AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 So lonely (Noah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naya Wilcox
Naya Wilcox
passenger ✩ stay a little more

Messages : 122
Crédit : Schizophrenic


Occupation : Étudiante et serveuse au Millford's Diner les week-ends

MessageSujet: So lonely (Noah)   Mer 27 Déc - 21:05

La jeune femme trainait souvent dans la forêt qui bordait la ville. Elle y trouvait la paix, le repos qu’elle n’arrivait pas à avoir dans son appartement qui renfermait trop de mauvaises ondes. En fait, ces ondes, elle les portait constamment en elle, sur elle, comme un tatouage dont on ne pouvait se débarrasser. Elle venait surtout ici pour trouver des réponses à la mort précipitée de ses parents. C’était une obsession, celle qui faisait battre son cœur, et qui l’aidait à tenir malgré la peine qui s’emparait trop souvent d’elle.

Sa famille ne pouvait pas comprendre. Personne ne pouvait comprendre. C’était déjà dur pour Naya de se confronter à ces croyances qui paraissaient folles pour quiconque voulait bien les entendre. Pourtant, elle était convaincue d’avoir causé leur mort. Parce que la belle Naya cachait des facettes sombres qui dormaient dans l’antre de son cœur, tapies dans l’ombre, n’attendant que de surgir et d’agir. Elle avait l’impression de pourrir de l’intérieur, de mourir avec eux. Alors, pour rester en vie, elle comptait bien résoudre la problématique de leur décès.

La brune avançait dans la pénombre de la nuit qui était tombée sur Blackwood. La lune éclairait sa peau et lui donnait une allure bleutée, se comportant comme un lampadaire accroché à l’infini de l’espace. Le calme était au complet, animé par une légère brise qui lui déclenchait quelques frissons. Puis, un craquement. Comme si du bois pliait sous le poids de quelque chose ou de quelqu’un. Son cœur s’agita subitement, et ses sens devinrent alertes. Elle marcha plus rapidement en jetant des regards partout avant de foncer dans quelqu’un et de tomber à la renverse.

- Vous êtes qui ?? lança-t-elle en essayant de discerner un visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité


MessageSujet: Re: So lonely (Noah)   Jeu 28 Déc - 1:14

T’es pas comme les autres Noah. T’as toujours été différent. T’es pas le genre de mec à te mettre la tête à l’envers tous les soirs ou à te montrer. Toi ce que t’aimes, c’est le silence. Quand tu sens que tu vas exploser, tu sors. Ton oncle te dit jamais rien. Il sait que t’es ravagé. Il préfère certainement que tu sois loin de lui quand tu peteras enfin un plomb. C’est ce qui va arriver. Tu le sais. Tu peux pas garder tout ce que t’as en toi. T’as dix ans de haine et d’incompréhension dans tes placards prêts à sortir et à tout dévaster sur leur passage. T’es une bombe à retardement, Noah. Mais t’essaies de vivre avec. Quand ça ne va pas, tu pars affronter la nuit. Ta seule amie. Ce soir c’est la pleine lune. En général tu sors que le jeudi. Tu pars rendre visite à ta mère. T’as l’impression que même morte elle t’écoute. C’est peut-être con c’est vrai mais tu te sens proche d’elle. Bien plus que quand elle était vivante. Tu la connaissais pas. Enfin c’est ce que tu te répètes depuis quelques jours. C’est pour ça que tu sors. Plus le temps passe et plus l’image que t’as d’elle se dégrade. Les images heureuses et sincères laissent place à de longues heures à broyer du noir. T’arrives même plus à jouer. T’as ce putain de blocage depuis deux jours. Fallait que tu sortes. Tu sais pas encore si tu vas partir la voir. Pour l’instant tu marches. Rapidement dans les bois. Sans vraiment regarder devant toi. T’aurais peut-être dû lever le bout de ton nez. Ça t’aurait évité de rompre ta solitude aussi brutalement. « Vous êtes qui ? » te lance-t-on presque rageusement. Tu vois rien. « Oh doucement » réponds-tu avec un ton agacé en attrapant la lampe que tu gardes toujours dans ta poche. Tu l'allumes et la tourne vers la voix féminine qui continuait de remuer près de toi. Tu la découvres là. Elle est jeune. Et par terre. T’as beau pas aimer voir du monde tu connais au moins les basiques. Tu tends la main vers la jeune femme. A elle de voir si elle souhaite la prendre ou non. « C’est pas une heure à trainer dans une forêt toute seule. » souffles-tu en jetant des coups d’œil autour de toi. C’est vrai que cette fille aurait pu tomber sur bien pire que toi dans ces bois.


Dernière édition par Noah Hopkins le Ven 29 Déc - 0:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naya Wilcox
Naya Wilcox
passenger ✩ stay a little more

Messages : 122
Crédit : Schizophrenic


Occupation : Étudiante et serveuse au Millford's Diner les week-ends

MessageSujet: Re: So lonely (Noah)   Jeu 28 Déc - 20:41

Ce n’était en effet pas commun de se balader dans un lieu aussi lugubre et déserté de toute vie humaine à cette heure. En réalité, Naya se fichait un peu de sa sécurité. Le danger, c’était sa dope. Elle avait toujours fait partie de ces gens qui essayaient de se démarquer, que ce soit en bien ou en mal. Naya, c’était quelqu’un d’assez clivant. On l’aimait ou on la détestait. Il y avait rarement un entre deux, et elle le savait parce qu’elle était aussi comme ça avec les gens. Elle savait charmer de par sa témérité, ses yeux perçants qui gardaient en eux pleins de secrets, et cet air mutin qui la suivait partout. Généralement, quand elle voulait quelque chose, elle finissait toujours par l’obtenir. Ne supportant pas la frustration, elle se donnait toujours à fond pour trouver des réponses là où il fallait creuser bien profond, mais elle y arrivait toujours. Et là, ce serait encore le cas, même si cela promettait d’être fastidieux et long.

Elle n’avait pas vu qu’elle n’était pas seule à trainer entre les feuilles et les arbres. Franchement, c’était assez rare qu’elle ait à se confronter à quelqu’un, parce que les personnes saines d’esprits ne venaient pas ici se retrouver. Les personnes normales restaient derrière les murs chaleureux de leur maison. Les personnes normales ne vouaient pas d’obsession avec les ténèbres.

Elle était tombée par terre quand son corps était entré en collision avec celui d’un autre. Elle sentait la terre humide et froide à travers ses vêtements. Elle rageait intérieurement que cette personne ne soit venu déranger sa quiétude. La personne avait une voix masculine, et elle pouvait deviner à travers son ton et ses mots qu’il était aussi agacé qu’elle en cet instant. Il vint l’aveugler avec la lampe torche de son portable, et la jeune femme essaya de protéger ses yeux meurtris par la lumière vive avec son bras.

- Tu m'aveugles, et tu réponds pas à ma question, drôle de façon de faire la discussion, lâcha-t-elle avant de toute de même accepter sa main pour se relever.

Elle ne comptait pas répondre à sa remarque sur l’heure tardive. Après tout, il était là lui aussi. Elle avait fini par le tutoyer après avoir discerné ses traits qui lui rappelaient sa jeunesse.

- La plupart des gens qui trainent ici à cette heure et dans cette forêt sont soit fous, soit inconscients, ou les deux, admit-elle en haussant les épaules.

Elle était surement dans les deux catégories.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité


MessageSujet: Re: So lonely (Noah)   Ven 29 Déc - 0:34

Au fond tu savais que t’aurais pas dû sortir ce soir. Tu sentais que quelque chose de différent se tramait. La routine que tu t’imposais depuis tant d’années te convenait très bien. Le jeudi, seulement le jeudi. Mais t’as eu ce ras-le-bol. T’avais cette voix dans ta tête qui te hurlait de sortir au plus vite de ta chambre pour aller courir. Puis tu t’es souvenu que tu détestais ça. Donc t’as juste pris ta veste, ta lampe de poche que t’oublies jamais et ton sac à dos pour foncer tête baissée dans l’obscurité. Le calme qui régnait dans l’air n’était pourtant pas différent de d’habitude. C’est seulement quand t’as franchis la limite de la forêt que t’as perdu tes repères. Tu les as traversé un milliard de fois ces bois. Pourtant quelque chose avait changé. Une autre âme perdue les parcourait à la recherche des mêmes réponses que toi. Seulement Ça, tu n’en savais encore rien. Tu m'aveugles, et tu réponds pas à ma question, drôle de façon de faire la discussion. Tu lèves les yeux au ciel en aidant la jeune femme à se remettre debout. Peut-être que l’idée était justement de ne pas faire la conversation – lances-tu en t’apprêtant à faire demi-tour pour reprendre des occupations nocturnes. La plupart des gens qui trainent ici à cette heure et dans cette forêt sont soit fous, soit inconscients, ou les deux. Tu marques un arrêt et te tourne de nouveau vers la jeune femme toujours ta lampe torche à la main. Tu essaies de mieux discerner ses traits. Plutôt jolie. Très jolie. Tu ne l’as jamais vu auparavant. Du moins, t’en as pas le souvenir. Tu penses que si ça avait été le cas tu t’en serais souvenu. Et tu penses que j’appartiens à laquelle de ces belles catégories ? – la questionnes-tu en haussant les épaules nonchalamment, presque amusé. Elle semble plus jeune que toi, d’au moins plusieurs années. Qu’est-ce qu’elle peut bien faire là ? T’es pas très bavard habituellement mais la jeune femme est parvenue à attirer ton attention.
Revenir en haut Aller en bas
Naya Wilcox
Naya Wilcox
passenger ✩ stay a little more

Messages : 122
Crédit : Schizophrenic


Occupation : Étudiante et serveuse au Millford's Diner les week-ends

MessageSujet: Re: So lonely (Noah)   Ven 29 Déc - 20:47

Tout avait changé depuis que ses parents avaient quittés ce monde. Ils avaient laissés un vide qui ne se remplirait plus jamais. Un trou béant qui se creusait jour après jour, motivé par leur disparition abrupte. Ils étaient pourtant jeunes. Ils s’étaient aimés. Ils avaient aimés. Puis, plus rien. Parce que la vie c’était ça ; on existait un jour, et l’autre on disparaissait, en ne laissant que des souvenirs dans le quotidien de ceux qui devaient continuer. Naya, cette enfant brisée par l’injustice de la vie devait respirer dès à présent pour eux, afin de terminer leur vertueux combat qui visait à rendre meilleur cette ville, mais elle n’était pas comme eux. Elle n’était pas si vertueuse. Elle n’était pas si impliquée à donner de la bienveillance. Naya se fichait de tout, surtout d’elle-même, sinon pourquoi serait-elle dans cette forêt ?

Elle avait finalement accepté la compagnie de ce jeune homme inconnu. Elle était quand même un peu sur ses gardes parce qu’elle n’avait aucune information sur les réelles intentions de sa visite forestière nocturne.

Elle leva les yeux au ciel en le regardant faire demi-tour. De nature provocatrice, elle avait donc ajouté une remarque, bien décidée à savoir ce qu’il faisait ici. Ce n’était pas ses affaires, mais Naya était curieuse. Elle découvrit une singularité dans son regard mystérieusement captivant qui ressemblait à de la peine, à une déchirure, à un rejet, semblable à ce qu’elle connaissait.

- T’as perdu quelque chose. Du coup t’essayes de te retrouver. T’es peut être pas fou, mais t’es perdu à l’intérieur, répondit-elle sérieusement.

Elle semblait lire en lui comme dans un livre ouvert. Naya avait toujours eu cette sorte de don d’hyper empathie. La brune savait qu’elle s’attaquait à des choses personnelles, mais elle avait eu envie de retirer cet air si amusé et nonchalant qu’il arborait si fièrement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité


MessageSujet: Re: So lonely (Noah)   Sam 30 Déc - 12:35

T’as perdu l’habitude de t’adresser aux autres, Noah. Le jour où t’as appris que ta mère était morte, t’as pourtant essayé de t’accrocher aux branches. T’as cherché de l’aide. Tu ne pouvais décemment pas affronter ça tout seul. T’étais qu’un gosse. 14 ans. Mais ils t’ont rejeté. T’étais le gosse barré qui clamait haut et fort que sa mère avait été assassinée par un esprit. Tu te serais surement moqué de toi-même quand t’y penses. T’as perdu la foi en même temps que la voix. T’as pas attendu de perdre la tête, t’as quitté le lycée et t’as commencé à jouer. Au fur et à mesure les notes ont libéré des mélodies qui passaient tes lèvres et qui venaient caresser les accords que tu jouais à la guitare. Ta libération. Ton ancre. Tu avais retrouvé la voix, ta voie. Tu t’es mis à chanter, doucement. Tu chantais ce que tu voulais hurler sans succès et pendant un moment ça a marché, jusqu’à ces derniers jours. La pseudo-assurance que tu étais parvenu à gagner avec les années s'est envolée. Essoufflé. Peut-être qu’on n’est pas fait pour vivre à l’écart des autres comme tu l’as toujours fait. Tu l’apprends à tes dépends. Tu essayes de paraître sur de toi. T’arbores ce sourire presque fier sur ton visage. T’as perdu quelque chose. Du coup t’essayes de te retrouver. T’es peut être pas fou, mais t’es perdu à l’intérieur. C’est ton cœur que ses paroles transpercent. C’est une flèche qu’elle t’a décoché en plein dans le bout de charbon qui te sert de cœur. C’est douloureux. Tu fronces les sourcils et la regarde avec un air soudainement plus dur, plus sombre. Qui es-tu ? lâches-tu, sur tes gardes. Tu me connais pas. lâches-tu en décontenancé.
Revenir en haut Aller en bas
Naya Wilcox
Naya Wilcox
passenger ✩ stay a little more

Messages : 122
Crédit : Schizophrenic


Occupation : Étudiante et serveuse au Millford's Diner les week-ends

MessageSujet: Re: So lonely (Noah)   Lun 1 Jan - 18:59

Naya se sentait comme une enfant abandonnée. Elle se sentait vide, comme si elle avait perdu un but essentiel pour aller de l'avant dans sa vie. Elle avait l'impression qu'elle ne s'en remettrait jamais. Elle avait l'impression que sa sœur et son frère et même son oncle avaient fait leur deuil, et qu'elle était la seule à traîner cette perte comme un boulet autour de la cheville. En même temps Naya n'avait pas réellement envie de passer à autre chose. Quoiqu'on en dise là souffrance tenait en vie. La colère qui bouillonnait dans les veines était une raison suffisante pour que son cœur continue à battre.

Elle ne le connaissait pas ce type mystérieux, qui se donnait un air méfiant. Pourtant, elle savait pourquoi il le faisait. Elle savait qu'il voulait tenir les autres à distance pour éviter d'ouvrir certaines blessures. Elle sentait qu'il avait mal, comme si sa douleur était la sienne. Étrange et à la fois intéressante comme rencontre. Elle remarqua qu'il se renfrogna rapidement après sa remarque. Elle avait donc touchée un point sensible. Un point qui faisait mal. Serait-ce donc une plaie qui n'avait pas cicatrisée ?

- Je m'appelle Naya. J'habite près d'ici, lança-t-elle pour le mettre en confiance. Je prétends pas te connaître, c'est toi qui a cette impression. Peut être que j'ai vu juste du coup, ajouta-t-elle avec un léger sourire satisfait.

Elle regarda les alentours et retourna son attention vers lui.

- Je sais pas ce que tu es venu chercher ici mais tu le trouveras peut être. Cette forêt est... Spéciale j'ai l'impression, avoua-t-elle en haussant les épaules pour se donner un air nonchalant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité


MessageSujet: Re: So lonely (Noah)   Dim 7 Jan - 16:25

Cette fille te semble à des centaines de kilomètres de toi et pourtant si proche. La phrase qu’elle t’a assené raisonne en toi. T’as perdu quelque chose. Du coup t’essayes de te retrouver. Elle venait de résumer ta vie en quelques mots. T’es sur le cul et tu ne sais pas comment réagir. Du coup tu fais comme d’habitude, tu te braques. Ton visage se ferme petit à petit. C’est ton mécanisme de défense. Tu laisses plus personne t’atteindre. T’as trop souffert gamin. Tu veux plus vivre ça. T’as déjà ta propre honte et tristesse à combattre. Les autres t’en as pas besoin. T’essaye de t’en convaincre.
Les yeux de la jeune femme bien que dans l’obscurité scintillaient et s’amusaient à te détailler. Les tiens restaient cacher dans le noir à la recherche de réponses. Tu ne la connaissais pas. Comment était-elle parvenue en quelques secondes à te sonder… ? Tu la questionnais à ton tour, presque perdu. Je m'appelle Naya. Joli prénom. J'habite près d'ici. Tu te serais souvenue de son regard si tu l’avais déjà côtoyé.  Je ne prétends pas te connaître, c'est toi qui a cette impression. Peut-être que j'ai vu juste du coup. Tu hausses les épaules. Elle y était totalement aller à l’intox et tu étais plongé droit dedans. T’as pourtant appris à refouler ses sentiments qui te trahissent. A croire qu’en ce moment tu es bien plus fragile qu’à ton habitude. Le regard de la jeune femme questionne les alentours et se pose de nouveau sur toi. Je sais pas ce que tu es venu chercher ici mais tu le trouveras peut être. Cette forêt est... Spéciale j'ai l'impression. Cette fille. Naya. Elle semble spéciale. Comme toi tu l’es. Au fur et à mesure, tu te dérides. Tu n’es plus hésitant, tu es plus intrigué. Tu veux en savoir un peu plus sur cette fille… Tu laisses un long silence. Enfin t’as l’impression qu’il est long. Cette forêt est totalement hors du temps en vérité. C’est ce que t’aimes. Tu peux y réfléchir. Noah. finis-tu par lancer. Qu’est-ce que tu cherches ici toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Naya Wilcox
Naya Wilcox
passenger ✩ stay a little more

Messages : 122
Crédit : Schizophrenic


Occupation : Étudiante et serveuse au Millford's Diner les week-ends

MessageSujet: Re: So lonely (Noah)   Mar 9 Jan - 10:02

Elle savait que ses remarques faisaient échos en lui, parce qu’elle sentait qu’elle ne se trompait pas sur son compte. Naya ne le connaissait pas et pourtant, c’était tout comme. Elle savait qu’elle pouvait passer pour la fille étrange et mystérieuse à ses yeux, mais elle se fichait éperdument de ce qu’il pouvait bien penser d’elle. Naya n’avait plus rien à perdre. Quand on venait à ça, on se fichait de tout, et de tout le monde. Pourtant, l’air de rien, ce jeune homme avait su capter son attention. Il n’était pas aussi lisse que les autres. Il y avait des failles chez lui. Naya était naturellement attirée par ces gens-là. Sans parler du fait qu’il était plutôt beau physiquement.

Elle trouvait immédiatement que son prénom lui allait à ravir. Il avait un visage aussi doux que les consonances de son prénom.

- Mes parents. Ils sont morts ici, lâcha-t-elle sur un ton trahissant sa tristesse. Et toi ? demanda-t-elle, curieuse.

Ses parents étaient morts. Naya ne cherchait pas forcément à les revoir, même si elle aurait aimé qu’ils lui envoient un signe, n’importe quoi, prouvant qu’ils étaient bien là où ils étaient. Elle n’était pas croyante, plutôt superstitieuse, mais avec toutes les choses qu’elle avait vécu, elle devait bien avouer qu’il subsistait des doutes sur certaines choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous
Invité
Invité


MessageSujet: Re: So lonely (Noah)   Ven 12 Jan - 16:59

Tu n’es plus aussi méfiant que tu ne l’étais quelques instants plus tôt. Sans que tu ne le sentes, la jeune femme était déjà parvenue à te toucher. En seulement quelques instants, elle était parvenue à lire en toi comme dans un livre ouvert. Tu trouves ça dangereux évidemment mais au fond profondément libérateur. Personne ne comprend tes angoisses. Personne n’a jamais saisi tes peurs. T’as juste appris à vivre avec tes névroses sans les partager. Tu ne pouvais pas. T’étais déjà considéré comme le fou du village. Tu ne pouvais pas te rajouter ça. T’aurais pas supporté.  Tu décides de lui donner ton prénom. Personne ne le connait ce prénom que tu portes pourtant avec douceur et assurance. C’est le prénom qu’elle t’a donné avant que tout s’effondre et que tout disparaisse. C’est certainement la chose la plus concrète que vous partagez encore. La confiance qui te liait à ta mère s’est évaporée avec les années. Sournoisement et inconsciemment. T’as rien pu faire pour empêcher ça. Du coup tu gardes ce prénom précieusement comme la chose la plus personnelle qu’elle ait pu t’apporter.
Mes parents. Ils sont morts ici – ton regard ne la fuie plus. Tu poses tes yeux sur la jeune femme,  touché par les écorchures que tu avais pu sentir dans sa voix. Ses fêlures, tu les connais mieux que quiconque. Et toi ? Tu ouvres la bouche pour en laisser sortir un son qui ne vint pas. Tu te passes maladroitement la main dans les cheveux. Tu ne devrais pas. Pourtant tu le fais. Ma mère finis-tu par soupirer. A vrai dire, je ne la cherche pas. Je cherche des réponses. C’était encore difficile même à ton âge de dire ce mot. Sur sa mort. Tu finis par lâcher un rire nerveux. Je t’avais jamais croisé avant dans cette forêt...
Revenir en haut Aller en bas
Naya Wilcox
Naya Wilcox
passenger ✩ stay a little more

Messages : 122
Crédit : Schizophrenic


Occupation : Étudiante et serveuse au Millford's Diner les week-ends

MessageSujet: Re: So lonely (Noah)   Ven 12 Jan - 23:21

Naya, ce prénom à la fois doux comme les traits de son visage, signifiait "esprit libre" en amérindien. Ses parents l'avaient sûrement vu des le premier regard échangé avec leur fille. Ce n'était pas un âme tranquille. Naya, c'était une tempête, un ouragan, elle bougeait tout le temps et dans tous les sens, ce qui l'avait amené tout naturellement à choisir le sport comme défouloir. Ça avait aidé à canaliser son énergie et sa concentration fuyante dans un but précis. Elle avait donc intégré l'équipe de cheerleading de son école puis après à l'Université où elle poursuivait à côté de ça des études en archéologie et en histoire.

Le cœur de Naya fit un bond en entendant sa réponse. Il cherchait lui aussi des réponses sur la mort de sa mère. Ça ne pouvait que rappeler ses propres activités. Elle se perdait dans cette ressemblance assez étrange. Elle avait l'impression que ce moment n'était pas arrivé par hasard, et que leur rencontre n'était pas qu'une coïncidence.

- Désolée pour ta mère, répondit-elle, gênée. Elle est morte comment ? Demanda-t-elle doucement comme pour éviter de le brusquer.

Parce qu'elle aussi ses parents avaient connu une mort mystérieuse qui n'avait trouvé aucune cause plausible.

- C'est la première fois que je te croise aussi, pourtant j'y suis souvent. Ça me détend de venir, c'est si calme ici. Je suis ravie de pas être seule à ressentir ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: So lonely (Noah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
So lonely (Noah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HOMMAGE A NOAH
» Noah GORDON - la médecin d'Ispahan
» Tutoriel Noah's doll: à l'aide
» Lonely Planet
» 2NE1-LONELY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonage Daydream :: ✩ BLACKWOOD, WISCONSIN ✩ :: Countryside :: Woods-
Sauter vers: