AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 She's lost control again (Sasha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: She's lost control again (Sasha)   Dim 3 Déc - 12:27

"She's lost control again."
Lincoln Square, 11 PM
Sasha Fletcher + Andrea Hewitt

L'aiguille vient se placer sur le chiffre onze en un claquement sonore. Vingt-trois heures retentissent dans le silence du bureau des adjointes du shérif, dans lequel Andrea est seule à présent. Comme tous les mercredi soirs, elle est d'astreinte, condamnée à rester confinée dans cet espace, jusqu'à ce qu'on l'appelle, ou plus souvent jusqu'à la fin de sa garde. Elle aime passer ses soirées ici, dans le calme des bureaux où règne une agitation monstrueuse dans la journée. Si elle s'en plaint régulièrement, c'est en réalité un vrai moment d'apaisement pour Andy, que seules les patrouilles qu'elle effectue toutes les deux heures viennent troubler.

Et l'horloge a parlé : il est temps de s'extraire du silence du commissariat pour plonger dans les rues sombres et non moins silencieuses de Blackwood. Cette fois, c'est un vrai petit plaisir de l'astreinte nocturne pour Andrea, que de conduire à travers ces rues familières, avec pour seule compagnie les éclairages des réverbères qui se reflètent sur le pare-brise.

Mais ce soir, sa tournée s'interrompt avant même d'être montée dans la voiture de police. En sortant du commissariat, Andy distingue une ombre sur Lincoln Square.
Une frêle silhouette, une adolescente peut-être. Complètement seule, assise sur un banc, sous le faisceau d'un lampadaire.

« Bonsoir ? » lance-t-elle, encore à une dizaine de mètres de distance. Elle s'avance encore un peu vers celle qu'elle reconnaît désormais comme la fille Fletcher. Impossible de ne pas connaître cette gamine : reine du bal de promo, capitaine des cheerleaders, beauté incandescente. Tout ce qu'Andy a toujours détesté, quand elle était elle-même lycéenne ; et cela n'a peut-être pas vraiment changé depuis.
« Qu'est-ce que tu fais là toute seule ? Tu ne devrais pas être chez toi ? » s'aventure-t-elle à la questionner, consciente de l'étrangeté de la situation, et bien contrainte de le faire dans l'exercice de ses fonctions.

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: She's lost control again (Sasha)   Dim 3 Déc - 19:57

Elle avait fini par sortir discrètement par le jardin, consciente que son absence passerait inaperçue, à ce stade de la soirée. Sur le seuil de la porte, elle fut saisi par le froid : l’hiver était bien arrivé à Blackwood. L’air glacé s’infiltra dans sa gorge douloureusement mais restait, malgré tout, bien plus respirable qu’à l’intérieur, où une fête de lycéens battait son plein. Sasha s’éloigna peu à peu des basses qui faisait trembler la maison et résonnaient dans sa cage thoracique, pour emprunter Sandymount Road. Son frère l’avait déposé plus tôt dans la soirée, et elle regrettait à présent de ne pas avoir pris sa propre voiture. A en juger par la bouteille de Bourbon cachée sous son blouson en jean - bien trop léger pour ses températures - et son regard embué, marcher était probablement la meilleure des solutions, de toutes façons.

Sasha marchait d’un pas déterminé, sans pour autant savoir où elle allait. Ses chaussures à talons neuves lui faisait un mal de chien, et elle hésita un instant à marcher pieds-nus sur le macadam, faisant fit des plaques de verglas qui reluisaient à la surface de la route, éclairées par des lampadaires grésillants. Elle posa la bouteille, presque vide, sur le ciment d’un trottoir, et entrepris de défaire les (trop) nombreuses sangles de ses bottines. Après ce qu’il lui sembla durer une éternité, elle abandonna, vaincue par ces morceaux de faux cuir magenta, et se remis en route.

A ce stade, Sasha n’avait plus aucune idée d’où elle était. Elle connaissait pourtant Blackwood comme sa poche, mais n’avait jamais arpentée la ville dans un tel état d’ébriété, seule, en pleine nuit. Sans trop savoir comment, elle se rendit compte qu’elle était assise sur un banc au milieu de Lincoln Square. Des traces de larmes sur ses joues avaient gelé, formant quelques minuscules cristaux sur sa peau claire. Elle ne se souvenait même pas avoir pleurer. Seul un sentiment de vide l’habitait. Elle avait passé les derniers jours à diriger sa frustration sur toutes les personnes qui croisaient sa route, tentant de trouver un sens à ce qu’elle avait récemment appris sur sa famille. Ses amis les plus proches, qui avaient accourus les premiers instants, commençaient déjà à se désintéresser de sa petite crise existentielle. Elle était seule au milieu de ce square givré, mais elle aurait tout aussi bien pu être seule au monde.


« Qu'est-ce que tu fais là toute seule ? Tu ne devrais pas être chez toi ? » Sasha redressa la tête vers la voix qui venait de l’interpeller, la sortant d’un tourbillon de pensées brumeuses. Elle ne distinguait dans la pénombre de la rue qu’une silhouette sombre et élancée, sur le trottoir d’en face. Une silhouette qui venait troubler les quelques instants de quiétude qu’elle avait réussi à se fabriquer. « …pas moyen d’être tranquille dans cette ville, sérieusement… » marmonna-t-elle doucement pour elle même, visiblement exaspérée. Elle voulait que tout le monde l’oublie. Malgré son alcoolémie, des années de conditionnement à être une fille modèle dictèrent à Sasha d’afficher un grand sourire - très peu convaincant - à ce qui semblait de toute évidence être un adulte, tout en resserrant son emprise sur sa bouteille de Bourbon qu’elle avait caché sous sa veste. Dans un geste malheureux, la bouteille glissa pourtant hors de sa cachette pour venir s’éclater en des milliers de petits morceaux de verre scintillants, à ses pieds.

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: She's lost control again (Sasha)   Lun 4 Déc - 18:46

« …pas moyen d’être tranquille dans cette ville, sérieusement… » Des mots prononcés bien trop fort pour ce qui se veut marmonné, dans une articulation douteuse. Si elle n'offre que son dos à voir, on ne peut en douter, elle a bu. Bu à l'excès, comme on le fait quand on a quelque chose à oublier, à noyer dans le fond d'un verre trop plein. Bu comme quand on ne veut pas vraiment être là, mais que par la force des choses, on n'a pas le courage de faire différemment, de faire ce qu'on pense être mieux.

Andrea lève les yeux au ciel, signe d'un agacement certain, ou prière silencieuse pour en finir rapidement avec cette jeune fille à l'ivresse triste. Des comme ça, elle en voit souvent, trop souvent pour encore y accorder de l'importance. Tant d'appels de détresse qui se perdent au fond d'une cellule de dégrisement.

Andy ne s'approche d'abord pas, maintenant sa position à l'arrière de la lycéenne dont elle ne distingue pas encore clairement le visage, mais a déjà deviné les traits.
Elle se demande vaguement ce que cette gamine fait là, elle qui devrait être en train de danser comme toutes ses copines le font, un garçon à chaque bras. Il lui semble que c'est ce genre de filles ; et pourtant la voilà, là, seule, au milieu de cette petite place du centre de Blackwood.
« Oh crois-moi, j'aimerais beaucoup te laisser tranquille. » La patience n'a jamais été son fort, à Andy, encore moins avec ce genre de personnes qui semblent courir après l'attention des autres. Elle ne supporte pas l'idée de devoir s'occuper de quelqu'un,
elle qui peine parfois déjà à prendre soin d'elle-même.

Elle s'avance vers son interlocutrice, pour arriver face à elle. Ses yeux brillent à la lumière du lampadaire - ou bien est-ce le simple effet de l'alcool, qui lui donne un air hébété. Souvenirs de soirs de boisson terminés dans de piètres états. A peu près au même âge, d'ailleurs ; quinze ans n'ont pas réussi à faire changer les lycéens de Blackwood. Andy, elle, avait la décence de ne pas faire ça sur les places publiques,
bien trop craintives de voir son shérif de père la remettre à sa place.
« Mais tu peux pas rester là toute seule. Tu n'as pas une copine à appeler qui pourrait venir te chercher ? » ...et par pitié, me permettre, à moi, de retourner à mes activités ?

Ils habitent où les Fletcher, déjà? Tout le monde le sait et toi, t'es pas foutue de t'en souvenir. Elle peste intérieurement, Andrea, et elle commence à avoir froid. La gamine non plus, n'a pas grand chose sur le dos. Elle soupire. « Et t'as pas un manteau ? C'est l'hiver, putain. » Elle finit par balancer, bien trop contrariée par l'ensemble de cette situation pour rester aussi calme qu'il le faudrait. La nuit s'annonce longue, elle se dit, sous le regard éméché de sa jeune interlocutrice.

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: She's lost control again (Sasha)   Mer 13 Déc - 18:12

Sasha observait les éclats de verre à ses pieds. Ils captaient la faible lumière des lampadaires et des petites guirlandes lumineuses installées de manière éparse, plus tôt dans la semaine. Le lancement du Blackwood Christmas Market est prévu pour le week-end suivant et pour la première fois de sa vie, ça ne lui faisait ni chaud ni froid. D’ordinaire, elle aurait proposé au comité des fêtes de la ville son aide, et celle du conseil des élèves de Blackwood High. Peu importe si son agenda et sa tête menaçaient d’exploser : Miss Fletcher était toujours prête à s’impliquer. Cette année, il n’en fut rien.

Obnubilée par les petits morceaux scintillants qui se mêlaient à une gadoue brunâtre, Sasha ne daigna pas lever la tête vers son interlocutrice qui semblait hésitante à s’approcher. « Mais tu peux pas rester là toute seule. Tu n'as pas une copine à appeler qui pourrait venir te chercher ? » Si la question semblait bienveillante, le ton de l’adjointe trahissait son impatience. L’adolescente lâcha un son, quelque chose à mi-chemin entre l’esclaffement sarcastique et le soupir contrit. Elle repensait à Lauren et à tous les autres qui devaient, à cet instant précis, glousser sur un canapé sans même avoir remarqué son absence. Elle pensa à Tim, qui était probablement en train d’embrasser une fille qui n’était pas elle. Elle refusa de laisser son esprit troublé repartir vers ses parents. Sasha n’avait jamais été une personne particulièrement narcissique ou égocentrique : elle était celle qui mettait ses inquiétudes et ses maux de côté pour offrir toujours son plus beau sourire, une oreille attentive, un conseil avisé. Et pourtant, assise sur son banc, elle en voulait au monde de ne pas s’être arrêté de tourner, rien qu’une seconde, pour elle. « …Je pourrais mourir que personne remarquerait… » laissa-t-elle échapper doucement, mais avec une hargne qu’elle ne se connaissait pas. C’était faux, bien entendu. Mais l’alcool et la tristesse la rendait bien incapable de se rendre compte du caractère absolument pathétique de son affirmation. Comme tous les adolescents, elle était persuadée que personne ne pourrait comprendre son angoisse existentielle, de toute façon.

« Et t'as pas un manteau ? C'est l'hiver, putain. » L’agacement transpirait de ses paroles, même si la silhouette - toujours plantée sur les marches qui menaient au commissariat - semblait faire de maigres efforts pour le dissimuler. Sasha releva enfin la tête et la tourna vers la source des mots qui avaient brisé le silence du square en pleine nuit, et la quiétude qu’elle pensait s’être fabriqué. Elle reconnu enfin l’adjointe Hewitt. L’adolescente ne lui avait jamais adressé la parole auparavant - dans quelles circonstances l’aurait-elle pu? La fille Fletcher était une élève brillante et une jeune citoyenne exemplaire. Elle qui avait d’ordinaire tellement de respect pour tout ce (et ceux) qui incarnait l’autorité, s’entendit soudain répondre : « Au pire je crève de froid. » Elle ne contrôlait plus se qui sortait de sa bouche : « Allez plutôt vous occuper des dangereux criminels de cette foutue ville… » Pour accompagner le ton moqueur qu’elle avait emprunté pour évoquer les ‘dangereux criminels’, elle tenta de faire des guillemets avec les doigts mais s’arrêta dans son geste. Elle s’était redressée trop brusquement de sa position recroquevillée sur le banc. Elle avait soudain l’impression que son cerveau rebondissait entre les parois de sa boîte crânienne et que son estomac lui remontait dans la gorge. Sasha empoigna les bords du banc pour empêcher Lincoln Square de tourner autour d’elle et ferma les paupières à demi ; entre ces cils, elle aperçu l’ombre de la policière s’avancer vers elle.

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: She's lost control again (Sasha)   Mer 3 Jan - 20:31

Dans la pénombre, les deux silhouettes de Sasha et d'Andrea auraient offert un étrange spectacle à quiconque les aurait aperçues. Se tenant à distance l'une de l'autre, sans le moindre geste amical, on pourrait presque les imaginer en pleine duel, organisé à l'improviste à la tombée de la nuit. Et pourtant, c'était loin d'être le cas : il s'agissait ici simplement d'une adolescente sur la défensive - et d'une adjointe au shérif qui savait l'être tout autant.

La jeune femme finit par lâcher :
« …Je pourrais mourir que personne remarquerait… » Son ton était sec, hargneux, à la limite de l'agression. Et Andrea, malgré la maigre estime qu'elle avait pour son prochain, et encore plus pour les adolescents capricieux en son genre, comprit bien facilement qu'il se tramait ici bien plus qu'un simple désaccord amicale, ou même une querelle amoureuse. Ce qui l'étonna, c'est que son interlocutrice ne semblait pas triste, mais remplie d'une rancœur et d'une colère qu'il lui avait rarement été donné de voir chez quelqu'un de son âge. L'adolescence est pourtant l'âge des montagnes russes sentimentales - Andrea en savait quelque chose - et pourtant, ici, elle n'aurait su expliquer pourquoi, elle sentait qu'il y avait plus.

« Je suis sûre que tu te trompes, il y a forcément quelqu'un pour qui tu comptes plus que tu ne le crois. » Prononçant ces mots, Andy elle-même eut du mal à se reconnaître. Son ton, adouci bien que toujours teinté d'une certaine aigreur, était bien loin de celui qu'elle avait adopté précédemment. La jeune femme ne releva pas cette dernière intervention et poursuivit sa complainte, arguant désormais qu'on la laisserait volontiers mourir de froid.

« Allez plutôt vous occuper des dangereux criminels de cette foutue ville… » elle continua, sous le regard perplexe d'Andrea. Elle aussi, aurait préféré s'occuper de ces fameux "dangereux criminels". Mais comme souvent à Blackwood, le calme était complet, et rien ne semblait pouvoir venir troubler cet équilibre. Rien, sinon Mademoiselle Fletcher et une bouteille de Bourbon. C'est ce qu'Andrea s'apprêtait à lui répliquer, quand elle la vit vaciller et s'appuyer sur le banc. Elle s'avança vers la lycéenne, constatant par la même occasion l'odeur d'alcool qu'elle dégageait. Elle lui tapota l'épaule, maladroitement.
Les contacts physiques étaient plutôt rares, dans le quotidien d'Andrea, et encore plus avec une totale inconnue.

« Hé, ça va ? Assieds-toi. » dit Andy en l'aidant à s'installer sur le banc. « Qu'est-ce que tu as consommé ce soir ? »

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: She's lost control again (Sasha)   Sam 27 Jan - 16:19

Le sol semblait se dérober sous ses pieds lorsque l’adjointe s’approcha. « Hé, ça va ? Assieds-toi. » Elle agrippa le rebord du banc en bois avec une telle force que les articulations de ses doigts devinrent blanches. Elle tourna prudemment la tête vers la femme, mais les images défilaient à la fois trop vite et de manière saccadée, comme la fois où le Majestic Cinema avait eu un problème technique, lorsqu’elle était allée voir Scarface avec des amies. Elle voyait l’adjointe Hewitt articuler des mots, mais le son ne semblait pas correctement synchronisé. Elle releva juste le mot « consommé » et les images des shots ingurgités une ou deux heures plus tôt lui revinrent à l’esprit. « Je- » Mais sa gorge se noua, l’empêchant de former d’autres mots. Sa mémoire s’était chargée de lui rappeler cet infâme goût de pomme verte artificiel qui lui donna instantanément un haut-le-coeur. Un spasme la plia en deux et ne répondant plus de rien, l’adolescente vomi. La substance, à la couleur vaguement verte, atterrit sur les chaussures de l’adjointe, qui s’écarta dans un réflexe.

L’esprit pourtant bien embrumé, Sasha réalisa soudain ce qui venait de se produire. Un éclair de lucidité lui fit prendre conscience qu’elle était complètement ivre, au milieu de Lincoln Park, en pleine nuit… et qu’elle venait de vomir sur l’adjointe Hewitt. « Oh mon- » La fin de son exclamation se perdit, elle redoutait que son estomac rende autre chose. Elle serra la mâchoire et ferma les yeux avec force, crispant tout son corps. Quelques secondes passèrent, mais cela aurait tout aussi bien pu être des heures. Tout ses organes semblaient se liguer contre elle. C’était la première fois qu’elle se mettait dans un état pareil, et lorsque son corps se détendit, un sentiment de honte l’envahit. Elle se revoyait encore il y a quelques mois, tenir les cheveux de Lauren au dessus des toilettes à la soirée de Tim, ne comprenant pas pourquoi ses amis s’entêtaient à se mettre dans des situations aussi humiliantes. Et elle était là, pathétique, à avoir souillé les chaussures d’une policière, sans personne pour lui tenir les cheveux. Pour parfaire ce tableau de désolation, elle s’entendit soudain supplier faiblement « …ne dites rien à mon père ».

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: She's lost control again (Sasha)   Dim 4 Fév - 16:17

Du vomi sur ses chaussures. On était en plein milieu de la nuit, et plutôt que dormir, tranquillement, dans son lit, Andrea venait de se faire vomir sur les pieds par une adolescente ivre morte. Elle ferma ses yeux pour ne pas voir le liquide verdâtre répugnant, prit une profonde inspiration. La lycéenne n'y était certes pour rien, et Andrea retint une envie de lui hurler les pires insanités, respirant pour garder un calme nécessaire au bon maintien de la situation. Il n'en fallait pas plus. La lycéenne poussa une exclamation désolée, qu'elle interrompit en cours de route, redoutant probablement une nouvelle remontée gastrique.

« …ne dites rien à mon père ». Telle fut la première préoccupation de Sasha, petite fille chérie du Maire de Blackwood. Andy leva les yeux au ciel, réprimant une nouvelle brimade. Son silence était salvateur pour la jeune femme, et lors d'un soir de moins de compassion, Andrea l'aurait ramenée droit devant la porte de la maison familiale, réveillant tous les Fletchers avec l'annonce de l'ivresse de leur fille aînée. Mais la gamine semblait en rogne contre ses parents, ses amis, le monde entier ; et d'une manière qui n'avait rien de surprenant au vu de son propre passé, l'adjointe au shérif avait plus de compassion pour ce genre d'attitudes que pour les Prom Queen parfaites. Si elle ne pouvait cacher les événements de cette nuit aux parents de la jeune femme, elle pouvait lui laisser un peu de temps de répit avant de devoir donner des explications.

« Bon, je peux pas te laisser ici dans cet état-là. » Évaluant les options, Andy dut se rendre à l'évidence : elle n'avait d'autre choix que d'emmener la lycéenne au poste pour passer la nuit en cellule de dégrisement. Ce serait toujours mieux que la ramener dans cet état-là chez ses parents. Elle lui accordait une nuit de répit, avant de donner des explications à qui que ce soit. « Tu vas devoir me suivre au commissariat, et on verra pour le reste demain matin. D'accord ? » Cette dernière demande n'avait en réalité pas grand chose de l'interrogation, et il était dans l'intérêt de son interlocutrice de ne pas répondre pas la négative. Attrapant la lycéenne par l'épaule, Andrea commença à amorcer un mouvement vers le commissariat, tentant de la faire se déplacer en limitant les dégâts.


_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: She's lost control again (Sasha)   Dim 11 Fév - 20:09

Le sol était à présent un mélange malheureux de neige fondue transformée en gadoue, d’éclats de verre et de substance verte visqueuse et malodorante. Sasha n’arrivait pas à relever les yeux de ses chaussures. Pour des raisons purement physiques, d’abord : avec l’impression qu’un boulet de canon se heurtait aux parois de sa boîte crânienne au moindre mouvement, elle essayait de rester immobile pour ne pas aggraver la situation. Elle sentait aussi des fourmis dans ses extrémités, des orteils au bout de ses oreilles. A ce stade, difficile de dire si c’était le froid, l’alcool, ou la honte monumentale. Parce que si elle n’arrivait pas non plus à relever les yeux, c’était parce qu’elle se sentait terrassée par la gêne.

D’autant plus que l’adjointe semblait patiente. Sasha aurait préférée qu’elle perde son sang froid, crie, la secoue un peu : tout plutôt que ce silence qui faisait résonner son malaise.
« Tu vas devoir me suivre au commissariat, et on verra pour le reste demain matin. D'accord ? » La femme l’empoigna avec fermeté mais en faisant attention à ne pas être trop brusque. Sasha avait du mal à rationaliser la douceur dont elle faisait preuve à son égard. Un souvenir récent se forma dans son esprit embrumé : l’adjointe Hewitt traçant son chemin dans le couloir du lycée, l’air déterminé, prête à en découdre. En tant que présidente du conseil des élèves, Sasha avait failli assister à un entretien qui devait être conduit entre un de ses camarades et la représentante des forces de l’ordre. Une histoire de drogue. Encore. Au dernier moment, l’adolescente avait été écartée de l’interview, à son grand soulagement. L’adjointe l’intimidait, elle n’avait pas l’air d’avoir beaucoup de patience ni d’apprécier passer du temps en compagnie d’adolescents.

Les deux silhouettes avançaient précautionneusement sur la petite centaine de mètres qui séparaient l’infâme banc de l’entrée du commissariat de Blackwood. Sasha n’était pas particulièrement à l’aise avec ce contact forcé, mais elle avait l’impression d’évoluer sur des échasses de plusieurs mètres de haut, sur un sol verglacé : toute aide était donc bienvenue. Andrea lui enserrait les épaules, mais semblait simultanément essayer de défaire son emprise. Visiblement, elles était deux à ne pas être tactiles.

Les quelques marches qui menaient au bâtiment se transformèrent en une ascension éprouvante. L’adolescente manqua de s’effondrer sur l’une d’entre elle, et seule la perspective de retrouver la chaleur d’une pièce chauffée l’empêcha de geindre
« Abandonnez-moi là! » à l’adjointe. Passée la porte, le choc thermique fit rougir les joues de Sasha, et brûla ses doigts nus. Andrea l’abandonna sur un fauteuil près d’un bureau qui devait être le sien, puisqu’elle entreprit de fouiller dans un de ses tiroirs avec impatience. Elle en ressorti un trousseau de grandes clés, dont la vue eu un effet dégrisant presque immédiat sur la jeune fille : « Attendez. Vous êtes pas vraiment sérieuse? » Elle se leva brusquement du fauteuil, comme dans un réflexe de survie. Tête qui tourne. Poings serrés. Ignorant sa remarque, l’adjointe lui fait signe de la suivre, et fit quelques pas en direction des petites cellules qu’elle peut voir alignées, au fond de la pièce. « Vous allez pas réellement… me mettre en prison? » lança-t-elle, les pieds vissés au sol, avec les microscopiques miettes d’aplomb qu'il lui restait.

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: She's lost control again (Sasha)   Dim 4 Mar - 13:53

Les deux femmes qu'une dizaine d'années séparaient avançaient côte à côte, la plus jeune se reposant de tout son poids sur l'adjointe Hewitt, qui faisait de son mieux pour l'assister dans sa marche en restant à une distance de sécurité plus que nécessaire. Si son amour de son prochain n'atteignait déjà pas des sommets, l'odeur âcre mêlée d'alcool et de bile, l'odeur de l'ivresse qui s'imposait à ses narines n'avait pour effet que de la dégoûter un peu plus. Si Andrea portait des rangers adaptées à la marche sur le terrain glacé des hivers du Wisconsin, la jeune demoiselle Fletcher s'était manifestement vêtue pour rester à l'intérieur, et manquait de chuter au moindre de ses pas. On n'aurait su dire si c'était là l'effet du déséquilibre et du trouble causé par l'alcool, de ses chaussures absolument inadéquates ; les deux, certainement.

Elle la haussa sur les marches du commissariat, l'une après l'autre. La jeune femme était restée silencieuse et calme tout au long du trajet, à la grande surprise d'Andy. Au vu de la tournure prise par le début de leur échange, elle s'imaginait bien plus de protestations à la mention de la cellule de dégrisement. Elles entrèrent dans le bâtiment vide, Andrea étant seule de garde ce soir-là. Sans délicatesse aucune, elle abandonna l'adolescente sur un fauteuil, espérant seulement qu'elle ne s'endorme pas là - ou pire, qu'elle vomisse sur le tissu, laissant à l'adjointe le bonheur de nettoyer les dégâts.

Ce n'est qu'à la vue des clés, extirpée du fond d'un tiroir car elles ne servaient que rarement, que Sasha sembla retrouver un semblant de sobriété et s'exclama soudain :
« Attendez. Vous êtes pas vraiment sérieuse? » L'adjointe garda le silence et se dirigea vers les cellules, la jeune femme toujours sur ses pas. Elle la sentait vacillante, encore loin d'un retour à la normale de ses sens. « Vous allez pas réellement… me mettre en prison? » Elle s'était arrêtée désormais, bras croisés sur sa poitrine, moue boudeuse de l'enfant contrariée.

Andrea soupira. Cette situation s'éternisait et sa patience commençait sérieusement à s'effriter. La santé de l'adolescente n'était plus en danger, elle était parvenue à la ramener au chaud. Le reste ne lui avait semblé qu'une formalité, mais c'était sans compter sur la mauvaise volonté de la gamine.
« Si, je vais le faire, comme je l'aurais fait avec n'importe qui dans ton état. Je viendrai te chercher dans... » elle s'interrompit pour consulter sa montre. « Il est deux heures du matin, je viendrai donc dans cinq heures, à sept heures du matin. Et tu pourras rentrer chez toi. » Sasha ne bougeait pas, mais Andrea ne comptait pas faire d'autres cadeaux à la jeune adolescente éméchée. Tout ce cirque avait déjà bien trop duré.
« C'est ça ou j'appelle tes parents. Pas sûre que Monsieur Fletcher soit trop heureux d'être réveillé à cette heure pour venir te chercher... Surtout dans ton état. Tu tiens à peine debout. » Conclut l'adjointe d'une voix sans ton, énonçant simplement les faits. Elle était lasse de se débattre avec cette enfant capricieuse.

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: She's lost control again (Sasha)   

Revenir en haut Aller en bas
 
She's lost control again (Sasha)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Manga] Saint Seiya - The Lost Canvas
» PREDATOR 2 - LOST PREDATOR (MMS76)
» [THEME] Control volume HD1 et HD2 mis à jour 26/09
» Lost in Austen au cinéma !
» [JEU] ZENONIA 2 - THE LOST MEMORIES : La suite du célébre RPG [Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonage Daydream :: ✩ BLACKWOOD, WISCONSIN ✩ :: Downtown :: Lincoln Square-
Sauter vers: