AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SAUL l ta ligne de hanches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Saul Weiss
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 84
Crédit : laura :D


Occupation : criminel, pianiste, bandit de grand chemin

MessageSujet: SAUL l ta ligne de hanches   Mer 7 Fév - 0:31


TUMBLR.

SAUL WEISS
sane, sane, they're all insane

AGE › 28 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE › détroit, 1957 NATIONALITÉ › américaine. ÉTAT CIVIL › fou amoureux. OCCUPATION › bandit de grand chemin, criminel, pianiste. CERCLE(S) › aucun. GROUPE › the criminals.

✩ Hello, stranger.

Cigarette au bout du bec, voix rauque, chapeau penché sur le front, Saul le mec au rythme toujours un peu différent de celui des autres, Saul dans une lenteur qui ressemble plus à de la pesanteur qu'à un mec à la ramasse. pas à la ramasse du tout, Saul, Saul loyal, bosseur, toujours là pour rendre service, toujours tout faire pour l'humain et pas pour sa propre gueule qui ne l'intéresse finalement que très peu. Saul se brulerait la tronche si ça peut aider - sa vie a aussi peu de valeur que ça. Ce qui veut dire que Saul, il vit dans le présent, totalement. Y'a pas de projection dans le futur, y'a pas de "mais après si on fait ça il se passe quoi ?". Saul passionné qui peut s'absorber pendant des heures dans un truc et rien ni personne ne pourra l'en déconcentrer (sauf peut être Elisa l'air mutin). Saul qui se lance des buts en permanence, n'importe quel but, tiens j'ai rien à faire cet après midi je vais apprendre l'italien, je vais apprendre à jouer de la batterie, je vais apprendre - soif d'apprendre, curiosité de savoir tout faire, et apprentissage incroyablement rapide. Saul qui, si il était resté à l'école plus de cinq minutes, aurait fait crier au génie, aurait sauté d'innombrables classes, aurait un prix Nobel à l'heure qu'il est. On lui aurait dit tu vas déchirer le ciel tellement tu es capable de choses, mon fils, mais heureusement, il est resté deux secondes à l'école, personne ne lui a dit ça et il n'est donc même pas conscient de ses sur-capacités. Donc, Saul, l'humilité faite homme à tel point qu'il ne se rend absolument compte de rien sur ses possibilités au dessus de la moyenne. Saul qui préfère faire de la musique, faire des blagues de papa (dès huit ans son humour se résumait déjà à ça : des blagues bien nulles de papa qui le font hurler de rire tout seul), boire des coups jusqu'à pas d'heure. Assez intéressé par l'humain pour que ce soit le seul à être capable de passer la nuit à écouter un mec relou ressasser son passé sans que ça le saoule du tout. Il a un univers intérieur assez fourni, Saul, mais timide, il est incapable de le partager. Il s'est toujours dit, en bref, qu'il ne valait pas grand chose, en tout cas pas de quoi se permettre de faire vibrer l'air et prendre du temps d'écoute aux gens pour leur partager ses réflexions intérieures.
Jaloux. Oui jaloux : ça c'est nouveau. Elisa est venue éveiller le monstre aux yeux verts en lui. Terriblement, et inéluctablement jaloux. On ne touche pas à Elisa.
Violent, pas tellement, jamais en fait si on considère l'environnement dans lequel il a été élevé. Par contre s'il en vient aux poings, il oublie. Il oublie que l'humain qui est en face de lui est humain, il oublie la valeur de la vie, il voit rouge, il cogne son passé à travers le corps de l'autre.


✩ Meet me in Blackwood.

Depuis quand vivez-vous à Blackwood ? Si vous y vivez depuis toujours, avez-vous déjà quitté la ville ?

Saul est - parce qu'on ne peut pas encore parler de vivre, on ne parle pas de vivre - à Blackwood depuis une semaine. Avec Elisa ils vivent encore dans le motel miteux, le Crossroads, ils sont encore sur le qui-vive, le seront peut être toujours. Il a à peine eu le temps de parler un peu avec le gérant du General Store, un type dégingandé qui est apparemment journaliste local - qu'y a-t-il à journaler ici il ne sait pas très bien mais est justement curieux de l'apprendre - et le shérif in town. Toujours garder les gens qui peuvent potentiellement vous mettre en danger au plus proche de vous.

Que pensez-vous de votre vie ici ?

Il n'en pense pas grand chose, pour l'instant. Ca lui fait du bien, de découvrir une petite communauté bien soudée, même si c'est de la folie d'être précisément dans ce genre de patelin quand on est recherché, lui qui vient de la jungle des villes ou on n'accorde pas un deuxième regard à qui l'on croise sauf pour l'agresser. C'est marrant d'entendre les noms de famille qui reviennent, déjà, après à peine une semaine. On dirait une ambiance de gang - il l'a bien connue, l'ambiance des gangs. Une ambiance de gang de la gentillesse de tirage de cheveux du dimanche et d'engueulade furieuses pendant les parties de bingo. Pfiou, ça change. On dirait un microcosme pas touché par la violence de l'extérieur.

Quelle est votre place dans la communauté de Blackwood ?

Mais c'est qui ce type qui marche toujours un peu de guingois comme s'il était ivre h24 et qui pourtant ne sent absolument pas l'alcool ? C'est quoi ce couple qui pourrait faire rêver sur un film dans une bande annonce ? Pourquoi ils ont l'air d'être encore plus hors du monde que la communauté de Blackwood toute entière ? Qu'ont-ils vu, connu, fait ? Est-ce que c'est des stars du rock underground auquel on n'a pas accès ici ?
Voilà : en gros, Elisa et Saul font beaucoup ouvrir les bouches depuis qu'ils sont là. C'est le suspense intense à travers les conversations qu'on essaye de leur grapiller de savoir s'ils sont là pour s'installer ou s'ils ne font que passer (et on espère qu'ils vont s'installer parce que du sang neuf ferait du bien). Les mecs tentent désespérément de trainer Saul au bar pour le faire boire et parler, les nanas tentent désespérément de tirer Elisa chez le coiffeur ou au salon de thé pour choper sa confiance sa solidarité féminine et la faire parler. Ouais : l'égalité des sexes c'est pas encore ça. Et ça fait beaucoup, beaucoup rigoler Elisa et Saul, en sueur et nus à quatre heures du mat sur leur lit de motel pourri.

Quelle est ou quelle était votre réputation au lycée ?

Oh, boyo, Saul n'est jamais de sa vie entière allé au lycée. Là, il pose discrètement des questions sur s'ils ont besoin d'un concierge  à Blackwood High parce qu'il faut bien commencer quelque part, donc il va peut être finir par poser un doigt de pied au lycée, peut être se la jouer Will Hunting dans la joie, et finir par acquérir une réputation au lycée à l'âge respectable de vingt huit ans, mais pour l'instant c'est pas tout à fait prévu.

Croyez-vous en l'existence d'événements paranormaux ? Si oui, en avez-vous déjà fait l'expérience ?

Le paranormal ça a toujours été une forme de survie chez Saul. Il flirte avec l'idée de monde parallèle depuis qu'il est môme. Ca a commencé comme un réflexe de survie, le schéma classique de l'enfant qui s'évade dans un monde imaginaire pour oublier sa vie pourrie, et puis ça s'est muri autrement, à travers des recherches, des rencontres avec des divinatrices, sorciers vaudous et autre. Ca a atteint son pic pendant ses années en Louisiane, où il a eu l'occasion d'apprendre et de vivre beaucoup de choses. Alors oui, lui et Elisa ont senti un truc en passant près de Blackwood, et ça fait probablement partie des raisons pour lesquelles ils ont décidé de s'arrêter dans ce trou paumé plutôt que de continuer leur cavale, mais pour l'instant il n'a rien vu de concret.

Avez-vous un rêve ou un cauchemar récurrent ?

C'est une forêt, presque à l'orée. Il y a une lumière éblouissante, comme si une explosion nucléaire venait de se produire dans les environs, et pourtant tout est apaisé, comme si le temps s'était arrêté. L'air, d'ailleurs, est devenu solide et Saul marche comme s'il était immergé dans de l'eau. Comme dans un aquarium d'ailleurs, il entend les voix de ses parents qui hurlent à l'extérieur. Ils sont encore en train de s'engueuler violemment. Les parois qui les séparent sont assez épaisses pour qu'on n'entende pas les coups qui vont évidemment suivre. Et puis la voix d'Elisa résonne, claire, elle, comme si elle lui parlait en étant juste derrière son épaule. Elle rit, elle chantonne, mais à chaque fois qu'il se retourne il n'y a personne. Et puis son propre rire se met à retentir sans qu'il sorte de sa bouge, et il sonne très cruel, très sadique, il sonne comme il n'a jamais sonné dans la vraie vie. Sardonique. Et Saul se réveille tremblant, couvert de sueur, pleurant parfois.

Quel est le dernier rêve que vous avez fait ?

Saul est coincé dans un truc très petit, dans une position digne d'un contorsionniste avec ses genoux entourant son nez, il peu à peine respirer, et pourtant il reste là, complètement passif, attendant que quelque chose se produise. Jusqu'au moment où il s'aperçoit qu'il est en fait à l'intérieur d'une grosse caisse de batterie. Absolument réjoui par la nouvelle, il donne un gros coup de ses deux poings au plafond, brise la peau qui compose le haut de l'instrument, et surgit en plein air, ravi de pouvoir prendre de l'air à pleins poumons. Et là il s'aperçoit qu'en fait il était dans un gâteau d'anniversaire, en pleine teuf, et que la surprise, le cadeau en somme, c'est lui.

✩ Under a sky full of stars.

a good man is hard to find
well I always play Russian roulette in my head ✩ né à Detroit, trou à rats de merde où tout le monde est alcoolique ou en phase de l'être. parents qui cognent puisque la violence est un des dérivés de l'alcool. arrêté l'école à huit ans, ou plutôt tiré de l'école à huit ans, parce que les petites mains à cet âge ça devient vraiment habile, et que des usines à conneries qui sont pas regardantes sur leurs employés y'en a plein la ville. non, l'exploitation des mineurs ne connait pas de couleurs, et ça ramène un peu de fric en plus à la maison. attention pas de pathos : Saul est déjà bon petit soldat, il met du zèle à la tâche, et il préfère être partout ailleurs que chez les vieux. le reste de la thune familiale est ramenée par des menus larcins et divers trafics commis par les géniteurs. quand la mère finit par avoir la bonne idée de se tirer, Saul se dit que peut être il a une chance de forger une forme de rapport père-fils pas trop dégueu. un petit temps, ému par la sollicitude de son chiard, Gerart Weiss renouera avec son ancienne profession, garagiste, pour lui apprendre deux trois ficelles et partager des moments ultra virils sympas. et puis bon c'est sympa cinq minutes mais la rue la dope et les potes c'est quand même plus cool, Gerart abandonne donc à nouveau Saul à son propre sort, et c'est pas plus mal parce que les coups étaient en train de revenir et que Saul aime bien s'en passer. ce n'est jamais la tragédie : Saul se relève avec un nez en sang et un oeil au beurre noir en formation, s'essuie de la manche, hausse les épaules intérieurement et s'en retourne à sa petite vie à lui. il décide très vite que rien n'est un drame, rien n'est grave, il y a un truc bon à prendre dans tout. mais il le décide pour le meilleur comme pour le pire : foutre des gros poings dans la gueule des gamins de son âge et même plus vieux dans la rue, ce n'est pas grave non plus.

another man's vine
the bees will find their honey, the sweetest every time ✩ Détroit a inévitablement donné beaucoup de ses vices à Saul. la violence, la clope, la débauche, le gâchis de capacités, le goût des choses interdites par la loi. mais Détroit n'a pas transmis une chose à Saul : l'alcool. c'est à vingt ans, en débarquant en Louisiane et en apprenant en deux pauvres semaines à être pianiste de jazz-blues et à commencer à pousser deux trois notes de la gorge par dessus, qu'il a goûté son premier verre de liqueur. il a toussé, le grand Saul à l'aura déjà bien fascinante. toussé comme un fou, et tout le monde autour a ri, et il s'est dit que c'était bien la première et la dernière fois qu'il se retrouvait humilié comme un enfant. il s'est enfilé la moitié de la bouteille en serrant les dents pour faire taire les idiots, orgueilleux pour la première fois de sa vie, puis il a piqué une femme à son mari pour la nuit, pour rire, pour rien, et dans l'état dans lequel il était, il a pas pu lui faire grand chose ni se laisser faire grand chose d'ailleurs. l'orgueil donc est né chez lui le même jour que l'alcool. et ce sont deux fleurs bien vénéneuses qui ne l'ont jamais quitté depuis.
un jour, Elisa Beauchamp a poussé la porte du bar. elle l'a poussée de la hanche droite parce que ses mains étaient prises par une pochette élégante en cuir et un sac de courses. le contraste de la pochette classe et des courses banales, le coup de hanche, le regard bleu perçant sous la frange : s'en était fini de Saul Weiss qui n'avait jamais été un grand amoureux - qui n'avait jamais été vraiment amoureux tout court. il s'était senti pour la première fois prisonnier de son piano, dans l'impossibilité qu'il était de se lever pour aller offrir un verre à Elisa avant la fin de son set. enchaîné à l'instrument pour quarante minutes encore. il aurait pu jouer une carte mensongère au patron, ou renoncer à sa paie du soir en rompant la règle, mais Saul n'est pas l'homme le plus spontané du monde, et son amour du travail bien fait, sa persistance de bon petit soldat ne le laisse même pas imaginer prendre une initiative pareille. il attendra donc quarante minutes. puis il attendra cinq soirs qu'Elisa daigne répondre à ses regards, puis trois autres pour qu'elle réponde à ses questions. et puis l'amour.

she's my black market baby
she's a diamond who wants to stay coal ✩ la radio grésille dans la décapotable bleue qu'ils ont volée. les jambes nues d'Elisa brillent au soleil, croisées sur le tableau de bord. le désert est beau - ce qui embellit le désert c'est qu'il cache un puit, quelque part. le soleil luit fort sur les boutons métalliques de commande de la voiture. Saul assis sur le capot, une jambe repliée contre les jantes l'autre au sol, fume une cigarette menton levé. il regarde au loin, il regarde ce qu'il n'y a pas à voir, le vide total. la radio passe un blues rapide aux sous tons tristes. tout autour, le silence écrasant de chaleur. Saul manches de chemises roulées jusqu'aux épaules, Elisa robe rouge courte qui épouse les formes de son corps à la perfection dans la position légèrement inclinée qu'elle a adoptée. ils sont biens. ils sont apaisés. ils s'aiment.
à l'arrière de la décapotable, étalé en travers de la banquette, l'homme qu'ils ont tué git dans une marre de sang. si l'on observe plus attentivement le couple sublime, les pieds et le coup d'Elisa, les mains, les coudes et le ventre de Saul ont pris des éclaboussures rouges en cours de route. leurs rythmes cardiaques sont lents comme après un long sommeil réparateur. ça soupire presque d'aise depuis que le type derrière a rendu son dernier souffle. Saul finit sa clope, prend le temps de bien l'écraser à terre, prend un cendrier de poche dans son pantalon. faut pas polluer la terre avec ces merdes. puis il se retourne, se penche, cherche l'endroit si délicat à la base du cou d'Elisa où les clavicules se rejoignent, l'effleure des lèvres, remonte à la mâchoire, l'oreille, s'attarde sur la tempe et atterrit sur sa bouche qu'il embrasse comme pour un adieu, à chaque fois comme un adieu. il attrape sa fine nuque entre ses doigts, l'attire à lui, il voudrait qu'elle se fonde en lui et vice versa. il ne s'arrêtera que quand, vraiment, pour survivre, il faudra pendre de l'air. elle se détache de lui, elle a l'oeil qui pétille, la gamine. qu'est-ce qu'on fait du corps ? elle demande, presque provocante. lui il sourit comme un idiot qui essaye de faire le malin. il donnerait sa vie pour cette fille. il donnera probablement sa vie pour cette fille.
et il faut repartir. trouver un endroit à coyotes ou autres carnassier pour jeter le corps et repartir en cavale. et encore, et encore, et encore... du moment qu'il est avec elle il fera n'importe quoi tout ce qui est en son pouvoir pour continuer à embrasser cette liberté absolue qu'ils ont trouvée à deux. et encore, et encore, et encore...

Life is whittled
Life's a riddle;
Man's a fiddle
That life plays on
When the day breaks
And the earth quakes;
Life's a mistake
All day long

✩ Falling masks.

PSEUDO/PRÉNOM › appo
PRÉSENTATION PERSONNELLE › MIAOU.
FRÉQUENCE DE CONNEXION › tout le temps
AVATAR › Tom Waits jeune, aka Dieu sur terre
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? › mimimimimimimi
MOT DE LA FIN › APPLES.

_________________

I fell into the ocean and you became my wife


Dernière édition par Saul Weiss le Dim 18 Fév - 23:57, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Mer 7 Fév - 10:43

I love everything about Saul Weiss. Mimi

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete
avatar
Loan Baker
notable ✩ blackwood's leader

Messages : 316
Crédit : laura (ou alan) ♥


Occupation : errance dans les couloirs, âme en peine parmi les lycéens
Réputation : le weirdo par excellence. l'extraterrestre, comme on l'appelle, alors qu'il essaye désespéramment de se faire entendre.

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Mer 7 Fév - 11:32

oula, bah bravo, j'ai trop envie d'en apprendre sur saul maintenant !
re-bienvenue appo I love you

_________________
and i feel so alone, and so scared.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t88-sickness-is-my-love#589 http://blackwood.forumactif.com/t95-the-lost-boy-loan#695
avatar
Saul Weiss
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 84
Crédit : laura :D


Occupation : criminel, pianiste, bandit de grand chemin

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Mer 7 Fév - 11:50

Mariko - Huhu Aww I love you

Leïa - merci ! Dent j'espère ne pas te décevoir alors

_________________

I fell into the ocean and you became my wife
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Mer 7 Fév - 13:50

J'ai trop hâte d'en lire plus sur Saul et sur votre couple de brigands. MG I love you

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Elvis "Jazzy" Baker
community member ✩ regular citizen

Messages : 237
Crédit : h0neyy
Occupation : diplômé en recherche d'emploi, plongeur au diner de Blackwood
Réputation : « mais oui, c'est l'aîné Baker, le fils de la folle. Evidemment qu'il est comme sa mère, ce ne serait pas un Baker sinon...»

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Jeu 8 Fév - 16:56

ça promet Owi Owi Owi Owi

_________________
the ice from my bones ,
we lay down in the riverbed, rest in the silhouettes our fathers and mothers laid before, restless souls in the desert sand, dream of another land that heroes and villians claimed before - ellem ›   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t337-there-s-a-bad-moon-on-the-rise-jazzy-baker http://blackwood.forumactif.com/t342-jazzy-fermer-les-yeux-face-aux-cieux-dans-lespoir-facetieux-de-recevoir-une-bise-ou-une-claque
avatar
Nolan Darwin
community member ✩ regular citizen

Messages : 296
Crédit : cosmic light


Occupation : lycéen putain
Réputation : Le gosse qu'on a cru mort pendant 12 petites heures, qui a eu ce terrible accident. Le gosse dont on ne sait jamais s'il s'agit vraiment d'un mec ou d'une fille.

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Jeu 8 Fév - 17:32

J ADORE la cita de ta signature Waw
BIENVENUE What a Face

_________________

C'est moi le scandale, fatal, désigné. C'est moi ta morale, miss à mal, écrasée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Naya Wilcox
passenger ✩ stay a little more

Messages : 122
Crédit : Schizophrenic


Occupation : Étudiante et serveuse au Millford's Diner les week-ends

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Jeu 8 Fév - 23:42

Rebienvenue Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elisa Beauchamp
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 13
Crédit : laura ♡


Occupation : Arnaqueuse, brigande, amoureuse, folle à lier.
Réputation : La petite québécoise, moitié du couple excentrique et dont on ne sait rien, nouvellement arrivé en ville.

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Dim 11 Fév - 19:16


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Saul Weiss
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 84
Crédit : laura :D


Occupation : criminel, pianiste, bandit de grand chemin

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Dim 11 Fév - 20:10

Nolan si t'aime la citation de signature alors il faut se mettre à Tom Waits tu vas trop kiffer !

merci les gars Joy

Elisa - la parfaite.

_________________

I fell into the ocean and you became my wife
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Lun 19 Fév - 11:42

Pfiouh, toujours un plaisir de te lire Appo. I love you Je laisse le soin à Mariko de te valider officiellement (parce que là j'ai la sensation de marcher sur ses plate-bandes MG ) mais je te me permets de te valider officieusement histoire de pas te faire attendre plus longtemps. Hm J'ai vraiment hâte de lire les prochaines aventure de Saul (et de Saul et Elisa en particulier), re bon jeu, donc! Drunk

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Saul Weiss
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 84
Crédit : laura :D


Occupation : criminel, pianiste, bandit de grand chemin

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Lun 19 Fév - 12:09

oh merci t'es trop mignonne
ça fait beaucoup plaisir Drunk Hohoho Casserole

_________________

I fell into the ocean and you became my wife
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Darlene Sinclair
Fierce Gogo Dancer Mom

Fierce Gogo Dancer Mom
Messages : 358
Crédit : vert alligator.


Occupation : Danseuse au Poison Ivy, une boîte de nuit à Durand.
Réputation : Mère célibataire le jour, danseuse la nuit ("mais vous savez, il paraît que c'est plutôt du strip-tease... sinon plus" crachent les langues de vipère dans son dos.)

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Lun 19 Fév - 13:14

What mais tu as fini ta fiche si soudainement quel est ce miracle Faint
Je lis ça ce soir en rentrant du taf (je répondrai à ton mp aussi permis) I love you Owi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t330-darlene-venus-in-fleurs http://blackwood.forumactif.com/t364-venus-in-fleurs-darlene#5309
avatar
Saul Weiss
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 84
Crédit : laura :D


Occupation : criminel, pianiste, bandit de grand chemin

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Lun 19 Fév - 13:16

en fait j'ai avancé en fouinasse en disant rien à personne Wink
ça marche !

_________________

I fell into the ocean and you became my wife
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   Lun 19 Fév - 19:30

Ah ouais t'es comme ça toi Hm Hm j'ai la pression maintenant!

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: SAUL l ta ligne de hanches   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAUL l ta ligne de hanches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» catalogue de timbre en ligne
» AIFV 25mm 12/13 ligne ABL
» [TUTO] Signer une application en ligne sur isign.imobile.com.cn
» [En ligne!] Histoire du roman feuilleton
» mise en ligne de la documentation (rapport d'intervention)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonage Daydream :: ✩ INTRODUCTIONS ✩ :: Pretty things :: Welcome in Blackwood-
Sauter vers: