AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the wicked & the blind l tess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Mort Buchanan
notable ✩ blackwood's leader

Messages : 396
Crédit : Astoria


Occupation : co-gérant du supermarché
Réputation : sympa Mort cool Mort tonton Mort chill Mort le bon copain de tout le monde Mort en fait Mort vous emmerde Mort

MessageSujet: the wicked & the blind l tess   Ven 12 Jan - 2:24



Ouais ouais ouais, ouais ouais ouais mec alors ok, tu vas arrêter de me suivre en me donnant un indice tous les mois sur ce que tu es, ce que tu représente, sans que je comprenne exactement ce que tu représentes. Est-ce que t'es un participant des effets paranormaux de Blackwood dont tout le monde parle et que j'ai jamais vu en trente sept ans d'existence ou est-ce que t'es juste un effet psychologique pourri de la découverte du testament de mon faux père ? Et si t'es une présence paranormale tu consistes en quoi exactement ?

Voilà les petits monologues que Mort sert parfois au type qui le regarde par-dessus son épaule quand il en peut plus de cette sensation étrange ou tout simplement quand il s'ennuie et qu'entendre le son de sa voix lui fait du bien. Il se dit que ça ne peut pas être un hasard si cette présence est entrée dans sa vie peu de temps après la révélation, et en même temps il y a une telle marge de tendresse bizarre dans son rapport à ce phénomène, une telle dose de sacré et d'inquiétante étrangeté, qu'il n'a pas envie d'accepter que ce soit juste une bête fabrication de son inconscient souffrant, un tripatouillage de son cerveau qui refuse la réalité de la situation et la remplace par un autre problème. Parfois il a la sensation que c'est exactement ce qui se passe : traumatisé à l'idée de devoir déverrouiller l'énigme de son vrai géniteur, son esprit aurait décidé de lui foutre une énigme encore plus grande et inadmissible entre les pattes. Mort n'a jamais spécialement versé dans le paranormal, jamais spécialement eu une imagination délirante apte à lui faire fabriquer des contes. Il ne voit pas pourquoi, soudainement, tout son corps se serait reprogrammé pour faire de lui le roi des mystiques. Et en même temps il n'a jamais été spécialement versé ni dans le déni ni dans les effluves émotionnelles intenses. Voilà, donc, en gros, Mort se bat tout autour de cette histoire sans jamais en tirer rien. Il finit par tourner en rond autour de lui-même et à être parfaitement hanté par cette présence à propos de laquelle il n'y a qu'une seule chose dont il soit certain : ce n'est pas un fantôme. Et à force de tourner en rond il finit par se mettre à y penser au quotidien, parfois même dans des situations où quelqu'un est en train de lui parler, pile à ces moments là où l'on prend le temps de bien se remettre dans soi-même en réfléchissant sur le monde. Mort ne réfléchit plus sur le monde. Il ne réfléchit même pas à son père, parfois. Il réfléchit juste au type qui le regarde derrière son épaule.

Une partie de lui sait que ce qui lui ferait vraiment du bien, ce serait d'en parler à quelqu'un de proche. Et Mort n'est pas homme à en avoir quelque chose à faire qu'on le prenne pour un fou. Mais il y a une autre partie de Mort qui veut inexplicablement farouchement garder ce secret sur lui. C'est SA présence inexistante par dessus son épaule, et celle de personne d'autre. C'est son histoire. C'est le truc qui fait pétiller le fond de son oeil quand il fait face à quelqu'un parce que lui sait quelque chose que l'autre ne sait pas. Mais il y a un moment où ça ne suffit plus, où à force de tourner en rond entre ça et son père Mort a peur de devenir complètement dingue. Il ne sait pas très bien exactement comment ça naît, la folie, mais après des nuits d'insomnies à slalomer entre son père et la présence au par-dessus râpé, à parfois parler tout seul et à fixer le vide, il se dit qu'il doit pas en être bien loin et que peut être il serait temps d'agir.
Il met des semaines à le faire parce que Mort, homme d'action, ne sait pas au juste comment il pourrait agir en cette situation précise. Et puis une après midi il y a cette très jolie gamine toujours un peu décalée par rapport à tout qui rentre dans le supermarché alors qu'il est à la caisse et il se rappelle qu'entre deux verres au bar des employés de la maison lui ont glissé à l'oreille ah tiens tu savais que la petite Marini s'est mise à la voyance décidément elle arrête pas le progrès celle là, elle en rate pas une. Il n'en avait pas fait grand cas, n'avait même pas relevé, craignant la grossièreté et l'intolérance de ses camarades de boisson prêtes à s'abattre sur Tess qui n'avait jamais rien fait pour mériter ça si ce n'est oser ouvrir sa gueule dans une ville atrophiée où tout le monde avait fini par oublier qu'il en avait une, de gueule, et donc se révoltait quand quelqu'un venait rappeler que ça existait mais que juste ils étaient trop impuissants pour l'utiliser. Bref, elle rentre dans le supermarché et ça frappe Mort comme une étagère qu'on se prend dans le crâne alors qu'on sait depuis toujours qu'elle est là. Si cette fille à qui il a toujours eu un peu envie d'adresser la parole mais qu'il ne connaît ni d'Eve ni d'Adam s'est mis à la voyance, peut être qu'elle est précisément l'interlocutrice qu'il lui faut. Peut être qu'elle aussi pourra mesurer la valeur du sacré qui lui est tombé sur la gueule.

Du coup il fait vraiment ça comme un espèce de coyote nul. Au lieu d'aller directement lui parler il se renseigne le soir même sur où elle habite, et quelques jours plus tard il se retrouve devant sa porte avec une tarte aux cerises et se sent particulièrement con. Il jette des regards furtifs autour de lui pour être sûr que personne ne le voit, puis il se rappelle que ça n'est rien de neuf sous le soleil pour les habitants de Blackwood, Morty Buchanan ayant l'air d'un grand con. Il préfère cependant éviter qu'on sache qu'il vient consulter la voyante. Maintenant, même l'extérieur de la porte de son appartement fait partie du secret sacré de Mort, et il la protégera jalousement. Il change la tarte de main parce que toquer de la main gauche il se sent moyen d'y arriver, et frappe quatre coups. Hésite pour un cinquième. Se dit que c'est excessif. Après avoir tapé il réalise qu'il n'a préparé aucune phrase d'accroche et essaye à toute vitesse d'en trouver une en priant pour que ce procédé fébrile ne lui fasse pas éructer des demis syllabes foireuses sous le coup de la surprise quand elle aura ouvert la porte. Si elle ouvre la porte. Si elle est là. Elle est là, non ? Il a pas vérifié ses horaires avec les gens qui la connaissent ou sont déjà allés la voir. Merde. Si elle est pas là ça va vraiment être super de se tenir là à pas savoir quoi faire avec sa tarte et ses dix doigts. Non c'est cool ça bouge à l'intérieur elle est là. Merde du coup je lui dis quoi en premier déjà ?

_________________

once there was a way to get back homeward
sleep pretty darling, do not cry and I will sing a lullaby
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t333-mort-l-this-is-the-water-and-this-is-the-well-drink-full-and-descend http://blackwood.forumactif.com/t335-mort-l-this-is-the-water-and-this-is-the-well-drink-full-and-descend
 
the wicked & the blind l tess
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wicked Lovely Trilogy by Melissa Marr
» Projet photo : La Diagonale du Vide par le collectif Blind
» [Gerritsen, Tess] Jane Rizzoli & Maura Isles - Tome 3: La reine des morts
» [Gerritsen, Tess] Jane Rizzoli & Maura Isles - Tome 2: L'apprenti
» The Blind Side ( Sandra Bullock )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonage Daydream :: ✩ BLACKWOOD, WISCONSIN ✩ :: Downtown :: Appartements-
Sauter vers: