AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 among the dead (elio & jem)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jem Matthews
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 65
Crédit : laura <3


Occupation : balayeur professionnel à l'église
Réputation : l'amputé qu'on l'appelle. celui qu'a gâché sa vie et qui tente d'en construire une nouvelle.

MessageSujet: among the dead (elio & jem)   Mar 20 Fév - 21:28

C’est plutôt marrant, cette affinité qu’il a avec les tombes.

Leur présence est presque devenue rassurante, au fil des semaines. Il balaye la couche de poussière semblant vieille comme le monde qui repose sans cesse sur le sol de l’église, puis il va fumer sa clope dehors. Et chaque fois, c’est pareil. Il se retrouve pris au piège parmi tous ces épitaphes. Si Aileen lui a déjà dit que ce minuscule cimetière la rend mal-à-l’aise et l’étouffe, lui, il l’aime plutôt bien. Un endroit chaleureux où il peut discuter en toute tranquillité avec les pierres tombales. Sans jugement, sans persécution. Il n’est pas rare de le retrouver penché au-dessus d’une dalle, ses bras s’agitant vers le ciel alors qu’il récite le nom gravé-là. Un patronyme inconnu, mais s’il sonne plutôt bien à l’oreille, pourquoi se priver de le faire ainsi rouler sur sa langue ? Deux secondes après, il rit bêtement et jette sans ménagement la cigarette qui lui pend au bec. Quelle connerie cet endroit.

Il y a des jours où il regrette ces moments de tranquillité absolue qu’il passait allongé sur le vieux canapé de Caleb. Quand il fixait la fenêtre des heures durant, sans aucune contrainte de temps ou d’argent. Se faire entretenir chez un pote ( rien que ça ? t’es sûr Jem ? ) c’est quand-même bien mieux que de trimer accroché à un foutu balai.  Surtout quand celui-ci ne se montre que très peu coopératif.

Il ne se prive donc pas pour prendre sa pause cinq minutes avant l’heure. Après tout, il bosse dur. La fin de journée permet au soleil de décliner lentement à l’horizon, baignant le lieu d’une atmosphère légèrement étrange. Comme si un brouillard inquiétant s’est brusquement levé, donnant une allure quelque peu menaçante aux stèles sagement posées là. Il a peine l’occasion de faire quelques pas, son attention entièrement portée sur cette clope qu’il tente vainement d’allumer, qu’il cogne mollement contre quelqu’un. « Eeeh. » s’exclame-t-il sans grande conviction, alors qu’il lève les yeux pour découvrir l’identité du fauteur de troubles. « Elio, salut mon pote ! » Sans lui demander son avis, et comme s’il est surpris de le trouver là ( il est à la même place tous les jours ), il lui donne une tape amicale sur l’épaule. « Tu deales avec les morts ? » il ajoute, pas peu fier de la plaisanterie qu’il lâche au moins une fois par semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t208-so-you-run-on-gasoline-jeremy#2517 http://blackwood.forumactif.com/t221-do-the-people-whisper-bout-you-on-the-train-like-me-jeremy#2781
avatar
Elio Amery
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 32
Crédit : wcsted & Imaginarium


Occupation : Employé de cimetière. Photographe au Pepin News Journal quand on a besoin de ses services. Dealer de magie.
Réputation : A l'image du reste de sa famille: loin d'être fringante. Il passe pour un illuminé de première catégorie, mais un illuminé qui vend de la magie, peut être que cela rattrape un peu l'affaire, en surface.

MessageSujet: Re: among the dead (elio & jem)   Dim 25 Fév - 20:54

Fumer un joint à côté de la tombe de ce pauvre Robert, c'était son moment préféré de la journée. Heureusement qu'il n'avait pas de patron sur le dos ou Elio aurait peut être tenu trois jours dans son boulot. En même temps, qui aurait envie de travailler dans un cimetière? Les gens censés préféraient se présenter comme facteur ou même éboueur. Elio, lui, aimait la présence des fantômes. Enfin, les fantômes qu'il avait l'impression de côtoyer parce qu'il s'était mis la tête suffisamment à l'envers pour avoir des hallucinations de temps à autre. Il était rare de retrouver un Amery sobre de toute manière, surtout depuis le décès tragique de son géniteur. C'était certainement sa manière de gérer le deuil, même si, avant cela, il avait déjà bien du mal à garder un cerveau en état de marche pour pouvoir vivre sa vie comme le commun des mortels. Il était bien mieux à vivre à l'envers, toujours paumé entre deux pierres tombales alors qu'il était censé désherber du côté de la lettre G, soit à l'autre bout du cimetière. Être avec ce vieux Robert Marshall, un vétéran de la guerre qui avait fini sa tendre vie en s'électrocutant avec son grille pain, cela sonnait bien plus intéressant qu'arracher de la mauvaise herbe en écoutant les conversations stériles de Carmen et la vieille Erin, mortes dans le même accident de voiture. Elles n'auraient certainement pas compris l'attrait d'Elio pour la drogue récréative, elles qui étaient définitivement trop sobres pour survivre à un impact violent. Voilà ce qui lui convenait le mieux, ne pas regretter son mode de vie parce qu'il y avait des centaines de manières de mourir, toutes aussi stupides les unes que les autres, alors quitte à y passer, autant le faire dans la joie d'un bon rail ou quelque chose du style.

On lui foutait la paix, c'était ce qui comptait alors qu'il s'allongeait, même si la température était loin d'être clémente en cette période de l'année. Il n'y avait d'ailleurs pas un pécore dans le cimetière, pas étonnant quand on sentait le vent qui venait glacer les os des plus téméraires. Du côté d'Elio, il n'y avait pas aucune inquiétude à ce sujet, non, il était bien, à jeter son mégot, ses yeux totalement dilatés des excès qu'il avait pu faire au cours des vingt quatre heures qui venaient de s'écouler. Soudainement, un bruit. C'était rare d'entendre quelque chose d'autre que les gloussements des morts les plus bavards ou bien le vent dans les arbres environnants alors forcément, Elio se remit debout en un rien de temps. Bien vite, il constata que c'était son vieux pote Jem qui s'était ramené. Ils étaient les deux seuls loustics à travailler dans le coin alors, ce point commun les avait vite rapprochés, ça et leur mode de vie un poil décadent. "Merde, t'es encore en vie, toi? Non, parce que j't'ai pas vu passer le balai depuis au moins deux jours dans la région... T'étais en repos? Me dis pas que t'as encore été suspendu pour avoir joué avec le vin de messe, hein!" Le pire, c'était qu'il riait de sa plaisanterie: Elio n'avait vraiment aucune limite. "J'aurais bien aimé dealer avec eux, ouais... Au moins, ça m'aurait renfloué le compte en banque vu le nombre de morts par ici mais non, même pas. Je parlais du Viet Nam avec ce vieux Robert." Il toucha la stèle pour marquer le coup, pas même gêné d'avouer ses travers. Jem le comprenait de toute manière. "Cela dit, tu veux acheter? J'ai un paquet de rab là, t'as de quoi finir ton chemin dans le caveau de la famille du maire, j'te le dis!" Il était idiot, mais encore jeune alors peut être qu'il finirait par s'arranger, ce pauvre Elio.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
among the dead (elio & jem)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» High School Of The Dead
» [WIP] Dead Irish Man
» Red Dead Redemption
» Red Dead Redemption
» THE WALKING DEAD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonage Daydream :: ✩ BLACKWOOD, WISCONSIN ✩ :: Northern Area :: Church - Cemetery-
Sauter vers: