AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hâche deux os.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 9:21


(credit) shot at the night.

Martin ‘Marty’ Buchanan
lost boy from neverland.

AGE › dix-sept ans. l'âge petit, l'âge minime. l'âge aux deux chiffres mais avec un devant. majorité pas encore atteinte, et pourtant l'âme vieille qui n'a jamais frôlé l'extase insouciante de la jeunesse. DATE ET LIEU DE NAISSANCE › le six mai 1967, à walnut creek. sa sœur arrête pas de répéter que ça sentait bon les mille et un palmiers, ce jour-là. lui, il comprend pas trop ce qu'elle veut dire. date triple, pour des gamins qu'on n'aimerait pas connaître plutôt que de les avoir en trois exemplaires pas très conformes. NATIONALITÉ › américaine. l'évidence un peu banale et plate. curiosité pour un arbre généalogique qui ne remonte pas très loin, puisque la mère est inconnue au bataillon. écossais par papa, italien par maman, qu'ils disent. ÉTAT CIVIL › célibataire. qui voudrait d'un mec comme lui ? jeune prodige, oui, mais lorsqu'on le regarde du coin de l'œil ce n'est pas d'admiration, on le juge, marty, parce qu'il est bizarre, en fait. il enchaîne pas les histoires sans lendemain, c'est pas son genre. peut-être qu'il est un peu romantique, à sa manière, oui. mais qui voudrait s'associer avec un mec comme lui ? et être regardé de travers, après. OCCUPATION › lycéen et aide son père et son oncle au general store. il aurait pu sauter des classes, marty, s'il n'avait pas eu tant de soucis avec ses camarades, au fil des temps. sans cesse dans la lune, un livre fatigué entre les mains et les yeux levés vers le ciel, ils sont constamment obligés de le bouger pour qu'il vienne aide au magasin familial. GROUPE › the brain. il est vraiment bizarre, marty. son frère et sa sœur sont un peu bizarres aussi, aux yeux des autres en tout cas. et parce que les gens ont besoin de les différencier, il a été posé et oublié dans la case des intelligents. peut-être que ce sont les autres qui sont bizarres.

✩ Hello, stranger.

léger syndrome d'asperger - et tout ce qui va avec. excessivement intelligent. observateur. manque d'empathie - mais n'est pas un psychopathe. observateur. analyse. il aime interpréter ce qu'il voit et c'est souvent pris comme du voyeurisme. intellectualise tout, même les sentiments et émotions. rêveur. toujours dans les étoiles et la lune, par delà les nuages. rationnel. tellement intelligent qu'il pense tout savoir et peu avoir l'esprit fermé sur certaines choses, des choses irrationnelles par exemple. romantique - même s'il ne l'avouera pas. difficile à cerner. pas forcément très à l'aise dans ses chaussures. âme éternelle d'un petit enfant. solitaire - un peu à contre cœur. envie les gens normaux sociables qui ont des amis - même s'il ne l'avouera jamais non plus.

marty, il a des tocs. pas encore trop graves, ils prennent toutefois une certaine place dans sa vie. cela peut aller de la simple manie de l'angoisse excessive de ne pas finir une chose d'une traite - par exemple il doit aller au bout de sa phrase ou de sa chanson et ne pas les couper -, comme le tic étrange de jeter par dessus son épaule les objets qui lui sont inutiles sur le moment, ou encore le comportement compulsif de cogner son épaule gauche contre entrebaillure d'une porte s'il s'est cogné la droite avant. (+) il est bon dans tout ce qu'il entreprend. ce n'est pas seulement une intelligence hors normes, ce n'est pas seulement des connexions faites par son cerveau que personne d'autre ne peut faire, il est effectivement surdoué. mémoire eidétique, il se souvient de tout avec une précision déroutante. raison scientifique, il a également un talent indéniable dans les matières artistiques. il lit beaucoup, ou dessine inconsciemment pour se relaxer. depuis peu, il s'est aussi mis à la musique, et c'est ainsi qu'on a remarqué qu'il possédait l'oreille absolue. (+) et pourtant, il est bien incapable socialement. il regarde les autres de loin, les envie, il les analyse pour essayer de s'adapter grâce au mimétisme. en vain. il a dû mal à comprendre la manière dont les émotions et sentiments fonctionnent, et est bien maladroit. âme enfantine et pure, il va jamais dire le mot qu'il faut, et ne s'en rend pas compte. (+) étonnamment, les transports le bercent. au début cela l'angoissait, être enfermé avec toute une foule dans une petite boîte mouvante. mais n'ayant pas le permis, il n'avait pas trop le choix. puis il s'y est fait, petit à petit, et maintenant il adore cela. se poser sur un fauteuil inconfortable, se mettre dans une bulle parmi le reste du monde, les yeux rivés vers l'extérieur ou sur les personnes diverses et variées, cela apaise son âme. (+) il a des yeux bizarres, marty. ils sont gris. couleur inhabituelle, et pourtant bel et bien existante. un gris, tantôt si foncé qu'on dirait que ses iris sont noirs, tantôt tellement clair qu'il est presque transparent. c'est déroutant, c'est changeant selon la luminosité de l'environnement et de son humeur.

✩ Meet me in Blackwood.

Depuis quand vivez-vous à Blackwood ? Si vous y vivez depuis toujours, avez-vous déjà quitté la ville ?
les triplés sont arrivés à blackwood alors qu'il n'avait que deux ans - quatorze mois pour être tout à fait exact, puisque la précision est importante aux yeux de martin. ils ne savaient à peine parler, les gamins. ou du moins le surdoué était déjà dans l'incompréhension du décalage de développement entre les trois rejetons. deux ans, putain c'est jeune. probablement que suzie et barty pensent qu'ils ont toujours résidé à blackwood, qu'ils se disent habitant de cette ville étrange depuis leur naissance. marty, lui, il se considère encore comme une sorte d'étranger, bien que son âme soit liée indubitablement à la ville. étranger parce qu'il n'arrive pas à s'intégrer, parce qu'il n'arrive pas à s'adapter. mais aussi parce qu'il se souvient de leur arrivée comme si c'était hier. le dépôt acheté, pour une vie meilleure, qu'ils disaient.

Que pensez-vous de votre vie ici ?
ici ou ailleurs, qu'il répond, ça doit probablement être la même chose. une vie pour survivre, ou les rires sont probablement faux parce qu'on ressent toujours une pointe de mélancolie dans le fond. cependant, si c'est ce qu'il pense rationnellement, et ce qu'il affirme, une part de lui ne peut s'empêcher de rêver. lever les yeux du son bouquin abimé vers le ciel, et fantasmer sur un autre pays exotique où régnerait une vie bien meilleure. il n'est pas malheureux, marty. il trouve juste l'existence un peu morne et morose.

Quelle est votre place dans la communauté de Blackwood ?
il n'en a pas, ou en tout cas pas vraiment. ce n'est pas qu'il n'en veut pas, c'est plutôt qu'on ne veut pas de lui. alors, sentant très concrètement le rejet qui n'est pas un seul instant masqué, lui-même a arrêté d'essayer de trouver sa place dans la communauté. marty, c'est le mec à part. c'est le mec toujours seul dans un coin, loin et exclu des autres en groupe. c'est un solitaire, pas forcément par choix au départ, mais maintenant il s'en satisfait. il n'a peut-être pas sa place à blackwood, toutefois il connait celle qu'il occupe pour le moment. elle se trouve entre suzie et barty. fratrie explosive, il n'en reste pas moins qu'il n'est pas vraiment tout seul.

Quelle est ou quelle était votre réputation au lycée ?
pas bonne. les gens le regardent de travers quand il passe dans les couloirs, marty. le regardent toujours assez étrangement, en chuchotant sur son compte, au rythme de ses pas. il le sait, marty. toutefois, il a pris l'habitude de s'en foutre. il s'en fout totalement, en fait, même. parfois ça le chagrine un peu que de se dire qu'il n'est pas plus normal, mais de toute manière il ne comprend pas les engrenages sociaux, alors à quoi bon ? les gens le regardent et n'osent pas se mêler à lui, venir lui parler. ils savent que s'ils doivent avoir à faire avec lui, ils seront eux aussi regardés et jugés.

Croyez-vous en l'existence d'événements paranormaux ? Si oui, en avez-vous déjà fait l'expérience ?
non. marty est bien trop intelligent et rationnel pour y croire. le paranormal ? et puis quoi encore. toute situation a toujours une explication rationnelle. si on ne la trouve pas, c'est qu'on n'a pas cherché assez loin, ou qu'on n'a pas encore les connaissances nécessaires pour tout justifier. non. pour lui, le paranormal, c'est l'imagination fantasmagorique de ménagères qui s'ennuient dans leur foyer. cependant, il peut avouer - à contre cœur - que la pensée peut être séduisante. sans y croire, il peut se laisser emporter par certaines histoires surnaturelles. tant que l'irréel ne prend pas le dessus sur la vérité.

Avez-vous un rêve ou un cauchemar récurrent ?
allongé dans le noir, sur ses fins draps humides de la sueur qui perle, et brille comme des diamants enflammées, sur son torse douloureux et nu, le gamin a les yeux grands ouverts, pupilles qui fixent le plafond. il a du mal à respirer, et ses iris d'un gris presque blanc n'arrêtent pas de sauter. douce panique qui enchaîne son myocarde qui crie au secours. il n'arrive pas à bouger. évidemment qu'il n'y arrive pas. il sent une présence un peu plus loin dans sa chambre obscure mais pas menaçante, alors, rassemblant toutes ses efforts, il tourne la tête. il tombe sur une forme sereinement assise dans son fauteuil de l'autre côté de son lit. il la reconnait de suite. il la reconnait parce qu'il a ses iris affreusement bleues. un bleu encore plus unique sur son gris à lui. la découverte de sa présence le calme, et pourtant il sent son souffle s'accélérer. il sourit ou il panique ? l'homme aux yeux bleus se lève, fait quelques pas au ralenti vers lui, et alors qu'il rentre enfin dans son champ de vision, son visage n'est pas celui qu'il connait, celui qu'il voit tous les jours dans ce bus. il est devenu son ancienne petite amie. mais elle n'est pas aussi belle que d'habitude, que dans ses souvenirs. elle a le visage balafré, déformé sous les coups, les bleus, les hématomes et le sang séché. il veut lever le bras, tendre la main et l'atteindre, pour la caresser, pour la rassurer. mais il n'y arrive pas, il ne peut pas bouger. alors elle sourit, un sourire infiniment triste et tendre, une larme coule sur sa joue abimée, et elle disparait.

Quel est le dernier rêve que vous avez fait ?
toujours le même. marty, il ne rêve pas. il n'a jamais vraiment rêvé. son cerveau en éternelle ébullition, il a du mal à dormir. alors quand il dort, il écrase. ses sommeils sont courts mais réparateurs. il ne rêve pas. alors, quand il rêve, c'est toujours le même éternel rêve.

✩ Under a sky full of stars.

La brise printanière se glissait dans l’ouverture de la fenêtre de la bibliothèque légèrement relevée, probablement par une personne ayant toujours trop chaud et qui ne se préoccupait pas de la sensibilité aux températures des autres, s’infiltrait dans la pièce, frissonnant au contact des pages des livres usées avec le temps mais que plus belles grâce à leur ancienneté, et venait caresser les cheveux épais en constante bataille sur le crâne de Marty. Concentré, plongé, noyé avec bonheur, dans sa lecture, il ne sentait même pas le froid diffus qui réussissait à pénétrer à l’intérieur de ses vêtements pour venir titiller son organisme déjà endolori d’un tel manque de mouvement. Le soleil déjà couchant, pas encore totalement remis de la période hivernale, rougissait à vu d’œil, renvoyant ses rayons orangées sur les branches des arbres pas encore complètement feuillues, jusqu’à venir imposer une atmosphère presque poétique dans la pièce abandonnée, si cela n’avait pas été pour un seul et unique élève. À cette heure-ci, le lycée avait été lâchement déserté par des jeunes trop pressés de profiter des premières piques de chaleur éphémères. Marty, il n’en avait que faire. Outre le fait que personne ne voulait jouer avec lui, il n’aimait pas non plus vraiment cela. Il ne comprenait pas l’utilité de courir derrière un ballon pour finir collant de transpiration. Dégoûtant. Alors non, cela ne le dérangeait pas d’être seul au milieu de ses amis les parchemins. « Monsieur est trop bien pour se mêler à la foule ? » Surpris, brusqué, presque violé dans son intimité, le jeune homme interpelait sursauta violemment et se cogna le genou contre la dureté de la table dans un grand éclat sec qui résonna entre les quatre murs de ce huis clos bien esseulé. Grimaçant de douleur, et s’attrapant automatiquement l’articulation souffrante dans le but de la masser et d’amoindrir la peine, il l’entendit rire derrière son épaule. Petit rire cristallin, d’une pureté sans nom ou équivoque derrière la douce moquerie. Une moquerie, pas méchante. Il le sentait, elle était différente. Alors, oubliant instantanément la blessure pas si grave que cela, ignorant son livre pourtant presque terminé et bien ouvert en face de lui, absolument hagard – pour une des toutes premières fois de sa vie –, il se retourna doucement vers cette intrusion. Jolie intruse qui le regardait avec son sourire insolent et ses yeux pétillant d’une vie qu’il ne connaissait pas.

Joli sourire qui étirait les lèvres du gamin, qui illuminait son visage d’habitude si ferme et renfrogné, il n’arrivait décidément pas à s’en défaire. Peut-être passait-il pour un être absolument niais, ce qu’il n’était évidemment pas, toutefois, présentement, il n’en avait rien à faire. Il était heureux, son palpitant qui battait doucement dans sa cage thoracique et qui répandait une chaleur agréable dans ton son corps. « T’as pas peur que les gens te regardent bizarrement ? » Parce que Marty c’était un weirdo, et qu’il le serait probablement toujours, le temps qu’il resterait à Blackwood. Marty, ce n’était vraiment pas le genre de mec avec qui on voulait trainer. Il n’était pas vraiment très amusant ou marrant, difficile à cerner il foutait souvent des frissons d’effroi aux autres. Mais elle, elle s’en foutait royalement. Elle s’était entichée de Marty, pour une raison qui lui échappait complètement. Et même s’il avait toujours cette curiosité scientifique, il se damnerait bien de lui poser la question et de tout gâcher. « Ce n’est pas ce qu’ils font déjà ? » Il releva la tête, plantant ses opales dans les siens, pupilles qui ne cessaient de le chercher, et qui lui foutaient les papillons dans le bas ventre. S’il avait perdu son précieux sourire à la réflexion, il revint petit à petit, plus rayonnant que jamais. Elle était surprenante, sa nouvelle amie. Pourtant reine du lycée, considérée comme la fille la plus belle, parce que les gens – toujours aussi idiots – passaient à côté de son esprit si aiguisé, elle s’en foutait bien du jugement des autres. Elle avait raison, bien sûr. Ils la jugeaient, elle, qui était si populaire et qui avait décidé de se lier d’amitié avec le freak de service. Mais elle aussi les jugeait, et la majorité n’avait pas forcément raison.

Le gamin avait le myocarde qui s’emballait, qui battait à tout rompre dans sa poitrine fragile à ce moment précis, et le tambourinement impétueux lui causait des tremblements et des fourmis jusqu’au bout des doigts. Ce n’était pas une bonne excitation. Non. Il avait un affreux mauvais pressentiment, et alors que la lune était bien imposante dans le ciel dénué d’étoiles à cause des gros nuages qui gâchaient la vue céleste, il lui était impossible de trouver le sommeil. Se tenant à l’extérieur du general store, il était appuyé contre le mur sale de pollution, et attendait. Il attendait quoi au juste ? Lui-même ne savait plus trop. Toutefois, il restait dehors, dans le froid, son souffle formant une buée presque opaque alors que le froid avait repris place dans l’air ambiant. Il tremblait, d’appréhension, de froid, et il ne lui arrivait pas à l’esprit d’aller se réfugier à l’intérieur. Ce fut à ce moment qu’elle apparut, et perdant tout son calme apparent, il réduit la distance entre eux à grandes enjambées pour la prendre dans ses bras. Sanglots silencieux, d’elle, il aurait pensé que la voir allait le soulager, seulement il était plus inquiet que jamais. Se reculant à contre cœur de son corps frêle et chaud, il remit une de ses mèches de cheveux derrière ses oreilles pour l’observer. Une colère folle prit possession de son âme. Étrange sentiment que de se laisser submerger par ses émotions. « Il a recommencé. » Ce n’était pas une question, c’était seulement une évidence. Son beau visage s’était effacé pour laisser apparaître des bleus et du sang, des couleurs qui n’avaient rien de beau. Expression de souffrance, plus grande que celle physique. Bordel.

aujourd'hui. Elle était belle, la gosse. Peut-être qu’elle l’est toujours, il n’en sait rien. Il ne peut pas le savoir. Elle était belle, pas seulement parce qu’elle avait un physique parfait et unique, mais parce qu’elle est la personne la plus intelligente qu’il ait rencontrée. Elle a bien voulu devenir son amie, il n’a pas trop compris pourquoi, il ne comprenait pas pourquoi. Mais il s’en fichait, parce qu’elle était toujours auprès de lui, elle lui a changé son univers, aussi simplement que cela. Il est tombé amoureux, petit à petit, tout doucement. Il ne savait même pas qu’il en était capable. Il a eu peur, peur de l’amour, peur de l’amour que lui pouvait ressentir, pour une autre personne que lui, pour elle. Mais elle ne l’a pas repoussé, elle l’a aimé en retour. Aussi simplement que cela. Un amour d’enfant, et pourtant un amour si mature. Sauf qu’elle se faisait battre par son père, la gamine. Elle n’en parlait pas, elle le cachait, même. Elle apparaissait être la fille la plus forte du monde, mais elle avait aussi ses fragilités. Oui, ses vulnérabilités. Évidemment, Marty a fini par l’apprendre, mais est resté complètement impuissant. Le père est devenu de plus en plus violent, de plus en plus incontrôlable. Il était devenu impossible à la jeune de cacher les coups de plus en plus réguliers. Tout le monde a cru que c’était Marty qui la battait, évidemment. Ces fous. Du jour au lendemain, elle en est même venue à disparaître. Tout le monde pense que Marty l’a tué, ces idiots. N’importe quoi. Même Marty ne sait pas ce qu’il est advenu d’elle. Il espère juste qu’elle va bien.


_________________________


Il y a cet homme. Au tout début, il n’était strictement rien. Seulement une tête de plus parmi cette foule plus ou moins dense selon les jours. Une tête de plus qui ne ferait jamais partie de sa vie. Une tête de plus qui n’existerait pas plus que les autres à ses yeux parce qu’il y a des protagonistes et des figurants. Évidemment, cela ne se passe pas toujours comme on le pense. Il l’a vu une fois, deux fois, trois fois, encore et encore, tous les matins de la semaine lorsqu’il attendait son bus, et même dans celui-ci. Même station, même heure, même trajet. Non, il n’en pensait pas grand chose, au début. Une tête parmi tant d’autres. Cependant, à force de le voir, il a commencé à réellement le regarder. Le regarder, l’observer gentiment – sans curiosité malsaine – et se poser des questions à son sujet. Des tas de questions infantiles qui traversent les esprits lorsqu’on croise par inadvertance une personne. Sauf que lui, il le voyait tous les matins. Et même certains soirs, un peu aléatoires. Non, ils n’étaient rien l’un pour l’autre. Cependant, à force de se voir tous les jours, ils ont commencé à se sourire poliment, puis au bout de quelques autres jours cela a été un bonjour, tout aussi poli quoiqu’un peu plus osé. Il fallut quelques petites semaines encore pour qu’ils commencent à s’adresser les vrais premiers mots. Il ne devait être qu’une tête de plus, mais maintenant cet homme toujours pressé fait partie de sa vie. Oui, il est une partie intégrante de ce qu’est sa vie, et pourtant il ne le connaît absolument. Il connaît tout de lui, sans réellement le connaître. Il fait partie de sa vie, sans en faire partie. Ils se racontent tout, côte à côte dans le bus. Ils sont au courant de tout, sur l’autre, et l’homme pressé ne prend pas Marty pour un weirdo. Non, il ne doit pas bien le connaître, et pourtant il n’a jamais autant ouvert son cœur. Il est bizarre, cet homme pressé. Un peu trop doux, à son cœur, malgré son aptitude à n’avoir jamais le temps. Et des yeux un peu trop fascinant, comme s’ils pouvaient lire l’âme des autres, mais n’en étaient pas intéressés. Cet inconnu qui n’est pas une tête parmi les autres.

✩ Falling masks.

PSEUDO/PRÉNOM › djesus getnaked. swann. enchanté - mais pas pour longtemps.
PRÉSENTATION PERSONNELLE › tu veux pas que je me présente. tu vas vite avoir peur de moi, ne plus en pouvoir. je ne suis peut-être pas l'inventeur du concept du jppisme, mais je suis clairement celui qui l'a développé  Fluu . monsieur bonne humeur qui est un peu trop accro à la capslock. je saute toujours partout en gueulant. à vos risques et périls.
FRÉQUENCE DE CONNEXION › tous les jours. plus aléatoire le week-end.
AVATAR › froy guttierez.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? › le projet bazzart. puis après j'ai fouiné comme l'espion du mi6 que je suis  Nono .
MOT DE LA FIN › je vous aime déjà comme un fou, comme un soldat, comme une star de cinéma - notez mes bons goûts musicaux.


Dernière édition par Marty Buchanan le Mar 5 Déc - 15:29, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrea Hewitt
Bad Cop in Town

Bad Cop in Town
Messages : 1225
Crédit : autumnleaves


Occupation : Adjointe du shérif.
Réputation : L'enfant terrible Hewitt, éternelle célibataire, minsanthrope, que l'on soupçonne de préférer les femmes.

MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 11:38

Le gif du petit prince dans ton profil I love you
j'aime beaucoup, beaucoup, la famille Buchanan, et ton début de fiche est plus que prometteur Faint

PS : t'as réussi à me mettre cette fichue chanson dans la tête, PAS BRAVO Panic

_________________

Plus d'épines que de fleurs dans toute la roseraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t30-andrea-oiseau-tempete
avatar
Dallas Hewitt
passenger ✩ stay a little more

Messages : 161
Crédit : hershelves, skate vibe

MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 12:54

ce titre, j'adore, et puis un autre buchanan Faint
j'aime beaucoup ce que j'ai pu lire
je te souhaite la bienvenue, et bon courage pour le reste ! I love you

_________________

sometimes a wind blows, and you and i float in love and kiss forever in a darkness, and the mysteries of love come clear. and dance in light, in you, in me and show that we are love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t96-sea-swallow-me-dallas http://blackwood.forumactif.com/t129-sea-swallow-me-dallas
avatar
Sasha Fletcher
The Runaway Prom Queen

The Runaway Prom Queen
Messages : 1254
Crédit : avengedinchains


Occupation : lycéenne qui dépensait beaucoup d'énergie à rendre son lycée respirable - même si tout le monde semble déterminé à y être misérable. Présidente du conseil des élèves + co-capitaine des cheerleaders.
Réputation : elle était bien trop parfaite, la fille fletcher, s'en était presque écoeurant. sur tous les fronts, de tous les évènements… elle semble récemment avoir décidé de tout envoyer balader (même son petit copain).

MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 12:56

@Andrea Hewitt a écrit:
PS : t'as réussi à me mettre cette fichue chanson dans la tête, PAS BRAVO Panic

DAMN, moi aussi. Nono
Contente de voir un Bucharan de plus par ici I love you
Bienvenue et bon courage pour ta fiche! Dance

_________________

all of our heroes fading, now I can't stand to be alone, let's go to perfect places
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackwood.forumactif.com/t35-sasha-let-it-hurt-let-it-bleed-let-it-heal-and-let-it-go http://blackwood.forumactif.com/t135-thunder-in-her-heart-chaos-in-her-bones-sasha#1343
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 13:37

LE PLUS BEAUX DES FRÈRES DU LOVE Owi Owi Owi
encore un très gros/grand/immense/gigantesque merci Choupi
j'aime déjà ce que je lis, puis le titre de ta présentation est parfait Rolling
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 16:00

@andrea hewitt oui Choupi . qu'on aime ou pas, le petit prince reste quand même une œuvre terriblement poétique Faint . puis ça va tellement bien à marty.
oui. les buchanan sont top.
et merci ma belle I love you .
tout le plaisir est pour moi Héhéhé .

@dallas hewitt oscaaaaaaar Fire .
merci, merci pour tous les compliments Choupi .
j'essaie de finir ça rapidement.

@sasha fletcher vous êtes la faiblesse Héhéhé .
mais t'arrêtes avec les bucharan toi MDR .
merci ma jolie Love .

@suzie buchanan LA MEILLEURE DES SŒURS WALLAH Fire Love .
t'as pas à me remercier ! le scénario est vraiment d'enfer sa mère ptn. plutôt merci à toi de l'avoir créé Faint .
j'espère que ça continuera à te plaire. j'pense pas en écrire plus today mais inshallah demain j'avance bien Panic .
t'es belle sœurette. merci pour l'accueil Waw .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 16:05

bienvenue Hiii
bon choix de PV, de famille, d'avatar Yay Faint
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 16:14

@stanley carlson t'as vu ça Fluu ? c'était bien trop tentant et alléchant pour que je puisse résister Nono .
merci bget Fire .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 16:18

tout le monde se calme.
il est à moi. merci.
Panic Panic

tu m'as déjà fatigué dans la partie FALLING MASKS. Aww
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 16:20

@idriss sayer et après c'est moi le possessif Nono ?
mais oui. j'suis tout à toi. le corps, le cœur, le cul.
le jppisme, monsieur. et qui fatigue l'autre ?
t'es beau Panic .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 17:21

EUH IDRISSSS OK IL EST À TOI MAIS IL EST UN PEU À MOI AUSSI Nope
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 17:46

t'es sex toi. bordel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 20:56

@suzie buchanan on parle inceste ou pas là Fluu ? mais j'aime la possessivité, et puis t'es tellement belle que je dis oui alors.

@thomas wilkes toi aussi tu te défends bien. on fait des bébés ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 21:42

vas y grimpes sur ma licorne, j'temmène dans les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 21:52

@thomas wilkes tu utilises les mots juste pour me séduire. j'arrive mon amoooour Fire .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 21:54

M. D. R.
VOUS VOUS CALMEZ DE SUITE. Fire Fire

vous m'forcez à flooder sur la fiche. vous êtes le mal. Pfeuh
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 21:55

tu me fais de l'effet j'y peux rien. je t'attends babe  Cute

sorry idriss MDR mais viens aussi plus on est de fous, moins y a de riz.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 21:57

Non, pas d’inceste, juste de l’amour fraternel Coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 21:59

@idriss sayer c'est toi qui as commencé, okay Fuck ?
mais t'es bien trop beau. et j'te résiste pas, alors tu as de la chance.

@thomas wilkes c'est fait exprès, rien que pour tes beaux yeux. j'arrive vite dans tes bras, alors.
pas faux. mais on touche pas à idriss Nono .

@suzie buchanan le meilleur amour qu'il soit Choupi .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Sam 2 Déc - 22:27

j'arrive dans ta boîte soon pour la peine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Dim 3 Déc - 1:04

le plus beau I love you
d’ailleurs petit bb, t’as le droit d’envahir ma boîte mp au besoin Ouioui
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Dim 3 Déc - 12:00

j'aime bien ce prénom, je le trouve tout doux.
ma remarque sert à rien mais on s'en fout.
bienvenue I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Dim 3 Déc - 18:13

@thomas wilkes j't'attends avec grande impatience mon beau I love you .

@suzie buchanan oui suzie jolie Choupi . j'arrive bientôt t'embêter - même si j'ai pas de questions Slip .

@hazel applecombe je l'aime trop aussi ce prénom. ta remarque n'est pas du tout inutile Waw
et putain, ton choix d'avatar alors Faint . j'adore.
merci I love you .

je finis ma fiche demain les z'amis Panic .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Dim 3 Déc - 19:26

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: hâche deux os.   Lun 4 Déc - 6:40

Bienvenue parmis nous avec tous ces excellents choix : le pv, le vava, le prénom, ... Angel
Oui oui je suis en kiff du perso en plus de ça Waw
Bon courage pour la suite I love you
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: hâche deux os.   

Revenir en haut Aller en bas
 
hâche deux os.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» J'aime deux choses
» editions des deux coq d'or
» [Collection] Nous deux
» Côte des Deux Amants, le matin, avec Annie et Danver
» comparaison deux voitures 80# et 54# promo et SOTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonage Daydream :: ✩ INTRODUCTIONS ✩ :: Pretty things :: Game over-
Sauter vers: