuadée il y a fort longtemps déjà que ce n'était pas fait pour elle. Les seules fois où elle a laissé Blackwood s'éloigner dans le rétroviseur sont les hivers qu'elle passait à la Nouvelle-Orléans pour visiter sa grand-mère, une femme étrange sa grand-mère, avec tous ses gri-gri, ses talismans et ses histoires à dormir debout. Pour autant Sheila lui portait une affection toute particulière, elle représentait un souffle d'évasion annuel, une parenthèse de fantaisie. Depuis qu'elle est décédée la chaleur du bayou a fait place aux noëls blancs de Blackwood, l'hiver s'est teinté de la monotonie quotidienne et la jeune-fille à l'esprit festif s'est mise à avoir le réveillon en horreur.

Que pensez-vous de votre vie ici ?
Elle vous répondra d'un sourire espiègle qu'est s'y est accoutumée, qu'elle mène une vie petite mais tranquille. Satisfaisante. Il ne faut cependant pas se fier à ses sourires pré-fabriqués et ses manières travaillées, Sheila, elle déteste s'accoutumer, devoir s'habituer à un quotidien étriqué qui ne lui correspond en rien. Éternelle insatisfaite qui ne sait paradoxalement pas s'écouter. Sheila elle a l'art des apparences, elle sait aisément les manier, si bien qu'elle a fini par s'y flouter. La vérité, c'est qu'elle pense que si l'on cache ses démons intérieurs, ils disparaissent. Et dans un sens, c'est vrai : la douleur est invisible donc elle n'existe pas, puisque nous vivons dans le monde du visible, du vérifiable, du matériel. Sa détresse n'est pas matérielle, elle est occultée. Elle a fait de son existence une gigantesque pièce de théâtre dont les coulisses sont encore en chantier, avec des fils de partout, du matériel étalé sur le sol et des problèmes de lumière ; du moment que cela reste derrière le rideau quelle importance?

Quelle est votre place dans la communauté de Blackwood ?
Un zèbre qui se prend pour un cheval. Sheila c'est la Darling qui ne veut pas en être une et qui le fait savoir du haut de ses dix-sept ans, elle ignore ses rayures en s'efforçant de se mêler au reste de la population bien pensante de Blackwood. Il est de notoriété publique que sa famille est bizarre, stigmatisée et évitée, ils ne font rien rien pour échapper à cette réputation, pire encore ils entretiennent le mythe pour faire tourner les affaires. Cultivant leur différence avec un flegme à toute épreuve, les Darling ne se mélangent pas, ils ne le souhaitent pas, regardant toujours la communauté de la ville d'un air détaché, s'amusant des bruits qui peuvent courir à leur propos. Sheila est la seule à nager à contre-courant, faisant des efforts considérables pour s'intégrer au reste des habitants, elle participe bénévolement à chaque fête de quartier, chaque réunion, chaque rassemblement. Au lycée elle a su gagner sa place au sein des hautes sphères, agitant ses pompons pour l'équipe de basket et rejoignant le conseil des élèves. Elle a tout fait pour que les autres oublient qu'elle est une Darling, troquant le costume de croquemitaine contre celui de reines des garces.

Quelle est votre réputation au lycée ?
Le lycée est comme une immense cour de récréation pour Sheila, son petit manège personnel. Elle y exige d'un sourire angélique et obtient ce qu'elle désire, menant son monde par le bout du nez, à dire oui et non et peut-être, une vraie girouette qui s'amuse avec ses camarades comme on s'amuse avec des poupées de chiffon. Elle fait partie des ces élèves populaires qu'on déteste tout autant qu'on idolâtre, elle n'est pourtant ni la reine du lycée ni la fille parfaite que tous rêvent de fréquenter. Sheila, c'est celle qu'on essaye de ne pas contrarier autant que faire se peut, celle qu'on évite de percuter dans les couloirs au risque de voir ses bouquins voltiger dans une fontaine à eau. Commère en titre c'est elle qui colporte les potins plus vite qu'une traînée de poudre, rien ne se passe entre les murs de Blackwood High sans qu'elle ne soit au courant, si un scandale éclate vous pouvez être sûr qu'elle répandra l'information dans la seconde jusqu'à ce qu'il devienne viral. Harpie sous couvert de bonnes intentions elle camoufle ses complexes derrière un make-up au mercurochrome, un manque de confiance en soi évident creuse les sillons de sa personnalité détestable.

Croyez-vous en l'existence d'événements paranormaux ? Si oui, en avez-vous déjà fait l'expérience ?
Ne lui parlez pas de paranormal Sheila vous rira au nez. A ses yeux tout a une explication rationnelle, logique, humaine. Ceux qui prétendent autre chose se leurrent. En ce qui concerne le surnaturel il y a deux sortes de personnes : les naïfs et les charlatans. Point barre. Un discours qui sent fort l'amertume et qui sonne aux oreilles de tous comme un récital bien rodé pour cacher les activités de sa famille. Tout le monde le sait, Dahlia Darling est une sorcière, sa boutique est pointée du doigt par les plus bigotes, intriguent les plus curieux, effraie les plus superstitieux. Alors, si l'une de ses filles prétend ne pas croire aux forces occultes ce n'est que stratégie étudiée pour éviter que l'on vienne fouiner dans les affaires familiales. Bullshits. Sheila clame à une gigantesque farce. Néanmoins, une part d'elle reste connectée à ce lien spécial qu'entretiennent les siens avec le monde derrière le voile, elle prétend ne pas croire aux esprit mais vous ne la verrez jamais les contrarier ou s'en moquer.

Avez-vous un rêve ou un cauchemar récurrent ?
Sheila elle fait le même cauchemar depuis ses treize ans, celui où il vient la voir. Dans son rêve, il n'a pas de nom, pas de bouche, pas de visage.. Mais elle sait. Elle sait qui il est l'est. Elle le reconnait tout de suite alors qu'il vient s'asseoir à côté d'elle en classe. Couvert de sang. Des pieds à la tête. Sur ses mains devenues bleues. Il lui en sort des oreilles. Tâche ses vêtements. Il pénètre dans la salle alors qu'elle est en train d'écouter son professeur d'histoire commencer le nouveau chapitre. Ses yeux s'écarquillent d'horreur en le reconnaissant, mais elle ne parvient pas à hurler, à parler, à pleurer. Ses lèvres cousues entre elles. Elle le pointe du doigt, personne ne semble le voir à part elle. Elle se tourne vers les autres élèves, aucun ne prête attention au petit garçon qui s'avance entre les rangées, ils restent là, attentifs, le regard rivés sur le tableau noir. Lui aussi reste silencieux, se contentant d'être là, assit, tout proche d'elle. Lorsqu'elle fixe à son tour le tableau le titre du chapitre a été effacé, remplacé par des lettres accusatrices et capitales « Your fault. ». En un clignement elle se retrouve attachée à un pilotis, de la paille sous ses pieds et des brindilles tout autour d'elle, les habitants de Blackwood l'entourent en la huant, certains crachent à ses pieds, elle tente de desserrer ses liens, en vain. Le feu commence à prendre tandis qu'elle se débat, il grimpe, brûle la paille, gagne du terrain, se rapproche. Et elle se réveille.

Quel est le dernier rêve que vous avez fait ?
Quelques brides dont elle peine encore à se souvenir et qu'elle préfère oublier, elle se rappele de ses pas dans les couloirs vides de Blackwood High, elle se rappelle traverser le gymnase et rejoindre les vestiaires, persuadée que son cours de volley ne tarderait pas à commencer, elle commence à retirer ses habits mais s'interrompt en attendant un bruit. Elle se rappelle chercher à connaître son origine, il devient de plus en plus distinct jusqu'à ce qu'elle identifie les soupirs de quelqu'un, ou plutôt, de plusieurs personnes. Elle se rappelle de la buée se dessinant dans un coin de la pièce, des silhouettes se détachant sur les bancs. Et elle se rappelle de les voir, sa prof de sport Mme Jenkins, en train d'embrasser une élève. Elle plisse les yeux confuse, l'élève se retourne et la surprend en train de les observer. Elle se rappelle du visage de la jeune fille, un visage qui n'est autre que le sien.
Le reste, elle ne s'en souvient pas. Elle sait s'être réveillée en sursaut avec cette étrange sensation au creux du ventre et elle sait que désormais elle a du mal à regarder Mme Jenkins dans les yeux.

✩ Falling masks.

PSEUDO/PRÉNOM › coven.club
PRÉSENTATION PERSONNELLE › aujourd'hui ma soeur a mangé mon kinder dans mon calendrier, ce fut la déception du soir je partage ma frustration  What a Face non aux voleurs de chocolats   ça devrait être écrit dans la constitution Arrow
FRÉQUENCE DE CONNEXION › on se connait pas assez pour que je te donne mon emploi du temps comme ça Hm faut m'offrir au moins un verre avant et me faire la cour un peu  Casserole
AVATAR › taylor lashae
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? › bazz la référence ultime, sans lui qu'est-ce qu'on se ferait chier Fluu
MOT DE LA FIN ›   <-- je sais pas ce que ce kiwi fout dans les smileys mais je le trouve inspirant Héhéhé


Dernière édition par Sheila Darling le Ven 2 Mar - 20:30, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sheila Darling
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 68
Crédit : AILAHOZ


Occupation : sur les bancs du lycée mais la tête dans les nuages, un regard revolver qui dissimule une personnalité en dent de scie, c'est qu'elle en relâche du venin du bout de sa plume acérée.
Réputation : se hisser en haut du panier pour éclipser les qu'en dira-t-on ravageurs sur ceux que l'on a surnommé "Addams Family". Cheerleader, chroniqueuse pour le journal du lycée et commère en titre elle dupe son monde sous des faux airs de biche effarouchée. Fuir ses propres ombres dans une candeur feinte.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mar 12 Déc - 18:59

✩ Under a sky full of stars.

SHRINKING POTION Il y a vous, et il y a les autres. C'est sibyllin mais la différence existe bel est bien. Ancrée si profondément qu'elle finit par tirailler sous la peau, vivant tapis entre les phalanges, au fond du regard serpentin, planquée dans la cage thoracique. « They're not us. » c'est ce qu'elle répétait sans cesse ta mère. Ça a fini par rentrer, pas s'installer, creuser le gouffre qui te séparait de l'ordinaire si paisible de l'autre côté de la grille. Ta mère, c'est une femme exceptionnelle. Dans le sens littéral du terme. Elle n'est pas comme n'importe qui. Madame Lambda ou Mr. Tout le monde sont les stricts opposés de ta famille. Ta mère, ne veut pas ressembler à la majorité qu'elle méprise de façon presque imperceptible. Commun des mortels qui n'a a ses yeux perçants qu'un intérêt moindre, une bêtise en surdose pour un ennui quantifiable. Ta mère c'est une femme sublime mais froide, une distance mesurée qu'elle instaure dès le premier contact, les effusions de sentiments ne sont pas de coutume avec elle. Les sentiments tout court. Parce qu'il ne faut pas laisser à autrui la moindre faiblesse à laquelle s'accrocher, leur laisser croire ce qu'ils ont envie de croire tout en maîtrisant le reflet présenté. Ainsi elle vous a éduqué à cultiver cette différence pour laquelle vous étiez pointé du doigt, implantant dans vos jolies têtes brunes qu'il y a eux et vous. Eux. Ces ordinaires, ce monde de démago où l'on vous apprend les choses à l'envers. Ne pas lui suivre, ne pas les écouter, ne pas leur ressembler. Ne surtout pas faire partie de la majorité, du système, de la norme. Vous finirez par être tondu et vidé de votre douce âme... à vivre guidé inconsciemment sur le chemin du cercueil en paille. ADDAMS FAMILY c'est ainsi qu'ils vous ont surnommé, la famille Addams. Parce que les Darling ont fait de la mort un business rentable, il faut dire que vous ne risquez pas d'être à court de clients. Il y aura toujours des obsèques puisque la grande Faucheuse ne prendra elle jamais sa retraite. Ton père a repris l'entreprise familiale à la mort du sien, gérant les pompes funèbres de la ville depuis presque quinze ans maintenant. Parce que ta mère originaire de la Nouvelle-Orléans descend des sorcières de Salem et ne s'en cache nullement, ouvrant une boutique ésotérique en plein centre-ville du nom de "Raven's Eye". Proposant à ses clientes planche ouija, plantes médicinales et autres filtres d'amour. Parce que ta tante a été mariée, à trois reprises, et que ses trois époux ont tous trouvé la mort dans des circonstances étranges. Appelée désormais "la veuve noire" par le trois-quart des habitants, les femmes tiennent leurs maris et leurs fils loin d'elle. Parce que ton frère a la fâcheuse manie d'enflammer les choses et que ta sœur converse parfois seule à haute voix. Parce que vous habitez un vieux manoir en décrépitude, bordé par un jardin de dahlias noires que ta génitrice fait pousser avec une dévotion toute particulière. Il y a cette serre immense accueillant tout un tas de variétés exotiques et le pire de tout : un caveau familial au sein même de votre propriété. Parce que le frère jumeau de ton père est mort lorsqu'ils avaient douze ans, tombant dans l'escalier. La rumeur raconte que ton paternel l'y aurait poussé, histoire mensongère puisqu'il s'agit en réalité d'une chute accidentelle et en somme tout à fait banale. Blackwood aime s'inventer des secrets, des trahisons et des cadavres dans le placard. Parce qu'ils s'évertuent tous à porter du noir, non car vous êtes des sorciers comme le pensent certains mais par simple goût. Ta mère trouvant en cette couleur une élégance et une distinction sans pareil, ton père à cause de son travail, ta tante parce qu'elle est sans cesse endeuillée, quant à ta fratrie tu la soupçonnes de s'adonner à cette pratique vestimentaire par plaisir de perturber les plus superstitieux. En réalité, ta famille trouve une satisfaction incomparable a entretenir le mythe qui l'entoure, exploitant le désespoir des simples d'esprit et la peur des croyants pour rentrer dans leurs frais.

TRICK OR TREAT (octobre 1979)
« I hate you. I HATE YOU ! » une plainte douloureuse remonte le long de ta gorge, fumée rouge informe qui s'échappe par tous les pores de ta peau, cette lourde colère qui gronde a recommencé à poindre en toi à la minute où ils ont croisé votre route, tu vois les costumes défiler devant tes yeux débordant de larmes, les friandises étalées à tes pieds, sucettes brisées comme les espoirs du soir. Se fondre parmi la masse d'enfants sonnant aux portes, réclamant des bonbons contre un sort d'une voix malicieuse et d'un sourire angélique, c'était croire à la promesse d'une fête ordinaire chargée de couleurs qui t'éclatent désormais à la tête comme un millier de néons. Déception amère. Ils sont venus, ont surgi de nulle part derrière leur masque de diablotin et leur voile de fantôme, des esprits vous encerclant pour dérober vos trésors de gourmandises. Et ils le scandaient. Ce refrain habituel qui te blesse les tympans et réduit ton âme en poussière, à cause de lui tu te sens ridicule, minuscule, indésirable. Tu deviens toute petite, si insignifiante qu'il en parvient à te piétiner. Lui. Le chef de troupe, Billy Decker. Tête blonde adulée du collège, lui le prince misérable se transformant pour toi et ta sœur en adorable bourreau. Lui qui se délecte de vos plaintes, vous traitant de sorcières et vous raillant sans jamais s'en lasser. Witch ça sonne détestable dans sa bouche. Une insulte plus efficace que n'importe quelle grossièreté. Cette nuit il est arrivé sous des faux airs de Dracula mais des canines bien affûtées, sa litanie préférée tournant en boucle pour mieux vous oppresser. Toi tu voulais partir. Rentrer. Mais Selene, elle voulait ses chocolats, ses caramels et tout ce qu'ils vous avaient dérobé, alors en réponse à cette rébellion inopinée il a lancé l'offensive, s'armant de cailloux pour vous les jeter. L'un d'eux t'a écorché le menton, un autre encore à fait saigner ta moitié. Tes glandes lacrymales travaillant à plein régime t'as craché ta haine pour seule réponse à ce rejet. Ta mère te l'avait expliqué un jour. Tu lui as demandé pourquoi, pourquoi aucun autre enfant ne voulait jouer avec vous, pourquoi ils ne vous aimaient pas. « You can't love somebody that you don't understand and you know what happen when people don't understand something? They learn to fear it. And then, they look at it like a monster. » c'est ce qu'elle t'avait répondu. Le sens de ses paroles ne t’apparaît pourtant que maintenant, la rage au cœur et le visage noyé sous les pleurs tu réitères tes cris de haine avant de pointer ton doigt sur le jeune Billy « I wish you die for what you are. », ils retiennent tous leur souffle observant leur leader la mine déconfite, des statues de sel qui tentent d'évaluer le risque de tes propos. Ta sœur t'oblige à baisser ton doigt attrapant ta main dans la sienne « Sh-she don't mean it. » tente-t-elle de les rassurer alors qu'ils se décomposent devant vous, tu l’interromps aussitôt pour la contredire « No. I mean it. I curse you. You'll die... Soon. And it will be your fault. Don't insult the witch. »

Une semaine plus tard, le 07 novembre 1979 le corps de Billy fut repêché dans le lac ahnakee. Mort noyé. Mort. Lorsque l'information est parvenue à tes oreilles, t'as eu du mal à y croire, pensant à une mauvaise plaisanterie. Un concours de circonstances avait entraîné cet accident, dans un premier temps, personne ne sut dire ce que faisait par ce temps l'adolescent à se baigner dans le lac gelé. Puis après une enquête minutieuse et des interrogatoires tout aussi pointilleux menés par le shérif Hewitt on découvrit que cette tragédie n'était ni plus ni moins que le résultat d'un pari idiot entre amis qui avait mal tourné. Les autorités locales et les adultes se rangèrent à cette théorie, celle du bon-sens mais les adolescents présents le soir d'Halloween où tu maudis Billy eux restèrent convaincus que c'est toi qui l'avais condamné. On l'a mis en terre et tout s'est effondré pour toi. Tu t’es effondrée. Dans une pièce vide des pompes funèbres. Ils étaient là à choisir le meilleur cercueil taille enfant que ton paternel pouvait leur conseiller et tu restais à te questionner sur ton implication réelle ou surnaturelle. Une fille à genoux qui mordait sa main dans l’espoir de ressentir quelque chose. T'avais treize ans et tu t'es rendue compte que tu étais prise au piège.

I'M GONNA RUIN YOU IF YOU LET ME STAY (août 1981)
Vide. Tu fixes les fissures du mur d'un regard vide. Tu refermes les paupières. Vide. Comme ce que tu ressens en ce moment, t’as la tête vide mais pesante et fracassante, une migraine à vouloir te flinguer. Ton estomac est vide, et pourtant t’a ce nœud dans le bas du ventre, t’as rien pu avaler avant, le stress prenant toute la place. Pourquoi? Le sexe ce n’est pas censé être un truc drôle ? Plaisant ? Romantique ? Un truc dont on vous rabat les oreilles dans les livres et au cinéma. T’aimerais t’endormir, en te réveillant ce serait déjà un autre jour, fermer les yeux jusqu’à ne plus savoir quel jour il est, jusqu’à être engloutie par le rêve, jusqu’à oublier même son nom. T’aimerais t'évaporer, te dissiper comme une fumée magique, douce brume d'un pays lointain. T’es bien éveillée. T’as conscience des lieux, des odeurs, des sensations. Le flou s'éclaire à la lumière d'un chandelier, la cire a fondu, elle dégouline jusque sur le planché. Une pièce ? Non pas tout à fait une pièce.. Une chambre ? Ta chambre. Enveloppée d’une intimité qui te prend à la gorge. T’as conscience de son corps sur le tiens, ta poitrine écrasée contre son flanc dans cette tiédeur ambiguë alors qu’il se meut en toi, il fait preuve d’une extrême délicatesse. Chaque caresse aussi légère soit-elle te brûle l’épiderme, t’as l’impression qu’il pèse lourd. Si lourd. Trop lourd. Ça fait combien de temps maintenant ? Les minutes te paraissent des heures. Une humidité inconnue imbibe ton visage et puis tu réalises que se sont tes larmes. Ton corps tremble entièrement remué par les sanglots qui brillent à tes yeux. Il finit par le remarquer, ses soupirs laissant place à un regard d’incompréhension « Wh-what’s happen ? I hurt you ? » l’assurance qui tangue, l’inquiétude dans la voix, toi tu comprends pas de suite, tu cherches à le rassurer « It’s okay, I’m fine.. I’m fine. »  il cherche à se raccrocher à tes mots malgré son incertitude, il reprend ses gestes avec plus d’hésitation cependant, toi t’entends plus que les vieux ressorts du matelas qui couinent marquant la cadence de son interminable va-et-vient. T’as l’impression qu’ils se plantent dans ton dos. Creusent dans ta chair, marquent les blessures qui semblent se former sous ta peau. Tu ne bouges plus, tu te mets à habiter l'air et le silence. Tu te sens énorme et gonflée. Tu sens les angles de ton corps se retourner sur eux-mêmes, puis vers l’extérieur. Il y a ce souffle irrégulier à ton oreille, un halètement de plaisir... il fait écho aux sanglots qui roulent de nouveau sur tes joues rosies par l’effort, deux iris qui se noient dans l'eau salée pour faire jaillir ce que tu peines à formuler. « What’s wrong ? » « No-no-nothing, there’s nothing wrong.. wh-what do you think there anything wrong ? » « You cry.. You cry Sheil. » « I’ll stop, promise. » t’y arrives pas, t’essayes mais les pleurs redoublent malgré le sourire que tu lui adresses « It’s fine, it’s fine. I swear.. it’s okay.. Just, you’re almost done right ? » « No… » tu le vois à ses yeux qui tentent désespérément de saisir ce qui se passe dans les tiens que tu viens de dire ces mots. Les mots de trop. Il se détache de toi presque aussitôt, s’allongeant à tes côtés. Un silence lourd de sens s’installe avant qu’il se décide à poser le regard sur toi. Tes larmes ont séché. Tu restes là à observer le plafond priant pour qu’il n’ajoute rien, mais il parle, il parle, ses mots s’envolant à tes oreilles pour finir par boucher ta respiration. L'amour n'a rien à voir avec le cœur, cet organe répugnant, sorte de pompe gorgée de sang. L'amour serre d'abord les poumons. On ne devrait pas dire « J'ai le coeur brisé » mais « J'ai les poumons étouffés ». « I love you. » tu refuses de tourner la tête, voir l'attante dans ses pupilles. Ce retour qui viendra pas. De longues minutes s'écoulent, un tic-tac intérieur qui délie ta bouche. « You’re just here, you tell me you love me. And I feel nothing. » réaction en chaîne. Ta voix se fait douce, calme, peu sonore. Assez pour tout foutre en l’air faut croire. Et tu peux presque l’entendre, ce craquement entre vous. Punition de ton excès d’honnêteté. Il se relève à toute vitesse pour se rhabiller, tu l’as encore jamais vu enfiler un jean si rapidement. Tu l’as jamais vu faire quoi que ce soit aussi rapidement. C’est la fuite qui se prépare, t’as merdé en beauté. « You leave? » ça sonne comme une question, c’est un constat. Il te répond pas, il te regarde même plus, tu déglutis difficilement réalisant lentement ce qui se déroule devant toi « Don’t. Don’t leave. » « don’t leave me » c’est en réalité ce que tu penses mais ça sort pas, tu te relèves à ton tour enfilant ta chemise de nuit sur ton corps nu « Felix... Don’t go away, please. Felix ! » il te tourne toujours le dos, t’oses pas le toucher, lorsqu’il ouvre la porte t’ajoutes avec précipitation « You’re still my bestfriend ! » finissant d’achever ce qui avait été sans même t’en rendre compte. Pourtant la porte claque. T’as pas pu voir son visage. Tu portes la main à tes cils, emprisonnant de nouveau tes larmes glacées.

C'est comme ça que tu l'as perdu. Felix. Tu ne l'as pas perdu en un coup, c'est comme ça que tu l'as perçu au début. Quand à votre rentrée au lycée il a fait celui qui ne t'avait pas vu dans le couloir. Quand tu t'es approchée de lui et qu'il a fait demi-tour. Quand il a fait de toi la femme invisible à partir de ce jour. Non, tu l'as perdu en pièces détachées. T'as d'abord perdu son parfum, cette odeur que t'avais toujours dans le nez, elle n'était plus là, cette odeur qu'il avait laissé sur tes vêtements, tes draps, tes oreillers, tu ne pouvais plus la sentir. Et puis t'as perdu ton assurance, tu ne sentais plus son regard sur toi, ce regard qui te transformait. Sous son regard t'étais grande, forte, arrogante, pleine de vie, pleine de rires, de confiance. Sans son regard tu redevenais petite, frêle, fragile, muette, timide, invisible, insipide. Tu l'as perdu comme on égare les pièces d'un puzzle. Tu perdais les pièces un peu partout, une par une, tu t'agenouillais pour regarder sous les meubles, sous le canapé, pour tenter de les retrouver. T'as jamais pu. ALMOST IS NEVER ENOUGH t'as décidé que tu voulais plus. Dépendre de lui. D'elle. D'eux. Tu ne voulais plus être différente, pointée du doigt. Fatalement t'as réalisé qu'il avait fini par te rejeter à son tour et t'as décidé de changer pour te conformer à la norme, devenir tout ce que ta mère t'avais appris à fuir. T'es devenue une négationniste de toi-même. T'oubliant dans le regard des autres pour ne serait-ce qu'avoir une œillade à laquelle te raccrocher, un tout petit bout d'intérêt par-ci par-là. Tous ces morceaux assemblés ensemble t'ont rendu acceptable, t'es parvenue à changer de peau, muer pour mieux t'adapter. T'en étais pas comblée pour autant. Mal avec toi-même, mal avec les autres. De victime tu es devenue bourreau, emprisonnée dans un costume qui craque de toute part, d'une certaine façon t'aimes cette apparence ectoplasmique, t'es l'allégorie de ta propre déprime, cette incarnation qui te permets de t'éclipser des vérités dérangeantes. GOOD KIND OF MADNESS le journal du lycée est devenu ton exutoire, ce pont entre l'écran de fumée que tu projettes et celle que tu étouffes à l'intérieur. T'y déverses ton venin sur ceux que tu exècres et dont tu recherches pourtant la constante approbation. En réalité, t'es une passionnée qui s'éparpille, une touche à tout en quête de révélations. Tu peins, des dizaines de portraits, de paysages, des formes absurdes dont la signification échappe à tous, des illustrations critiques, des graffitis aux murs, des trompe-l’œil dans ta chambre, des aquarelles sous la pluie. Pour autant tes créations tu les gardes pour toi, elles ne collent pas avec le masque tu tu t'es trouvée. Ce que tu voudrais c'est qu'un de tes dessins parle au moins à une personne. Que ça ait eu du sens. Représenter de purs sentiments, de vraies émotions, quelque chose qui soulève les cœurs. Comme la communion entre spectateurs et comédiens, les musiciens et leur public durant les concerts, cette osmose partagée lorsqu'ils sont portés par quelque chose de fort. C'est ça que tu voudrais dessiner. Ça ne t'intéresse pas d'être moyenne tu veux pouvoir toucher, émouvoir ou provoquer.. ou alors tu préfères ne rien faire du tout. Raison pour laquelle le trois quart de ce que tu dessines, peins, photographies ou écris te sert de combustible pour feu de cheminée.


Dernière édition par Sheila Darling le Ven 15 Déc - 21:13, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loan Baker
notable ✩ blackwood's leader

Messages : 316
Crédit : laura (ou alan) ♥


Occupation : errance dans les couloirs, âme en peine parmi les lycéens
Réputation : le weirdo par excellence. l'extraterrestre, comme on l'appelle, alors qu'il essaye désespéramment de se faire entendre.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mar 12 Déc - 19:08

elle est toute mimi ta sheila. Brille
j'ai bien hâte de lire la suite de ta fiche en tout cas. Huhu
(si ma sœur ose toucher, un jour, à MON chocolat, je la tue Fluu )
bienvenue par-ici miss ! Gogo

_________________
and i feel so alone, and so scared.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t88-sickness-is-my-love#589 http://blackwood.forumactif.com/t95-the-lost-boy-loan#695
avatar
Sheila Darling
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 68
Crédit : AILAHOZ


Occupation : sur les bancs du lycée mais la tête dans les nuages, un regard revolver qui dissimule une personnalité en dent de scie, c'est qu'elle en relâche du venin du bout de sa plume acérée.
Réputation : se hisser en haut du panier pour éclipser les qu'en dira-t-on ravageurs sur ceux que l'on a surnommé "Addams Family". Cheerleader, chroniqueuse pour le journal du lycée et commère en titre elle dupe son monde sous des faux airs de biche effarouchée. Fuir ses propres ombres dans une candeur feinte.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mar 12 Déc - 19:21

@Loan Baker a écrit:
elle est toute mimi ta sheila. Brille
j'ai bien hâte de lire la suite de ta fiche en tout cas. Huhu
(si ma sœur ose toucher, un jour, à MON chocolat, je la tue Fluu )
bienvenue par-ici miss ! Gogo
tu sais quoi, j'étais venue au départ avec l'intention de prendre Leah Baker ton aînée MDR mais j'ai renoncé car je voulais jouer une lycéenne Arrow
mais du coup j'ai bien plongé dans l'histoire de la famille Baker et je la trouve grave cool avec les ovnis et la mère barrée Moustache
(on est d'accord c'est scandaleux )
merci à toi Waw Waw noah est de plus en plus cute c'est fou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mar 12 Déc - 19:30


Je n'ai pas les mots pour décrire le crush que je viens d'avoir. Sheila est parfaite.
Et puis la famille Adams revisitée Laughing

Bienvenue  Cutie
bon du coup j'hésite à proposer astrid pour le crush :jesaisoùestlasortie:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mar 12 Déc - 20:05

Mon dieu qu'elle est belle, j'aime tellement Taylor Waw Waw
J'adore tout ce que tu as dit sur elle, elle a l'air trop intéressante, ta Sheila (ce pseudo btw), j'ai rien à te proposer niveau lien recherché malheureusement mais j'ai hâte d'en lire plus Aww

edit - j'oubliais le plus important : bienvenue ici Cute
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mar 12 Déc - 21:09

Bienvenue ici Darling (tellement un bon pseudo déjà) I love you Tout d'abord, excellent choix d'avatar ! Je trouve qu'elle est parfaite pour le personnage que tu dépeins, qui semble haut en couleurs, j'ai hâte d'en lire plus sur cette simili-famille Adams Choupi

Concernant ta question, je pense qu'il est tout à fait envisageable qu'elle soit publiée anonymement dans le journal du lycée, en effet ! On peut même imaginer que les profs ne le sachent pas, et qu'elle leur fais parvenir ses BDs satiriques via leurs casiers Hm

Je n'ai pas de proposition à te faire niveau lien, mais je me permets de tagger @Tess Marini qui est notre voyante attitrée, qui sera peut-être intéressée du fait de la boutique ésotérique familiale Aww

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete
avatar
Sheila Darling
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 68
Crédit : AILAHOZ


Occupation : sur les bancs du lycée mais la tête dans les nuages, un regard revolver qui dissimule une personnalité en dent de scie, c'est qu'elle en relâche du venin du bout de sa plume acérée.
Réputation : se hisser en haut du panier pour éclipser les qu'en dira-t-on ravageurs sur ceux que l'on a surnommé "Addams Family". Cheerleader, chroniqueuse pour le journal du lycée et commère en titre elle dupe son monde sous des faux airs de biche effarouchée. Fuir ses propres ombres dans une candeur feinte.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mar 12 Déc - 22:59

@astrid renno tellement adorable AwwAww
oui Taylor me fait penser à une petite Wednesday alors ça m'est venu naturellement, j'ai déjà les avatars en tête pour le reste de la famille en plus Hey
pour le crush idk à toi de me dire si ça t'intéresse, on peut en discuter par mp voir si ça peut marcher mais déjà si Astrid s'assume clairement lesbienne c'est sûr que Sheila la haïra d'office MDR

@wes marini que de beauté dans un seul personnage Worship
merci ça me fait trop plaisir Waw j'espère que je me foirerais pas sur la suite déception sinon MDR
j'ai mis des recherches précises mais je suis absolument par contre babiller par mp alors on pourra se trouver quelque chose plus tard si l'envie te prend Casserole

@andrea hewitt (merci, la fan de J.M Barrie en moi a parlé Huhu) je trouvais aussi.. et puis elle a tellement de ressources vintage que j'ai pensé qu'elle s'insérerait bien en 1984 Waw
ah super Owi Owi j'avais pas pensé aux articles glissés dans le casier mais c'est une excellente idée que je note merci Hm une voyante, en effet c'est cool je pense qu'on va pouvoir discuter Fluu

_________________

Seven devils all around you. Seven devils in my house! See they were there when I woke up this morning. And I'll be dead before the day is done. And to take your soul for what has been done. Cannot be undone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mer 13 Déc - 5:49

Bienvenue parmis nous et bon courage pour la fin de ta fiche I love you
Je ne connaissais pas ton avatar mais elle est super et se colle trop à l'univers Brille
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tess Marini
notable ✩ blackwood's leader

Messages : 320
Crédit : afanen.


Occupation : surveillante au lycée, feignasse en chef, voyante.
Réputation : une bien mauvaise influence pour la jeunesse de blackwood.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mer 13 Déc - 10:50

Coucou toi Faint merci de m'avoir taguée @Andrea Hewitt

Alors, déjà, ce début de fiche. OMG OMG Je meurs. Trop trop bien, j'adore.

Citation :
J'avais quelques idées pour la famille, à savoir un espèce de clan assez strange sans blague et solitaire, la mère a une boutique ésotérique en ville "Raven's Eye" et le père gère les pompes funèbres de la ville. Rien de très joyeux-joyeux quoi MDR Ils vivent dans un vieux manoir bien flippant qui à chaque halloween se transforme en la maison des horreurs  MDR résultat ils se traînent un peu la réput de la famille Addams et Sheila a tout fait pour s'en débarrasser What a Face

Ca m'inspire grave. Tess est totalement dans ces délires là, donc il nous faut un lien en rapport avec ça. Je t'envoie un mp I love you

Ah et j'oubliais, bienvenue Brille

_________________
through the darkness of future's past, the magician longs to see. one chants out between two worlds... fire walk with me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t182-tess-valhalla-i-am-coming http://blackwood.forumactif.com/t199-sweet-dreams-are-made-of-this-tess
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mer 13 Déc - 11:47

Bienvenue parmi nous! I love you

Tout d'abord : honte à ta soeur j'ai la même chez moi et je suis persuadée que si un jour on coupe les ponts ce sera pour une histoire de chocolat volé (on est clairement une famille de #dramaqueens Dent ).

Plus sérieusement, j'adore toutes tes idées pour ton personnage : la fille qui évolue dans les "hautes sphères" du lycée mais qui clash ses camarades dans le journal… et puis l'idée de la "famille Adams" est excellente, j'espère que tu auras le courage/l'envie d'éventuellement rédiger les PVs parce que j'adorerais voir tous Darling débarquer. MG (et le père responsable de pompes funèbres c'est sooo Six Feet Under I love you )

Bon courage pour la suite de ta fiche! Slip

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Sheila Darling
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 68
Crédit : AILAHOZ


Occupation : sur les bancs du lycée mais la tête dans les nuages, un regard revolver qui dissimule une personnalité en dent de scie, c'est qu'elle en relâche du venin du bout de sa plume acérée.
Réputation : se hisser en haut du panier pour éclipser les qu'en dira-t-on ravageurs sur ceux que l'on a surnommé "Addams Family". Cheerleader, chroniqueuse pour le journal du lycée et commère en titre elle dupe son monde sous des faux airs de biche effarouchée. Fuir ses propres ombres dans une candeur feinte.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mer 13 Déc - 13:08

@lauren king hann josefine que je l'aime excellent choix Waw Waw
je trouvais aussi que Taylor se prêtait bien au contexte alors je suis heureuse de voir mon avis partagé par d'autres Hey
merci Waw

@tess marini ravie de voir que ça te plait et puis queen Lana omg je m'incline Faint Faint
un des meilleurs concerts de ma vie OMG
j'attends ton mp avec impatience ma belle Casserole en plus je compte faire le reste des Darling en pv donc y'aura sûrement moyen de te trouver un lien cool avec d'autres membres de la famille Hm

@sasha fletcher merci Waw Waw
ma soeur est la reine des égoïstes le nombre de coups du genre qu'elle me fait comme ça, un jour ça finira mal je vais la pendre dans un coin du salon problème résolu Fluu
alors en effet j'ai très très envie de rédiger les pvs quand j'ai vu cette option ça m'a conforté dans mon idée de famille Addams Owi (d'ailleurs faudra qu'on m'explique pourquoi vous l'écrivez tous avec un seul "d" j'ai cru que je m'étais gourée quelque part mais non c'est bien avec Addams MDR) j'ai déjà les pseudo et les bouilles en têtes ainsi que les profils de chacun Huhu la fille pas du tout pressée tsais MDR
(six feet under t'as en effet reconnu la référence ILY Panic)
je t'enverrais sûrement un mp sous peu j'avais un truc à te proposer pour un lien entre nos deux gazelles OMG

_________________

Seven devils all around you. Seven devils in my house! See they were there when I woke up this morning. And I'll be dead before the day is done. And to take your soul for what has been done. Cannot be undone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tess Marini
notable ✩ blackwood's leader

Messages : 320
Crédit : afanen.


Occupation : surveillante au lycée, feignasse en chef, voyante.
Réputation : une bien mauvaise influence pour la jeunesse de blackwood.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Mer 13 Déc - 13:33

@Sheila Darling a écrit:


@tess marini ravie de voir que ça te plait et puis queen Lana omg je m'incline  Faint  Faint
un des meilleurs concerts de ma vie  OMG
j'attends ton mp avec impatience ma belle  Casserole en plus je compte faire le reste des Darling en pv donc y'aura sûrement moyen de te trouver un lien cool avec d'autres membres de la famille  Hm

TU L'AS VUE EN CONCERT? I HATE YOU RIGHT NOW. (enfin non, évidemment I love you)
Je l'ai plus ou moins vue aussi, mais c'était à Rock en seine, donc c'était pas un truc intimiste du tout. J'aimerais bien la voir dans une petite salle. Et on est d'accord, c'est une queen. Faint
Je t'ai envoyé le mp! Cutie
Putain, les PVs de la famille, omg, j'ai si hâte de voir ça et de voir qui tu choisis comme avatars MG

_________________
through the darkness of future's past, the magician longs to see. one chants out between two worlds... fire walk with me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t182-tess-valhalla-i-am-coming http://blackwood.forumactif.com/t199-sweet-dreams-are-made-of-this-tess
avatar
Felix Callahan
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 87
Crédit : dandelion.
Occupation : lycéen à la concentration sur le déclin, pianiste au road inn lorsque le coeur s'y prête.
Réputation : missing, l'enfant disparu, les fugues à répétition, le môme callahan qui ferait mieux de moins emmerder son père, aux yeux des adultes. au lycée, felix c'est surtout l'insolence qui fait marrer en cours, la belle gueule sur laquelle on se retourne, auréolé d'un mystère que l'on peine à percer. il attire autant qu'il dérange, mais tout le monde semble avoir un avis à son sujet.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Jeu 14 Déc - 21:40

j'ai pas encore fini ma fiche mais fallait vraiment que je laisse une trace de mon passage par ici.

Panic Panic Panic Panic Panic  Waw Waw Waw Waw Waw Ouin Ouin Ouin Ouin Ouin



Faint Faint Faint Faint Faint Faint
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sheila Darling
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 68
Crédit : AILAHOZ


Occupation : sur les bancs du lycée mais la tête dans les nuages, un regard revolver qui dissimule une personnalité en dent de scie, c'est qu'elle en relâche du venin du bout de sa plume acérée.
Réputation : se hisser en haut du panier pour éclipser les qu'en dira-t-on ravageurs sur ceux que l'on a surnommé "Addams Family". Cheerleader, chroniqueuse pour le journal du lycée et commère en titre elle dupe son monde sous des faux airs de biche effarouchée. Fuir ses propres ombres dans une candeur feinte.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Jeu 14 Déc - 23:36

@Tess Marini a écrit:


TU L'AS VUE EN CONCERT? I HATE YOU RIGHT NOW. (enfin non, évidemment I love you)
Je l'ai plus ou moins vue aussi, mais c'était à Rock en seine, donc c'était pas un truc intimiste du tout. J'aimerais bien la voir dans une petite salle. Et on est d'accord, c'est une queen. Faint
Je t'ai envoyé le mp! Cutie
Putain, les PVs de la famille, omg, j'ai si hâte de voir ça et de voir qui tu choisis comme avatars MG
oui je l'ai vu il y a deux ans OwiOwi c'était parfait  Waw
Rock en seine c'est mieux que rien, c'est parfois galère d'avoir des billets alors quand on arrive à choper les artistes qu'on aime ailleurs c'est cool aussi OMG mais genre.. en live,
c'était tellement je sais pas, transcendant, elle m'a transporté  Faint
j'ai répondu à ton mp du coup Huhu
pour les avatars tu verras bientôt, d'ailleurs je demanderais sûrement votre avis pour deux d'entre eux car j'hésite beaucoup  Panic


@Felix Callahan a écrit:
j'ai pas encore fini ma fiche mais fallait vraiment que je laisse une trace de mon passage par ici.

Panic Panic Panic Panic Panic  Waw Waw Waw Waw Waw Ouin Ouin Ouin Ouin Ouin



Faint Faint Faint Faint Faint Faint


(j'aime bien quand tu laisses ta trace moi  Huhu  Slurp  Slurp)

_________________

Seven devils all around you. Seven devils in my house! See they were there when I woke up this morning. And I'll be dead before the day is done. And to take your soul for what has been done. Cannot be undone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Jeu 14 Déc - 23:56

@Sheila Darling a écrit:
@sasha fletcher merci  Waw  Waw
ma soeur est la reine des égoïstes le nombre de coups du genre qu'elle me fait comme ça, un jour ça finira mal je vais la pendre dans un coin du salon problème résolu  Fluu
alors en effet j'ai très très envie de rédiger les pvs quand j'ai vu cette option ça m'a conforté dans mon idée de famille Addams  Owi (d'ailleurs faudra qu'on m'explique pourquoi vous l'écrivez tous avec un seul "d" j'ai cru que je m'étais gourée quelque part mais non c'est bien avec Addams MDR) j'ai déjà les pseudo et les bouilles en têtes ainsi que les profils de chacun  Huhu la fille pas du tout pressée tsais MDR
(six feet under t'as en effet reconnu la référence ILY  Panic)
je t'enverrais sûrement un mp sous peu j'avais un truc à te proposer pour un lien entre nos deux gazelles  OMG

T'as tout mes encouragements pour régler tes comptes avec ta soeur MG (non en vrai je décline toute responsabilité en cas de sororicide Arrow je sais même pas si le mot existe mais je peux décemment pas être la première à y penser MDR )

Pour la famille Addams c'est moi qui suit un peu inculte je crois, et y a probablement confusion avec Rachel McAdams (rien à voir tsais Dent ). Arrow

J'attends ton MP avec impatience, maintenant que tu m'as bien teasé! MDR En attendant je vais continuer la lecture de ta fiche qui à l'air géniale (fais nous signe quand tu l'as terminé! Hero )

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Sheila Darling
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 68
Crédit : AILAHOZ


Occupation : sur les bancs du lycée mais la tête dans les nuages, un regard revolver qui dissimule une personnalité en dent de scie, c'est qu'elle en relâche du venin du bout de sa plume acérée.
Réputation : se hisser en haut du panier pour éclipser les qu'en dira-t-on ravageurs sur ceux que l'on a surnommé "Addams Family". Cheerleader, chroniqueuse pour le journal du lycée et commère en titre elle dupe son monde sous des faux airs de biche effarouchée. Fuir ses propres ombres dans une candeur feinte.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Ven 15 Déc - 0:09

@Sasha Fletcher a écrit:


T'as tout mes encouragements pour régler tes comptes avec ta soeur MG (non en vrai je décline toute responsabilité en cas de sororicide Arrow je sais même pas si le mot existe mais je peux décemment pas être la première à y penser MDR )

Pour la famille Addams c'est moi qui suit un peu inculte je crois, et y a probablement confusion avec Rachel McAdams (rien à voir tsais Dent ). Arrow

J'attends ton MP avec impatience, maintenant que tu m'as bien teasé! MDR En attendant je vais continuer la lecture de ta fiche qui à l'air géniale (fais nous signe quand tu l'as terminé! Hero )
sororicide ça sonne bien même si ça existe probablement pas ça devrait donc vendu ! Fluu

non non pas que toi vous l'avez toutes écrit avec un seul "d" jusqu'ici donc j'étais là "c'pas possible je me suis trompée quelque part scratch" je croyais vraiment que je m'étais gourée au début MDR ça arrive souvent Faint
justement, quand tu m'as posté ton message j'étais en train de te rédiger le mp alors les grands esprits se rencontrent Hey
oh oui je sais elle est déjà bien longue sorry for that Faint ça faisait longtemps j'étais pas partie dans une rédaction si longue mais j'étais motivée Owi par contre je t'avoue que même si j'ai pris plaisir à la faire elle me sort un peu par les yeux là donc je pense bientôt la boucler MDR j'aurais voulu ajouter encore pas mal d'autres choses mais j'en verrais pas le bout sinon alors je vais penser à conclure Casserole
j'espère que ça te plaira en tout cas Waw

_________________

Seven devils all around you. Seven devils in my house! See they were there when I woke up this morning. And I'll be dead before the day is done. And to take your soul for what has been done. Cannot be undone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Ven 15 Déc - 12:58

Woot

Elle est géniale cette fiche, cette plume, ce personnage Faint Si fragile qui voudrait être si forte. J'ai pris beaucoup de plaisir à la découvrir, comme je prendrai, je n'en doute pas, beaucoup de plaisir à te lire par la suite (et le reste de la famille Addams avec deux D, my bad MG)
Bref, j'ai très hâte d'en voir plus, que ce soit avec la famille, Felix (damn ce passage Aww) je te valide évidemment I love you N'hésite pas s'il y a quoique ce soit pour les PVs que tu souhaites créer ou pour autre chose. Welcome home! Excited

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete
avatar
Sheila Darling
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 68
Crédit : AILAHOZ


Occupation : sur les bancs du lycée mais la tête dans les nuages, un regard revolver qui dissimule une personnalité en dent de scie, c'est qu'elle en relâche du venin du bout de sa plume acérée.
Réputation : se hisser en haut du panier pour éclipser les qu'en dira-t-on ravageurs sur ceux que l'on a surnommé "Addams Family". Cheerleader, chroniqueuse pour le journal du lycée et commère en titre elle dupe son monde sous des faux airs de biche effarouchée. Fuir ses propres ombres dans une candeur feinte.

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Ven 15 Déc - 17:59

@andrea hewitt trop de compliments ça me touche Faint Faint je suis contente en tout cas que le personnage te plaise, ça faisait longtemps que je m'étais pas lancée dans la rédaction d'une longue fiche mais votre forum m'en a donné l'envie Waw
c'est mon passage préféré celui avec Felix justement MDR Ouin pauvre bibou Aww
merci beaucoup Brille Brille j'hésiterais pas, je ferais sûrement un appel aux liens pour le reste des Darling et puis je voudrais votre avis sur certains points aussi, je mettrais ça en temps voulu Casserole

_________________

Seven devils all around you. Seven devils in my house! See they were there when I woke up this morning. And I'll be dead before the day is done. And to take your soul for what has been done. Cannot be undone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   Sam 16 Déc - 11:56

Je voulais à tout prix finir de lire ta fiche avant de répondre à ton MP et damn, je suis sous le charme! Faint Sheila est vraiment un chouette personnage, j'espère que tu pourras explorer toutes les pistes suggérées dans ta fiche (sa relation à sa famille, sa culpabilité pré-adolescente, sa relation avec Felix, son statut au lycée, son travail anonyme pour le journal du lycée…) en RP! I love you
Maintenant je m'en vais répondre à ton MP et lire le début de tes PVs qui promettent une famille Darling complètement géniale! Brille

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ( vipère assassine )   

Revenir en haut Aller en bas
 
( vipère assassine )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.
» vipère au poing
» Ciné: Vipère au poing (2005)
» Question assassine.
» Le loup et la vipère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonage Daydream :: ✩ INTRODUCTIONS ✩ :: Pretty things :: Welcome in Blackwood-
Sauter vers: