AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 won't let my freedom rot in hell ✩ robin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Mer 20 Déc - 2:21


AKENDRICKDAILY

Robin Amery
at the end, we all die alone.

AGE › Trente-quatre ans, mais les gens ont tendances à la croire dans la vingtaine. On lui demande souvent ses pièces d'identité quand elle va chercher son vin au magasin du coin. Elle le prends bien. DATE ET LIEU DE NAISSANCE › Le 22 août 1950 à Durand, au Wisconsin. NATIONALITÉ › Américaine. ÉTAT CIVIL › Célibataire qui enchaîne les échecs amoureux. OCCUPATION › Elle a réussi à se trouver un boulot comme serveuse. Ce n'est que temporaire, car elle repart dès que tout est réglé. GROUPE › The Basket Cases.

✩ Hello, stranger.

± Garçon manqué Ayant grandit avec un grand frère, elle passait son temps à le suivre un peu partout et faire tout ce qu'il faisait. Jouer aux petites voitures, se tirailler, faire des sports. Aussi, elle n'a jamais été la fille qui se maquillait et passait trois heures dans la salle de bain. Sa mère est morte lorsqu'elle avait dix ans, elle ne pouvait donc pas compter sur son père ou son aîné pour lui faire un tutoriel de comment mettre du mascara et placer ses cheveux. Puis, avec la situation économique, elle héritait des vêtements de son frère lorsque ceux-ci ne lui faisait plus. ± Indépendante et débrouillarde Robin ne dépend de personne, car elle a appris à vivre ainsi. Son père étant occupé à boire au bar, elle devait s'occuper d'elle-même - et de ses frères. Et puis, lorsqu'elle a quitté la ville, elle était seule et a fait son possible pour survivre. Cela ne s'est pas toujours passé comme elle le voulait, mais reste qu'elle est encore en vie, non ? ± Fêtarde Malgré le fait que son père était alcoolique, cela n'a pas empêcher la jeune Amery de se laisser aller dans la vie de débauche. Des réveils difficiles, passer des heures dans la salle de bain à vomir, embrasser des inconnues et devoir prendre la pilule du lendemain, elle connait. Bien qu'aujourd'hui, elle ne le soit pas autant, elle ne dit jamais non à une soirée avec ses copines. ± Maternelle Bien qu'elle soit assez indépendante, elle reste très proche de sa famille et tient à elle. Dès la mort de sa mère, elle s'est tout de suite sentie obligé de prendre soin du cadet de la famille, étant la seule fille. C'est aussi elle qui s'occupait de son père. A à peine quatorze ans, elle allait dans le bar le récupéré pour le ramener, elle conduisait même son camion. Heureusement que le bar n'était pas trop loin de la maison. ± Têtue Robin ne lâche pas facilement le morceau. Lorsqu'elle a une idée, elle est prête à la défendre et entrer dans un débat sans fin. Cependant, parfois, lorsqu'elle se rend compte qu'elle a tort, il y arrive de continuer tout de même à défendre son point si ça fait déjà un moment qu'elle débat là-dessus. Question de ne pas passer pour une conne. ± Patiente Elle n'a pas eu trop le choix non plus. Sinon, ça fait longtemps qu'elle aurait laissé tomber tout le monde qu'elle aime. Déjà, avec son père, elle ne pouvait qu'être patiente avec lui. Surtout lorsqu'il était bourré. Elle l'aurait abandonné au premier coin de rue sans hésiter si ça n'avait pas été le cas. Puis, avec Simon aussi. Étant sa seule figure "maternelle" à la maison, c'est elle qui lui a appris la plupart des choses et il n'a pas toujours été des plus sages. ± Ordonnée La propreté, elle y tient. Lorsqu'il y a trop de désordre, elle devient limite claustrophobique et ça la stresse. Une clean freak en gros. Jeune, c'était elle qui passait son temps à passer derrière ses frères et son père en s'assurant que la maison ne soit pas une porcherie. ± Drôle Bien que son humour soit particulier, il est essentiel. La vie n'a pas toujours été facile et l'humour fut sa façon de mieux le prendre. Rire un moment, ça fait toujours du bien. De plus, il agit aussi comme mécanisme de défense, ce pourquoi ses blagues ne sont pas nécessairement drôle. En fait, dès qu'elle est stressé ou qu'elle sent que ça ne va pas, il lui arrive de dire n'importe quoi pour rire ou pour faire rire. Certains trouvent ça charmant, d'autres énervant. ± Rêveuse Envieuse, elle veut plus que sa petite vie banale, elle rêve beaucoup sur un futur agréable. C'est l'une des raisons pour lesquelles elle est partie après l'obtention de son diplôme. Elle voulait voyager, voir plus que le Wisconsin, et réaliser des trucs bien. Même si rien ne s'est passé comme prévu, elle garde espoir. De toute façon, elle n'a pas envie de revenir s'installé à Durand. Pas de façon permanente. Sauf ses frères, il n'y a rien de bons ici, selon elle. ± Sensible Elle aime bien se montrer forte et capable d'en prendre, mais elle reste tout de même humaine. Les mots la touchent, que ce soit positivement ou négativement, ça vient la chercher. Elle préfère tout simplement refouler ses émotions au lieu de les vivre.

✩ Meet me in Blackwood.

Il s'agit ici de donner des réponses relativement développées à ces questions. Vous pouvez rédiger les réponses à la première ou à la troisième personne, c'est comme bon vous semble. N'hésitez pas à vous appuyer sur ces réponses par la suite, lors de l'élaboration de liens ou même dans vos sujets.

Depuis quand vivez-vous à Blackwood ? Si vous y vivez depuis toujours, avez-vous déjà quitté la ville ?
Je suis temporairement de retour. J'y ai vécu pendant mes dix-neuf premières années et ne me suis pas gênée de partir dès que j'en ai eu l'occasion. Si ce n'était pas de la mort de mon père et les problèmes de testament, je serais toujours à Dallas.

Que pensez-vous de votre vie ici ?
Rien de bon. L'envie de revenir ne m'a jamais prise, car Blackwood ne me rappelle rien de bon. La mort de ma mère, l'alcoolisme de mon père, mes années de lycée. Selon moi, cette ville n'est pas faite pour évoluer. Du moins, dans mon cas, c'est plutôt le contraire. Puis, maintenant, avec la mort de mon père et sa femme qui se prend pour quelqu'un d'autre, ça ne fait que rajouter une cerise sur le sunday.

Quelle est votre place dans la communauté de Blackwood ?
J'en ai pas. J'en ai jamais eu. Pourtant, avec la célèbre exploitation agricole de son père, je devrais y avoir ma place, mais non. Faut dire que la réputation de mon père à beaucoup jouer là-dessus aussi. Être la fille de l'alcoolique de la ville, ça n'a pas d'avantage.

Quelle est ou quelle était votre réputation au lycée ?
Dans mes trois premières années j'étais la moche, la bizarre ou la boutonnée. N'ayant pas les moyens d'avoir de beaux vêtements ou de la crème pour guérir mon acné, je n'étais certainement pas classé dans les plus populaires. En plus d'être "bizarre" selon eux, car mes centres d'intérêts étaient loin d'être les mêmes que les autres étudiants. Je n'ai jamais vraiment vécu d'intimidation physique, mais je sais ce qu'on racontait dans mon dos. Les jeunes sont cruels. Et puis, un jour, j'ai découvert l'alcool et les fêtes, tout à changé. En quelque sorte... Je me suis tenue avec des gens pas trop respectable, mais c'était les seuls avec qui je me sentais bien et libre.

Croyez-vous en l'existence d'événements paranormaux ? Si oui, en avez-vous déjà fait l'expérience ?
Je ne crois pas à l'existence de fantômes. Selon moi, quand on meurt, on meurt. La vie ailleurs, par contre, j'y crois. Je doute que nous sommes la seule espèce vivante dans l'univers et ça serait absurde de croire le contraire. Mais je ne sais pas si je crois tout ce qu'on dit sur eux. Faut en prendre et en laisser aussi. Je doute que les extra-terrestres s'amusent à faire des ronds dans nos champs, mais bon. Certains prennent ça au sérieux. Dans mon cas, je n'ai jamais été témoins de trucs paranormaux et honnêtement, je ne sais pas trop si j'en ai envie. À y penser, ça semble être cool, jusqu'à ce que ça arrive et qu'on se pisse dessus.

Avez-vous un rêve ou un cauchemar récurrent ?
Pas à ce que je me souvienne. Parfois, il m’arrive d’avoir une impression de déjà-vu avec certains éléments (objets, lieux, personnes). Par exemple, ma mère apparaît la plupart du temps dans mes rêves. Rêve ou cauchemar, elle est là, elle veille sur moi. Du moins, c'est comme ça que je le vois.

Quel est le dernier rêve que vous avez fait ?
Un rêve bien banale. Comme toujours, j'ai abusé du bouton de rappel sur mon cadran, attendant qu'il me reste plus que quinze minutes pour me préparé. Je suis tombée endormi entre deux alarmes et j'ai rêvé que j'étais en retard au boulot. Je ne sais pas si c'est bel et bien le dernier rêve que j'ai fait, mais c'est le plus récent dont je me rappelle.

✩ Under a sky full of stars.

our path may change as life goes along, but the bond between us remains strong forever.

Je sens les larmes montées, mes lèvres pincées tremblent alors que je lutte pour ne pas pleurer. Je voulais croire qu’il s’agissait d’une blague, mais l’air sérieuse qu’arborait le visage de Chuck me prouvait le contraire. Il voulait partir. Non. Impossible. Il ne pouvait pas partir et me laisser ici. Je comprends ses raisons, mais non. Je ne veux pas ! Lorsqu’il ouvre ses tiroirs de la commode pour remplir sa valise, j’attrape le bras pour lui en empêcher. Il me repousse en crachant un « Lâche-moi ! » Il est fâché. Il ne pense pas ce qu’il fait. Je le sais. Je le connais. Il doit tout simplement se coucher et demain, tout ira mieux. Sauf que non. Demain, ça sera la même chose. On va se lever, faire nos trucs et revenir à la maison pour se faire crier dessus. « Non ! » Je lâche à mon tour tandis que les larmes, dont je n'arrive plus à réprimer, se mettent à dévaler sur mes joues. Le lâcher ? Je ne peux pas. Depuis le départ de ma mère, c’est sur lui que je m’appuie, sur lui que je compte. C’est le seul qui arrive à me changer les idées malgré tout ce qu’on vit. Sans lui… Je ne sais pas ce que je serais. Il s’arrête à la vue de mes larmes et me regarde. Je secoue la tête une nouvelle fois pour lui dire d’arrêter. « J’peux pas Robbie ! » me dit-il, le ton toujours hausser, comme si ça aidait à prouver son point « J’peux plus continuer de vivre comme ça. J’en ai marre ! » « Mais... » Je ne continue pas ma phrase, car je ne sais pas quoi lui dire. En fait, je n’ai rien à dire pour le convaincre de rester. Si je le pouvais, je ferais la même chose que lui. Ici, il n’y a rien de bon et je le sais. Mais je ne peux pas me permettre de partir et d’abandonner Simon et même mon père. Il a beau être un cauchemar, je ne veux pas le blesser. Je sais, c’est con. Lui ne se gêne pas de le faire en me traitant comme une merde, mais une petite partie de moi à de la peine pour lui. « Mais nous… » Mon seul argument. Mais il est trop tard. Il vient me prendre dans ses bras, je réalise que sa décision est prise et que peu importe ce que je vais dire, il n’est pas près de la changer. 

how much pain do you have to go through
until giving up is okay.

D’un coup, la bière qui se trouvait dans mon gobelet s’éclabousse contre le visage de mon petit ami. « T’es qu’un salaud ! » Je m’exclame, attirant l’attention de tout le monde présent dans le salon. Habituellement, ce genre de chose m’aurait gêné. En fait, si j’avais été dans mon état normal, je n’aurais rien fait de la sorte. J’aurais plutôt quitté la fête sans rien dire et filer chez Lisa pour tout lui dire. Mais après mes quelques verres – et shooter – je décide d’agir. Alors que je suis en train de remplir à nouveau mon verre, je le vois. Ses lèvres plaquées contre celle de la blondasse. C’est la troisième fois en deux mois qu’il me fait le coup. Cette fois-ci, c’est assez. Je ne prends même pas la peine d’entendre ce qu’il a à dire. Après l’avoir traité de salaud, je tourne les talons et me dirige maladroitement vers la sortie. Autour de moi, ça tourne. Et même si m'aventurer dehors n'est peut-être pas la meilleure idée du siècle, je suis trop en colère pour prendre une pause. Je veux rentrer. J’atteins enfin le trottoir lorsque j’entends quelqu’un crier mon nom. Je ne veux rien savoir. « Robin, attends ! » Ne t’arrête pas, continue ! Il va tout simplement raconter son baratin habituel pour se faire pardonner et recommencer la semaine prochaine. Sauf que le destin choisi autrement et le trottoir arrive à sa fin sans même m’en rendre compte. Je lâche un cri avant de m’écraser contre le pavé de la rue, comme une conne. Alors que je tente de me redresser, avec le coude et les genoux qui me brûlent, je sens une main venir agripper mon bras pour m’aider. Oh non ! Je tente de me débattre pour m’en défaire. Les cheveux dans le visage, j’ai du mal à voir, ça n’aide pas. « Robin, arrête ! C’est moi. » C’est à ce moment que je réalise qu’il ne s’agit pas de la voix de Bryan. Je cesse de gigoter et relève la tête, tassant les cheveux que j’ai dans le visage. Drew se tient accroupis, à mes côtés, sa main toujours agrippée à mon bras. Je le regarde, tentant de reprendre mon souffle que j’ai perdu depuis ma chute. « Viens. J’te ramène chez moi, on va nettoyer tout ça. » Je jette un coup d’œil à mes genoux. Ils sont couverts de petites roches et on peut y voir une plaie assez large où le sang commence se propager sur mon tibia. Je devrais être inquiète, mais je ne m’en préoccupe pas. « Non. J’vais nulle part avec toi. » Il lâche un soupir. « Arrête de déconner, viens. » Il se redresse et tente de me tirer avec lui, mais je me débats et reste au sol. « Sinon quoi ? Tu vas aller tout raconter à Chuck encore ? » Andrew est un bon ami de mon aîné avec qui il a, malheureusement, gardé contact depuis son départ. L’autre jour, Chuck m’a appelé pour me faire la morale et bien qu’il ne voulût pas me dire qui lui avait raconté ce qui m’est arrivé à la fête de Lisa, je sais très bien que c’est Drew. Il était présent. Il est toujours là, il est chiant. « Tu voulais que je lui dise quoi ? Que tu vas bien ? Il s’inquiète pour toi et moi aussi. » « Il n’avait qu’à pas partir. » Oui, je le blâme. Après son départ, je n’avais plus personne. Alors, je me suis trouvé des gens avec qui trainer. Pas la meilleure influence, mais ça me suffisait. De plus, avec l’alcool, les fêtes, la drogue, c’est plus facile de se changer les idées. Je me rabaisse à mon père, mais vu la situation, j’ai mes raisons. Il se remet accroupis à côté de moi, mais cette fois-ci, il ne me touche pas. Il garde ses distances. « Je sais que c’est difficile, mais tu vaux mieux que tout ça Robin. » Je lève mes yeux, les plongeant dans les siens. Une petite partie de moi veut y croire. Je voudrais être forte, mais je ne sais pas si j’en ai le courage. En fait, j’en ai marre d’essayer, car au final, mes efforts de servent à rien. « S'te plait. Viens avec moi. » me souffle-t-il en tendant sa main. Je la regarde quelques secondes, hésitante, mais je finis par abandonner et la prendre. J’aimerais bien vous dire que le lendemain, ma vie était redevenue normale et que j’avais pris sur moi-même en devant une personne responsable, mais non. Je suis restée coincé dans ce petit cercle vicieux et la seule façon de m’en sortir fut de quitter Blackwood.

freedom is not worth having if it does not include the freedom to make mistakes.

« Écoutes, Robin. Je sais que t’as un peu de mal à te trouver un boulot, mais si ça continue comme ça, je vais devoir trouver un autre locataire. Je veux bien t’aider, mais il y a des limites. » Ma vie est loin d’être ce que j’avais espéré. Même après Blackwood, je pensais que ça irait mieux, mais honnêtement, je ne sais pas trop. Je tente de me convaincre que c’est le cas. Que j'arrive très bien à vivre par mes propres moyens, mais disons que la réalité me revient souvent en pleine face. Trouver un boulot, c’est difficile. Je n’ai pas de diplôme, je n’ai que de l’expérience dans le domaine de la restauration. Du coup, c’est un peu difficile de me trouver un job qui paie bien. À mon arrivée en ville, un resto m’avait engagé et j’arrivais à survivre, mais le mec que je fréquentais a décidé de venir piquer sa crise devant les clients et mes patrons. Ces derniers n’ont pas trop apprécié et m’ont renvoyé pour éviter que ça se reproduise. Et le pire dans tout ça, c’est qu’après ça, le petit ami en question m’a largué me laissant seule, dans un appartement dont, apparemment, il n’avait pas payé le loyer depuis trois mois. Ça m’apprendra à mettre mon nom sur le bail ! Le propriétaire fut assez gentil pour comprendre la situation et me donner deux mois de plus, mais je suis toujours sans job. Si ce n’était pas pour mon frère, je serais sûrement en train de mourir de faim en ce moment. « Je sais, Mike, et je suis vraiment désolée, mais j’te promet que j’ai l’argent d’ici le weekend prochain. » C’est là que les problèmes d’endettement ont commencé… Cette fois-ci, je ne me suis pas tourné vers Chuck pour emprunter. Cette dernière année, je lui ai déjà demandé trop souvent, si ça continue, il va se demander si je ne suis pas à la rue ou un truc du genre. Quoique c’est presque le cas. Sauf que je ne veux pas qu’il s’inquiète. Il y a quelques semaines, Dean, un mec avec qui je passe quelques nuits m’avait proposé de m’aider financièrement. J’avais refusé, car il joue dans les affaires louches et je n’ai pas envie de m’en mêler. Mais là, je n’ai pas trop le choix.

i close my eyes, thinking that there is nothing like an embrace after an absence.

Le ranch se tient devant moi, c’est la première fois depuis une dizaine d’année que je ne l’ai pas vu. Je me sens bizarre et je ne sais pas si c’est un bon sentiment ou un mauvais. Valise en main, je prends une grande inspiration avant d’entrer. Simon est le premier à descendre et venir me sauter dans les bras. Je ris en répondant à son étreint, le serrant aussi fort. Il a tellement grandi et même si je l’avais vu sur photo, le voir, ça me fait un choc. Lorsqu’on se sépare, je lève la tête pour le regarder. À la vue de ses cheveux, je fronce les sourcils. « Mais qu’est-ce que t’as sur la tête ? » « Roh, commence pas ! » Un sourire moqueur vient arborer mes lèvres alors que notre aîné vient nous rejoindre. « Je savais que j’avais entendu une petite voix énervante. » Que de l’amour dans cette famille, je vous jure. Pas de quoi être complexé ! « Va te faire. » Pendant quelques secondes, je suis heureuse d’être là avec eux. Et comme toutes les fois que je suis à Blackwood, ce petit moment joyeux ne dure pas longtemps. « Bonjour. Tu dois être Robin. Ton père m’a beaucoup parlé de toi. » Je tente de garder mon sourire, mais c’est difficile. Simon m’a déjà parlé de Katherine et comment elle a aidé notre père à être sobre. Honnêtement, une partie de moi en est jalouse. Pour nous, ses propres enfants, il n’était pas près de changer, mais pour elle, oui ? Ça me fait un peu chier, oui.    

✩ Falling masks.

PSEUDO/PRÉNOM › mrs. chaplin
PRÉSENTATION PERSONNELLE › 23 ans, étudiante en théâtre & cinéma, québécoise qui vit dans un trou perdu en ontario. yolo. j'ai un humour douteux qui ne fait rire que moi. je bosse à temps partiel dans un magasin de meuble et fait du théâtre communautaire par simple plaisir.
FRÉQUENCE DE CONNEXION › je peux me connecter à chaque jour, mais pour les rps, ça dépend de mon horaire. entre les études, le boulot et les pièces de théâtre, on sait jamais.
AVATAR › anna kendrick
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? › bazzart !
MOT DE LA FIN › honnêtement, je suis tombée sous le charme du forum et j'adore l'idée. sérieusement ! c'est très original et j'adore les forums à pvs. c'est plus facile avec les liens et aussi, ça fait plus intime. en plus, les membres ont l'air hyper sympa, alors, je crois que je vais bien m'y plaire ! I love you


Dernière édition par Robin Amery le Lun 25 Déc - 8:15, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tess Marini
notable ✩ blackwood's leader

Messages : 320
Crédit : afanen.


Occupation : surveillante au lycée, feignasse en chef, voyante.
Réputation : une bien mauvaise influence pour la jeunesse de blackwood.

MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Mer 20 Déc - 11:25

Bienvenuuuuuuuuue I love you

_________________
through the darkness of future's past, the magician longs to see. one chants out between two worlds... fire walk with me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t182-tess-valhalla-i-am-coming http://blackwood.forumactif.com/t199-sweet-dreams-are-made-of-this-tess
avatar
Boyd Desmond
passenger ✩ stay a little more

Messages : 132
Crédit : Lux Aeterna + Gentleheart


Occupation : Shérif parachuté en sept. 1984, après le décès du patriarche Hewitt. Ex-officier de police à Detroit, sensible aux affaires de racisme et de drogue.
Réputation : Grâce à un travail sérieux, beaucoup de diplomatie et de gros efforts pour s’intégrer, le shérif commence à gagner le respect et la confiance des habitants. Boyd reste néanmoins un étranger de passage qui n’a aucun ami à Blackwood.

MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Mer 20 Déc - 17:25

Bienvenue au club des mille-neuf-cent-cinquantenaire Papy
Le premier tiers de la fiche est prometteur, j'espère que nous aurons la chance de lire la suite Coeur

_________________
“Life is full of misery, loneliness, and suffering - and it's all over much too soon.”
“Death wasn't a movie where the pretty star faded away with a touch of pale makeup and every hair in place.”
“Death leaves a heartache no one can heal, love leaves a memory no one can steal.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t201-my-life-is-a-mess-of-shit-boyd-desmond http://blackwood.forumactif.com/t202-my-life-is-a-mess-of-shit-boyd
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Mer 20 Déc - 17:43

Bienvenue ! I love you + cœur sur toi parce que Anna Kendrick quoi... Choupi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Mer 20 Déc - 18:04

Bienvenue parmi nous! I love you
Anna Kendrick est vraiment un excellent choix pour Robin, et ce que j'ai déjà pu lire de ta fiche me confirme que ton interprétation du personnage va me plaire Waw (ceci dit, même si elle ne me plaisait pas, tu pourrais bien en faire ce que tu veux de ce PV! MDR )

Bon courage pour la rédaction de la suite! Dance

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Mer 20 Déc - 18:21

Comme je te l'ai déjà dit, Robin est un superbe personnage Aww Le début de ta fiche est en effet très chouette, j'ai hâte d'en lire plus I love you Bienvneue ici et bonne continuation!

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete
avatar
Loan Baker
notable ✩ blackwood's leader

Messages : 316
Crédit : laura (ou alan) ♥


Occupation : errance dans les couloirs, âme en peine parmi les lycéens
Réputation : le weirdo par excellence. l'extraterrestre, comme on l'appelle, alors qu'il essaye désespéramment de se faire entendre.

MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Mer 20 Déc - 19:05

welcome here dear. I love you
excellent choix de pv, j'adore j'adhère ! OMG

_________________
and i feel so alone, and so scared.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t88-sickness-is-my-love#589 http://blackwood.forumactif.com/t95-the-lost-boy-loan#695
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Jeu 21 Déc - 19:08

Merci pour cet bel accueil, vous êtes chou ! Panic Et je suis contente que le début vous plaise Waw
Puis, bon, avec tous ces PVs, c'était difficile de faire un choix MDR Hero
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Jeu 21 Déc - 22:51

Contente que nos PVs t'aient plu, on a sué dessus! MDR
En tout cas plus je vois ton avatar, plus je me rends compte qu'Anna est parfaite pour Robin! Owi Waw

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Sheila Darling
newcomer ✩ stranger in town

Messages : 68
Crédit : AILAHOZ


Occupation : sur les bancs du lycée mais la tête dans les nuages, un regard revolver qui dissimule une personnalité en dent de scie, c'est qu'elle en relâche du venin du bout de sa plume acérée.
Réputation : se hisser en haut du panier pour éclipser les qu'en dira-t-on ravageurs sur ceux que l'on a surnommé "Addams Family". Cheerleader, chroniqueuse pour le journal du lycée et commère en titre elle dupe son monde sous des faux airs de biche effarouchée. Fuir ses propres ombres dans une candeur feinte.

MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Ven 22 Déc - 16:39

c'est vrai que plein de pvs dépotent le staff s'est donné Hey
bienvenue parmi nous Waw Waw

_________________

Seven devils all around you. Seven devils in my house! See they were there when I woke up this morning. And I'll be dead before the day is done. And to take your soul for what has been done. Cannot be undone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Lun 25 Déc - 8:17

@Sasha Fletcher Je peux comprendre ! Mais ça en a valu la peine, ils sont parfaits !

Merci beaucoup ! Et je suis contente qu'Anna plaise comme avatar Angel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Lun 25 Déc - 13:28

Tu as vraiment bien réussi à capter "l'essence" de Robin, j'ai adoré lire ta fiche. I love you J'espère sincèrement que le reste du clan Amery arrivera rapidement, parce que j'ai très hâte de voir ce que ça va donner en jeu (j'ai une affection toute particulière pour cette famille I love you ). En attendant je te valide avec plaisir et j'espère que tu te sentiras comme à la maison parmi nous! Slurp Dance

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   Lun 25 Déc - 15:10

Merci beaucoup ! J'espère aussi que le reste arrivera bientôt Owi Owi
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: won't let my freedom rot in hell ✩ robin   

Revenir en haut Aller en bas
 
won't let my freedom rot in hell ✩ robin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One piece 540-Lv6 Infinite hell
» [JEU] WELCOME TO HELL : On va casser du zombi! ATTENTION âmes sensibles s'abstenir [Payant]
» From Hell. Moore/Campbell
» 1/100 MG Strike Freedom [White]
» MG Freedom Gundam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonage Daydream :: ✩ INTRODUCTIONS ✩ :: Pretty things :: Game over-
Sauter vers: