AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 bonnie & clyde. - seraphim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Seraphim Lane
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 40
Crédit : tweek


Occupation : co-propriétaire de la salle de concert, bar, whatever : le road inn
Réputation : Il n'est pas fréquentable. Il n'a rien d'acceptable. Il a l'air violent, il a l'air bête, il a l'air pas aimable, et personne n'admet que tout le monde adore aller à son bar.

MessageSujet: bonnie & clyde. - seraphim   Mar 6 Fév - 23:27


CREDIT. TUMBLR

SERAPHIM LANE
parce que nos civilisations sont mortes.

AGE › Séraphim a 27 ans.DATE ET LIEU DE NAISSANCE › Il est né à New-York en 1957, c'était pas une belle époque. C'est toujours pas une belle époque. Mais c'est une autre histoire. NATIONALITÉ › Il est totalement américain, non il ne vient pas d'Afrique, non il n'est pas arrivé par bateau avec ses parents, non il ne rentrera pas chez lui, parce que chez lui, c'est ici, en Amérique, grand bien vous en fasse. ÉTAT CIVIL › Officiellement, il n'est ni marié, ni divorcé, ni veuf, ni même en concubinage. Officieusement, il partage sa vie avec la même personne depuis très longtemps. Alors officieusement, il est en couple.OCCUPATION › Fut un temps, il était à la tête d'un des multiples gangs de New-York. Hérité de son père. Ce temps est révolu, aujourd'hui il est l'heureux co-propriétaire du road inn. L'établissement a une réputation terrible, il en est conscient. Il s'en fiche, c'est parfait. CERCLE(S) › (optionnel) GROUPE › kings & queens

✩ Hello, stranger.

Révolté. Il est révolté par le monde qui l'entoure, par la méchanceté, par la haine, de la société, qui ne rime à rien, qui ne sert à rien. Il est révolté parce qu'il est noir, et parce qu'en Amérique, en 1985, on est toujours pas capable de passer outre sa couleur de peau pour 95% des trucs de la vie quotidienne. Il est révolté parce qu'il baise qui il a envie, en l'occurrence souvent un mec en particulier, et que ouai, en 1985, c'est toujours pas possible. Il en revient pas. Il est pas né à la bonne époque. Mais y'a-t-il seulement une époque où ce sera accepté.
Excessif. Dans les mots, dans les gestes, dans ses opinions, il est excessif en tout, il voit tout en immense ou en minuscule, en blanc ou en noir. Il n'aime pas les nuances ni les divergences. Il a tendance à voir le monde avec un certain manichéisme, ce qui lui pose sans cesse des problèmes. Tout n'est qu'une question de nuance, il tente de l'apprendre, il n'y arrive pas.
Violent. Born and raised in violence. Il ne connait que ça. La douceur, il ne la vit que rarement, dans des bras rassurants, dans la chaleur de ses bars New-Yorkais qui lui sont désormais interdits, ou bien dans l'amitié, un peu disparue. La violence, il la côtoie depuis toujours, il a le corps recouvert de blessures, il a l'esprit mutilé par ces excès de terreur et de coups, autour de lui. Il a l'habitude. Il est devenu violent, lui aussi, il a un bon crochet du droit, il sait tirer au pistolet, il s'est déjà battu avec une clé à molette. Il est sûr d'avoir encore du sang sous les ongles.
Aimant. Il aime sa famille, ses amis, son amant plus que tout. C'est une stabilité, un système, rôdé. Il a tant de violence et de rage en lui, il doit aimer quelque chose, des gens, de toutes ses forces, sinon il tremble, et il tombe. Tout est une question d'équilibre.
Souriant. Il a un sourire éclatant, qui vient illuminer son visage, et ça souvent. Encore l'équilibre. C'est un atout, et s'il est pas vraiment manipulateur (il laisse ça à Niki), il sait qu'on lui fera toujours plus confiance s'il sourit.
Précis. Il n'aime pas les approximations ou les mises en perspectives douteuses. Les choses doivent être précises, claires, il n'aime pas le hasard.
Drôle. Il a un humour mordant, assez cynique en réalité. Mais qui fait très souvent mouche. Il parvient sans mal à cerner son auditoire, et à trouver les blagues appropriées. Si le dicton femme qui rit à moitié dans son lit est vrai, alors il peut inventer (et vérifier) celui de "pote qui rit totalement loyal".
Attirant. Pour une raison qui lui échappe toujours vaguement, il sait qu'il attire à lui, comme un aimant, à peu tout ce qu'il y a autour de lui. Les gens veulent lui parler, les gens veulent savoir des choses de lui, graviter autour de lui. Il a l'habitude, ce n'est pas franchement le truc qu'il aime le plus chez lui.

Paranoïaque. Ce n'est pas un trait de caractère, c'est une maladie, une malédiction. Son fardeau, son pire cauchemar et, qu'il le veuille ou non, son identité. Ce n'est pas juste
Oh ça va arrête d'être parano, arrête d'imaginer des trucs. Non, ça c'est facile à oublier, c'est facile à mettre de côté.
C'est pas ça la paranoïa.
Imaginez que tout le monde est votre ennemi, que tout le monde vous veut du mal, veut vous écarter, ou vous tuer. Imaginez que vos amis les plus proches, que votre famille, que l'homme que vous aimez, soudainement tous ces gens vous détestent de plus profond de leurs âmes. Ou vont vous trahir.
Imaginez maintenant que ce n'est plus dans votre tête, que ce n'est pas votre imagination, que c'est vrai et que tout le monde complote. Que vous n'allez pas passer la nuit parce que, cette nuit, vous allez être tué dans votre sommeil par votre âme soeur, qui soudain, aura décidé de retourner sa veste. Imaginez mille raisons pour ce retournement de situations (il y a mieux ailleurs, il y a plus simple, mieux payé, plus beau, plus clair, moins compliqué, tout est moins compliqué loin de Seraphim). Imaginez que tous ces retournements de situations sont possibles, ne sont pas que dans votre tête, mais sont bien réel, que tout est plausible.
C'est bon ?
Imaginez plus fort, plus intensément, multipliez tout par dix, ou par mille.
Vous aurez une idée des crises de paranoïa que peut vivre Seraphim. Des crises qui sont aussi violentes que destructrices, pour lui, et autour de lui.
Vous aurez une idée de la paranoïa ambiante qu'il vit au quotidien, des efforts qu'il doit faire pour se concentrer, pour se recentrer, pour être sûr qu'il ne pas ailleurs. Qu'il est aimé, et que le monde entier ne complote pas contre le violent gérant du road inn, noir, et puis vaguement homo sur les bords.
C'est pas tous les jours facile.

Destructeur. C'est une bombe humaine.



✩ Meet me in Blackwood.

Depuis quand vivez-vous à Blackwood ? Si vous y vivez depuis toujours, avez-vous déjà quitté la ville ?
Seraphim est natif de New-York, plus particulièrement du Bronx, qu'il aime plus que tout. Il s'est installé à Blackwood il y a six mois, en Août 1984. Il n'est pas particulièrement heureux d'être là, mais ils ont conduit longtemps, à l'aveuglette, et le destin a décidé de les amener ici. Alors il laisse le destin faire, il le laisse poser sur sa route le road inn, en vente. Voila pourquoi il y est.

Que pensez-vous de votre vie ici ?
Il n'y a rien à en dire. Il ne sait pas, il est perdu. Est-ce qu'il est juste de passage ? Est-ce qu'il ne reverra jamais New-York ? Est-ce qu'il fait bien d'être ici ? Est-ce qu'ils auraient du aller ailleurs ? Est-ce que la ville lui plait ? Il sait pas, il sait rien, il est étranger partout ailleurs que dans le Bronx de toute manière. Blackwood est une ville étrange, et sa vie lui plait moyennement.

Quelle est votre place dans la communauté de Blackwood ?
Une petite ville de campagne, évidemment, ça n'aime que moyennement les noirs. Quand en plus il se trouve qu'un de ces noirs possède un des établissements les plus mal famés de la ville, et qu'enfin, ce dernier a l'air mille fois trop proche de associé, on peut être certain que ça va mal passer. La preuve, il ne s'est fait presque aucun ami à Blackwood. Et c'est tant mieux.

Quelle est ou quelle était votre réputation au lycée ?
Seraphim a toujours eu la réputation d'un type à ne surtout, surtout pas emmerder. Une réputation de mec violent, pas franchement abordable... Et pourtant ... C'était surtout un mec vraiment drôle. Une sorte d'aimant, qui attirait les regards, l'attention, peut-être aussi l'admiration. Un des rois du lycée en réalité, même s'il ne s'en rendait pas vraiment compte. Il a adoré son lycée, il y a vécu les meilleures années de sa vie. Il s'est cherché, il s'est trouvé, il était heureux, bien entouré. Alors oui, ça transparaissait sur son aura sans doute.

Croyez-vous en l'existence d'événements paranormaux ? Si oui, en avez-vous déjà fait l'expérience ?
Il n'y croit pas vraiment, c'est des trucs que s'imaginent les tapettes qui ont peur de la mort ou des bruits dans le grenier. Les extra-terrestres en revanche, pourquoi pas. Ce serait trop bête qu'on soit seul dans tout l'univers, sans personne pour nous apporter un coup de main.

Avez-vous un rêve ou un cauchemar récurrent ?
Il rêve très souvent de son père, qui habite maintenant à l'autre bout du monde et qu'il ne voit que très rarement. Son père est son modèle, son système, son explication, son jour et sa nuit, la violence et la douceur. Son père, avec son crâne rasé, avec son sourire et son rire étonnant. Il rêve de lui dans plein de situations, en train de l'aider à faire quelque chose d'anodin, en train de l'engueuler ou de le frapper, en train de lui donner des conseils ou de jouer aux cartes avec lui. Son père est une figure, presque un dieu, une autorité et un mirage.

Quel est le dernier rêve que vous avez fait ?
Il a rêvé qu'il s'envoyait en l'air avec Niki. Rien d'incroyable ou d'irréalisable. En se réveillant, il était à ses côtés. Il l'a embrasser sur la main, sur l'avant bras, puis sur l'épaule et le dos. Ce faisant, petit à petit, il l'a réveillé. Niki a froncé les sourcils, s'est laissé faire, en souriant un peu, parce qu'au fond il a l'habitude. Niki a passé une main dans ses dreads, il s'est redressé à son tour, et c'est Sera qui s'est laissé faire.

✩ Under a sky full of stars.
Il a ouvert un dictionnaire, quand il avait 18 ans.
Le mot hébreu seraphim est un nom pluriel dérivé du verbe saraph, qui signifie « brûler ». (Lv 4:12.) Le terme hébreu seraphim veut donc dire littéralement « les brûlants ». D'autres sens possibles du mot saraf peuvent être « qui cause une inflammation », ou « venimeux », comme dans Deutéronome (parachat Eqev).
Les brûlants.
Il fronce les sourcils. Son coeur bat à une vitesse effrayante, il a envie de pleurer. Qui cause une inflammation, vénimeux. Putain.
Il voit trouble, il comprend pas, c'est beaucoup.
Son père est un connard.
Il le regarde, siffloter et couper des carottes, tranquillement, dans la cuisine. Seraphim le hait, il le hait si fort à cet instant. Il siffle : "Tu m'détestes, c'est ça ?" Son père fronce les sourcils. "Non pourquoi ?" Il rassemble toutes ses forces, attrape le dictionnaire et le lance à la gueule de son père, qui, dans un réflexe impressionnant, se baisse. L'énorme livre atterrit sur la gazinière, fait chuter la marmite d'eau bouillonnante, qui chute à terre.
Il enrage, il se rend pas compte de sa connerie, ni de son père qui lui hurle dessus. Il entend rien, il a des acouphènes, il fixe le dictionnaire au sol, qui s'est ouvert sur une autre page. Il parvient à lire un mot. Hôtel. C'est anodin, ça lui fait remettre les pieds sur terre, et il hurle en retour à son père : "C'EST PAS UNE PRÉNOM, C'EST UNE MALÉDICTION, ESPÈCE DE FILS DE PUTE !EST-CE QUE T'AS OUVERT UN PUTAIN D'DICO AVANT D'ALLER A LA MAIRIE POUR REMPLIR MON PUTAIN D'ACTE DE NAISSANCE ?! " Son père écarquille les yeux. Il fulmine, et sans un mot, fait le tour du plan de travail, avant de le prendre par le col. Il le plaque contre le mur, il a toujours un couteau à la main. Il souffle : "C'est le nom de mon grand-père, sombre crétin."

Ce jour, ils décident de prendre rendez-vous chez un psychiatre. On le diagnostique paranoïaque. Les symptômes apparaissent généralement à la vingtaine, on considère qu'en raison de l'environnement violent et anxiogène dans lequel il a grandi, tout a pu être déréglé. On lui donne pas de médoc dans un premier temps, on lui dit d'essayer de se contrôler.
Pendant un an, peut-être deux, il tente, de toutes ses forces, de se contrôler. Vraiment, il fait tous les efforts du monde.
Mais il est malade et les malades, ça se soigne. Alors ils vont voir tous les psychiatres de New-York, avant d'en trouver un qui accepte de donner un traitement à un mec noir, du Bronx.

Il ne parle jamais de sa maladie, à personne.



Il se souvient de tout avec clairvoyance.
La chambre, le feu, le rire de son père, les flingues, le lycée fermé, les bus qui s'arrêtent, l'amertume, les pleurs, la piscine, ses hanches et l'éternité, ses propres cris de rages, déformés par la douleur, l'étrange, le sang et les yeux arrachés, les cordes serrées à en crever, le waterboarding, la voiture qui démarre en trombe, la violence, la violence, la violence.

L'ultra violence.

Sa première fois, il l'a fait avec une nana qui s'appelait Lena. Elle était plus vieille que lui, il avait quinze piges.
La chose la plus attentionnée qu'il ait faite de sa vie, c'était pour les dix-sept ans de Niki. Il a récupéré les clés d'une piscine municipale, il l'a emmené, il l'a entrainé sous l'eau, et il l'a embrassé.
Un de ses meilleurs souvenirs, c'est un jour, où il devait aller au lycée. Il neigeait tellement, le bus s'est arrêté au milieu de la route, tout le monde s'est arrêté. Ils sont descendus. Tout était annulé à New-York.
Son père lui a légué son empire quand il avait 21 ans, il est parti ailleurs, mais il sait pas vraiment où. Ils font de tout dans cet empire, mais surtout de la drogue, et surtout la guerre. C'est une tradition, cette guerre contre l'autre gang. Ils ont des noms ancestraux, donnés il y a très, très longtemps. Son gang à lui, c'était les achéens, les autres les troyens. Une vraie guerre mythologique.
Dans l'iliade, les achéens remportent la guerre après dix ans de guerre. Dans la réalité les troyens ont gagné. Ils ont tout incendiés, ils ont fait des morts, beaucoup, ils voulaient tous les tuer, et tout faire tomber.
Il aime se battre, il est fait pour ça.
Seraphim et Niki règnent désormais sur un empire de cendre. Il ne reste rien qu'un peu d'argent économisé au fil du temps, avec lequel ils ont racheté le road inn, à Blackwood.
Leurs amis et associés sont éparpillés aux quatre coins du pays, ils sont toujours en contact. Mais la guerre est perdue, plus personne ne veut revenir à New-York, plus personne ne veut risquer sa vie de cette manière.
Les achéens ont rangé leurs armes.
Séra et Niki ont la vingtaine, ils sont déjà à la retraite, là où plus personne ne peut les atteindre.


✩ Falling masks.

PSEUDO/PRÉNOM › solosands, aude pour les copains, audor pour les intimes, bref ON SE CONNAIT What a Face
PRÉSENTATION PERSONNELLE › toujorus très fan de ciné et d'écriture, toujours à "perdre" son temps sur les forum au lieu de taffer son histoire des arts à l'école du Louvre et à baliser pour ses exam What a Face
FRÉQUENCE DE CONNEXION › baaaaah tous les jours ? What a Face
AVATAR › cykeem white What a Face
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? › par laura de base What a Face
MOT DE LA FIN › vous êtes toujours aussi beau What a Face [/justify]


Dernière édition par Seraphim Lane le Dim 11 Fév - 14:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: bonnie & clyde. - seraphim   Mar 6 Fév - 23:29

C'est toi qu'est toujours aussi belle Hey  What a Face
Je connais pas ce cher monsieur sur ton avatar mais punaise j'espère qu'il a un stock de gif tumblr lui. Râle

HÂTE DE VOUS LIRE ALLEZ LÀ Owi


(rebienvenue Cute )

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places


Dernière édition par Sasha Fletcher le Mar 6 Fév - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: bonnie & clyde. - seraphim   Mar 6 Fév - 23:30

C'est toi la beauté What a Face
(je reprend la thématique du smiley du coup, tu m'en veux pas)

Rebienvenue ici Aude I love you
CA PROMET, I WANT MOOORE Woot

(du coup j'ai lancé Bonnie and Clyde de Beyoncé et Jay-Z rien ne va plus, MERCI HEIN)

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete
avatar
Mort Buchanan
notable ✩ blackwood's leader

Messages : 396
Crédit : Astoria


Occupation : co-gérant du supermarché
Réputation : sympa Mort cool Mort tonton Mort chill Mort le bon copain de tout le monde Mort en fait Mort vous emmerde Mort

MessageSujet: Re: bonnie & clyde. - seraphim   Mar 6 Fév - 23:58

rebienvenue ! ça va être la fête des Bonnie & Clyde What a Face

_________________

once there was a way to get back homeward
sleep pretty darling, do not cry and I will sing a lullaby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t333-mort-l-this-is-the-water-and-this-is-the-well-drink-full-and-descend http://blackwood.forumactif.com/t335-mort-l-this-is-the-water-and-this-is-the-well-drink-full-and-descend
avatar
Niki Alvarez
passenger ✩ stay a little more

Messages : 115
Crédit : -


Occupation : co-gérant du road inn - le sourire délicat qui se cache dans l'ombre.
Réputation : dit-on qu'il est d'une agréable compagnie. dit-on qu'il faut se méfier cependant en raison de l'établissement qu'il gère. dit-on bien des choses - à peine mauvaises pourtant. il se laisse apprécier, le niki. il se laisse parler. il se laisse vivre.

MessageSujet: Re: bonnie & clyde. - seraphim   Mer 7 Fév - 0:03

y'a trop de face sur cette fiche tu m'fatigue. Yep

_________________
you're just a sinner i am told,
be your fire when you're cold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Loan Baker
notable ✩ blackwood's leader

Messages : 316
Crédit : laura (ou alan) ♥


Occupation : errance dans les couloirs, âme en peine parmi les lycéens
Réputation : le weirdo par excellence. l'extraterrestre, comme on l'appelle, alors qu'il essaye désespéramment de se faire entendre.

MessageSujet: Re: bonnie & clyde. - seraphim   Mer 7 Fév - 11:29

pas grand-chose à se mettre sous la dent... mais les quelques lignes me font déjà a.d.o.r.e.r ce perso qui s'annonce charmant Faint
re-bienvenue aude I love you

_________________
and i feel so alone, and so scared.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t88-sickness-is-my-love#589 http://blackwood.forumactif.com/t95-the-lost-boy-loan#695
avatar
Naya Wilcox
passenger ✩ stay a little more

Messages : 122
Crédit : Schizophrenic


Occupation : Étudiante et serveuse au Millford's Diner les week-ends

MessageSujet: Re: bonnie & clyde. - seraphim   Jeu 8 Fév - 23:41

Rebienvenue, hâte de voir ce que tu vas faire de ce nouveau perso I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Willie McBride
passenger ✩ stay a little more

Messages : 198
Crédit : les roses noires


Occupation : Lycéen, c'est une occupation qui peu parfois prendre bien du temps.
Réputation : Toi, t'es le genre trop solitaire. Celui qu'on ne comprend pas. Celui qu'on chahute juste pour rire. Parce qu'il lit plus qu'il ne fait de sport. Parce qu'il ne s’intéresse pas aux fêtes et sûrement à rien d'autre de "normal" non plus. Parce qu'il a de trop bonnes notes, l'intello.

MessageSujet: Re: bonnie & clyde. - seraphim   Sam 10 Fév - 22:55

Comment j'ai un temps de retard MDR
Re bienvenu par ici, hâte de voir ce que ça vas donner tout ça (vous) en rp Brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t110-les-gens-sont-comme-des-nuages-willie#1009
avatar
Darlene Sinclair
Fierce Gogo Dancer Mom

Fierce Gogo Dancer Mom
Messages : 358
Crédit : vert alligator.


Occupation : Danseuse au Poison Ivy, une boîte de nuit à Durand.
Réputation : Mère célibataire le jour, danseuse la nuit ("mais vous savez, il paraît que c'est plutôt du strip-tease... sinon plus" crachent les langues de vipère dans son dos.)

MessageSujet: Re: bonnie & clyde. - seraphim   Dim 11 Fév - 15:24

Il est trop bien ton Séraphim, tellement touchant en vrai Aww C'est certainement parce que je suis là-dedans en ce moment et que je binge-watche sauvagement, mais il me fait penser à Omar dans The Wire Huhu
Bref, évidemment tu es validée! C'est toujours un plaisir de te lire sincèrement, J'EN VEUX PLUS. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t330-darlene-venus-in-fleurs http://blackwood.forumactif.com/t364-venus-in-fleurs-darlene#5309

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: bonnie & clyde. - seraphim   

Revenir en haut Aller en bas
 
bonnie & clyde. - seraphim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonnie & clyde 1932 Ford B-400
» [GX1] Bonnie & Clyde
» Bonnie & Clyde death car
» Partitions Piano
» K-r Bonnie Pink [Edition Limitée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonage Daydream :: ✩ INTRODUCTIONS ✩ :: Pretty things :: Welcome in Blackwood-
Sauter vers: