AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NOUS LIER (boutons)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Blackwood
I'm the space invader

I'm the space invader
Messages : 235

MessageSujet: NOUS LIER (boutons)   Mer 31 Jan - 12:38

Lions-nous (rawr  Huhu  )
Boutons, bannières, fiches

Nos boutons :



Nos bannières à mettre dans vos signature :



Notre fiche :


Moonage Daydream
Blackwood, 1985. « Welcome to Blackwood, Wisconsin ! » Indique un panneau vert et or aux couleurs un peu passées, orné d'un castor entouré de pins, quand on quitte enfin les kilomètres de plaines et de forêts de conifères qui séparent le village de toute autre forme de vie. On dévale ensuite des routes bordées de maisons que des dizaines de mètres séparent, baignées de la lumière rasante des fins de journées après la pluie. En regardant par leurs fenêtres, on y croise des femmes au foyer aux permanentes parfaites, fumant leur énième cigarette de la journée, des enfants sur le départ pour la salle d'arcade, des pères épuisés après une longue journée de bureau. Tous évoluent dans des décors criards, dignes des sitcoms dont les postes de télévision les approvisionnent, tandis qu'à l'extérieur, la pelouse est ornée d'une pancarte affichant le soutien à Reagan, candidat républicain à l'élection présidentielle.
Et puis, en suivant la route, on entre dans le cœur de Blackwood, découvrant d'abord le lycée local, abri des premières déceptions et des premiers émois du millier d'âmes peuplant le village. En s'aventurant au stade, on croisera aussi bien des jeunes prétendument rebelles, cachés sous les gradins, qui préfèrent la dernière cassette de Bowie et un joint à une heure de mathématiques avec Mr. Desmonts, que l'équipe de cheerleaders en plein entraînement sous les regards avides de certains et circonspects des autres. Plus loin, on apercevra certainement le shérif et son équipe aux prises avec un énième fanatique de phénomènes paranormaux, car dans cette ville à la normalité fascinante, où le temps semble  s'être arrêté pour laisser place à un cycle reproduit à l'infini, on évoque l'existence de traces extraterrestres. Régulièrement, chasseurs d'OVNI et passionnés de surnaturel viennent grossir les rangs de la population locale, avant de repartir, déçus et surtout bredouilles.
Ce qui est certain par contre, et que l'on ne peut nier, c'est qu'à Blackwood plane une étrange atmosphère, flottante, dissolue, de celles que l'on ne peut que toucher du doigt sans jamais véritablement l'identifier. Elle vous envoûte ou vous fait fuir, mais elle ne peut laisser indifférent.

JOIN US

Code:
[center]<span style="border:1px solid #574163; padding:5px;width:450px; display:block;"><span style="width:450px; background-color:#1F2022; display:block;"><img src="https://i.imgur.com/e4n9sr5.png" style="width: 450px;" />
<center><span style="font-family:Courier New;
font-size:13px;font-style:normal !important;color:#bb634f; letter-spacing:2px; text-transform:uppercase;">Moonage Daydream</span>
</center><span style="background-color:#1E2128;width:400px;border:1px solid #4a556a; text-align:justify; color:#A39C99;padding:10px;font-family:arial; font-size:10px; line-height:13px; display:block;margin-left:auto; margin-right:auto;"><strong>Blackwood, 1985.</strong> <em>« Welcome to Blackwood, Wisconsin ! »</em> Indique un panneau vert et or aux couleurs un peu passées, orné d'un castor entouré de pins, quand on quitte enfin les kilomètres de plaines et de forêts de conifères qui séparent le village de toute autre forme de vie. On dévale ensuite des routes bordées de maisons que des dizaines de mètres séparent, baignées de la lumière rasante des fins de journées après la pluie. En regardant par leurs fenêtres, on y croise des femmes au foyer aux permanentes parfaites, fumant leur énième cigarette de la journée, des enfants sur le départ pour la salle d'arcade, des pères épuisés après une longue journée de bureau. Tous évoluent dans des décors criards, dignes des sitcoms dont les postes de télévision les approvisionnent, tandis qu'à l'extérieur, la pelouse est ornée d'une pancarte affichant le soutien à Reagan, candidat républicain à l'élection présidentielle.<br/>Et puis, en suivant la route, on entre dans le cœur de Blackwood, découvrant d'abord le lycée local, abri des premières déceptions et des premiers émois du millier d'âmes peuplant le village. En s'aventurant au stade, on croisera aussi bien des jeunes prétendument rebelles, cachés sous les gradins, qui préfèrent la dernière cassette de Bowie et un joint à une heure de mathématiques avec Mr. Desmonts, que l'équipe de cheerleaders en plein entraînement sous les regards avides de certains et circonspects des autres. Plus loin, on apercevra certainement le shérif et son équipe aux prises avec un énième fanatique de phénomènes paranormaux, car dans cette ville à la normalité fascinante, où le temps semble  s'être arrêté pour laisser place à un cycle reproduit à l'infini, on évoque l'existence de traces extraterrestres. Régulièrement, chasseurs d'OVNI et passionnés de surnaturel viennent grossir les rangs de la population locale, avant de repartir, déçus et surtout bredouilles.<br/>Ce qui est certain par contre, et que l'on ne peut nier, c'est qu'à Blackwood plane une étrange atmosphère, flottante, dissolue, de celles que l'on ne peut que toucher du doigt sans jamais véritablement l'identifier. Elle vous envoûte ou vous fait fuir, mais elle ne peut laisser indifférent.</span><br/><span style="color:#B7514E;font-family:Courier New;font-size:10px;padding-top:5px;text-decoration:none !important;"><a href="http://blackwood.forumactif.com">JOIN US</a></span><br/></span></span>[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com
 
NOUS LIER (boutons)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [Collection] Nous deux
» Chansons qui nous parlent
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» Ma collection de boutons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonage Daydream :: ✩ PREAMBULE ✩ :: Space oddity :: Partenariats et publicités-
Sauter vers: